La famille Zannier se lance dans l’hôtellerie de luxe

 

Dans la famille Zannier on a l’esprit d’entreprise. Après avoir lancé NDC, une marque confidentielle et haut de gamme de chaussures pour homme, Arnaud le fils de Roger s’apprête à faire ses premiers pas dans l’hôtellerie de luxe à Megève où Le Chalet ouvrira début décembre. L’établissement qui se déploie sur trois bâtiments (dont l’un n’est autre que l’ancien restaurant « La ferme de mon père »  de Marc Veyrat) vise les cinq étoiles.  Un de plus ? Arnaud Zannier s’en défend.  D’abord parce que la station familiale et chic compte peu d’établissements de ce type (exception faite du domaine du Mont d’Arbois, les Fermes de Marie et l’Alpaga) et ensuite parce que ce nouveau « boutique hôtel » sera placé sous le signe de la « simplicité » ayant comme cible une clientèle plutôt jeune et surtout allergique au bling bling. Comprenez que les prestations jouent dans la catégorie luxe dépouillé.  

Pas d’architecture spectaculaire mais un style savoyard authentique et contemporain donc débarrassé des mièvreries style « coucou clock ». Pas de spa sur dimensionné mais un espace bien-être avec salle de massage, hammam et sauna. Pas de lounge bar conçu pour voir et être vu. A la place, un salon bibliothèque avec cheminée.  Pas non plus , côté restauration, de course aux étoiles, on est dans le registre du bistro/gastro avec la mise en valeur de beaux produits, type belles pièces de viande, assemblés « simplement ». Comme l’explique Arnaud Zannier, «Le Chalet veut revenir aux fondamentaux de l’hospitalité privée, comme à la maison ». Assez logiquement Le Chalet se passera de lobby.  Le maître de maison a beaucoup chiné un peu partout en France et en Italie pour meubler et décorer les 12 suites et le chalet privé de 8 chambres. La vaisselle vient d’un petit atelier de poterie du Lubéron et les draps, en lin, sont signés Society, un des meilleurs faiseurs italiens. 

Cambodge et Saint Tropez

La famille ne compte pas s’arrêter là avec deux autres projets dans les tuyaux. Au Cambodge à Siam Reap sur le site d’Angkor et en France dans le golfe de Saint-Tropez entre Grimaud et Cogolin. Il s’agit pour ce dernier du domaine viticole Château Saint-Maur, un cru classé de Côte de Provence récemment racheté dont l’exploitation (sur 50 hectares) va être relancée . Les Zannier n’en sont pas à leur coup d’essai dans ce domaine puisqu’ils étaient déjà propriétaires au Portugal d’une finca dans le Douro qui fait du vin rouge.

VALÉRIE LEBOUCQ – Les Echos
Levi's®

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>