Allobébé : un projet de 30 magasins en trois ans

mercredi 22.02.2012,

Il va falloir compter avec un nouvel acteur de la vente de produits bébé dans les centres commerciaux des villes françaises. Allobébé a la volonté de dépasser son rôle d’acteur pur web pour exister « en dur », comme le dit son PDG Philippe Lallier, autrement dit à travers des magasins.

Deux grandes surfaces ont déjà ouvert ces derniers mois, un à Bruay-la-Buissière et un à Seclin. « On a prévu d’ouvrir 30 magasins dans les trois prochaines années », ne cache pas le dirigeant. Attention, toutes les boutiques ne seront pas détenues en propre par la société puisque Philippe Lallier veut proposer son concept à la franchise. D’ailleurs, qu’est-ce qui va différencier les magasins Allobébé de ses principaux concurrents comme Aubert ? La société saint-martinoise veut importer sa spécialité Internet là où on ne l’attend pas.

« Un vrai web store »

« Les clients pourront consulter des bornes pour choisir des produits qui ne seraient pas exposés en magasin. On ne peut pas exposer toutes les couleurs : en allant sur notre site dans le magasin, les clients achèteront et pourront se faire livrer sur place ou chez eu x. C’est un vrai web store. » Autre nouveauté d’Allobébé, le client pourra comparer en boutique les prix d’un même produit sur les sites de vente concurrents. « Le client pourra vérifier que nous sommes véritablement les moins chers. » Les vendeuses seront à terme équipées de tablettes afin de présenter les différents choix de la marque dans toute la grande surface de 900 m² environ. Déjà présent à travers Planet bébé, place Navarin, Allobébé ouvrira son web store dans le Boulonnais prochainement, promet Philippe Lallier.

O. M. -La Voix du Nord

À Saint-Martin-Boulogne, des fonds d’investissement injectent 4 millions dans la Centrale des multiples – 22.02.2012,  – PAR OLIVIER MERLIN

À Saint-Martin-Boulogne, la Centrale des multiples, spécialisée dans la vente de produits pour bébés, n’en finit pas de se développer. Dernier événement en date, des fonds d’investissement injectent 4 millions d’euros dans son développement. Objectif : un doublement du chiffre d’affaires dans les dix ans à venir.

Cliquez ici pour accéder au contenu

« Ce n’est quand même pas tous les jours qu’une société boulonnaise arrive à lever 4 millions d’euros. Surtout par les temps qui courent. » Philippe Lallier ne le dit pas comme ça, mais c’est un patron heureux. Car en se retournant, il regarde avec sa femme tout le chemin parcouru. 14 août 1994, Clara et Lisa, leurs deux jumelles naissent. Patrick, policier à l’époque, se demande comment acheter en groupe les fournitures pour bébés. C’est le début de la Centrale des multiples, qui devient une société à part entière en 1997.

500 000 visiteurs mensuels

Quinze ans plus tard, la société fait 22 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle édite, grâce à son site internet Allobébé (numéro 1 en Europe), 20 000 factures par mois, 500 000 internautes visitent le site mensuellement. Les parents trouvent sur le site à peu tout ce qui se rapproche de l’univers de bébé : des couches, mais aussi des petits pots, des lingettes, des poussettes, des sièges bébés et bien d’autres choses. Tout est stocké dans des entrepôts dont un situé sur la zone de l’Inquétrie. Et toute la marchandise part chaque jour vers les quatre coins de la France, au minimum deux semi-remorques sont remplis quotidiennement. Ça marche donc fort pour la Centrale, qui vient d’attirer dans ses filets les fonds d’investissement Nord capital (propriété à plus de 90 % du Crédit agricole nord de France) et Turenne capital qui injectent 4 millions d’euros dans la société, détenue « très majoritairement » par la famille Lallier.

Des embauches

« On veut accompagner les dirigeants de CDM dans leur croissance qui est prometteuse, explique Christophe Deldycke, directeur de Nord capital partenaires. Leur chiffre d’affaires est de 22 millions d’euros en 2011. On peut tabler sur un doublement de ce chiffre dans les dix ans à venir. » La société, qui emploie 75 salariés, compte s’appuyer sur cette levée de fonds pour se développer à travers le lancement de ces web stores Allobébé ( lire ci-dessus), le rachat et la création de sites Internet et l’amélioration de sa logistique, une des clés du succès de la société.

Car le client accorde une confiance renouvelée à des sociétés de e-commerce qui respectent leurs délais de livraison et assure une commande soignée.

D’ailleurs, CDM a pour projet d’agrandir son hangar de stockage de 2 500 m² dans les tout prochains mois à Saint-Martin-Boulogne. La société va également embaucher entre 5 et 10 personnes sur des postes en rapport avec l’infographie, le marketing web, le trafic web. Elle attend les candidatures des personnes intéressées.

http://www.allobebe.fr/

http://www.allobebe.fr/#

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>