Harajuku mini, une ligne de vêtements pour enfants signée Gwen Stefani

« Tant que l’on n’est jamais allé à Harajuku1, on ne connaît pas le Japon », affirme Frédéric Ou, gérant de la nouvelle boutique parisienne et responsable de No Sphere (producteur de concerts Jrock). Alors, à défaut de nous offrir le billet d’avion, celui à qui l’on doit les  premiers lives en France de Moi dix Mois, kagerou ou encore MUCC a décidé d’importer une petite parcelle de ce quartier si spécial de Tôkyô. Depuis début décembre, le magasin HARAJUKU Paris propose donc vêtements et accessoires made in Japan (gothic, punk, lolita…) en plein cœur du cinquième arrondissement.

 

 

Gwen Stefani lance sa marque de vêtements pour enfants

HARAJUKU, à PARIS

Comment réconcilier Momoko la lolita et Ichigo la rebelle ?
En leur faisant découvrir HARAJUKU, une boutique parisienne de vêtements et
accessoires qui fait le grand écart entre les styles japonais les plus variés et
habille tous ceux qui ont leur propre manière d’être différents

 

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>