Un nouveau concept de fleuristes en licence de marque

Par Olivia Leroux, Franchise-Magazine.com

FLEURS – NOUVEAU CONCEPT, publié le jeudi 12 janvier 2012

Carrément Fleurs – 7 magasins à ce jour, tous implantés dans le Sud-ouest du pays – se lance en licence de marque. Objectif de l’enseigne : dupliquer par ce biais son concept de fleuriste en libre-service dans toute la France.

De la fleur, 7 jours sur 7, en libre-service et à prix doux : c’est ce concept,déjà éprouvé par d’autres, que Bruno Pain a décidé à son tour et à sa manière d’exploiter en réseau. Ex-franchisés d’une grande enseigne du secteur, l’homme a créé son premier magasin Carrément Fleurs à Agen en 2006. Il en a, depuis, ouvert 4 autres en propre, notamment à Villeneuve-sur-Lot et à Toulouse, et 2 en partenariat, à Marmande et Anglet. Qui ensemble affichaient un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros en 2010.
Son modèle, estime l’entrepreneur, est aujourd’hui prêt à être dupliquéefficacement en licence de marque. Et de revendiquer, en particulier, “une puissance d’achat ultra compétitive, identique aux plus gros acteurs du marché”,un “design unique et soigné”, une “panoplie d’outils pour booster les ventes” et un accompagnement au plus près de ses partenaires.
Carrément Fleurs se dit ouvert à des créations partout en France. Le profil idéal pour la chaîne est celui d’un manager issu de la grande distribution. Il devra être en mesure d’investir les quelque 150 à 200 000 euros (dont 60 000 € d’apport personnel) nécessaires à l’ouverture d’une boutique (150 m² environ, en axe pénétrant), puis de s’acquitter de 1 000 € mensuels de redevances. L’enseigne vise 30 inaugurations en licence de marque à l’horizon 2015.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>