Fleuristes : et de 30 magasins pour CARREMENT FLEURS

Résultat de recherche d'images pour "carrément fleur"

C’est à Paris (75), dans le 20ème arrondissement, que l’enseigne Carrément Fleurs vient d’ouvrir un nouveau magasin, atteignant ainsi la barre symbolique des 30 points de ventedans son réseau.

Pour cette enseigne spécialisée dans la distribution de fleurs coupées et de compositions florales, ouvrir à Paris intra-muros est une première en franchise [Carrément Fleurs dispose également d’une succursale implantée dans le 4ème arrondissement NDLR]. A la tête de ce magasin, un nouveau franchisé : Julien Rabot.

L’enseigne Carrément Fleurs a été créée en 2006 et se développe aujourd’hui en franchise afin d’accélérer son développement. Le réseau compte à ce jour 30 boutiques en France et espère atteindre les 50 magasins d’ici 2018.

Résultat de recherche d'images pour "carrément fleur logo"

UN ACCOMPAGNEMENT COMPLET

Accompagnés pendant la recherche de financement et de local, formés six semaines dans le magasin pilote du groupe à Agen et assistés pendant toute la première semaine d’ouverture, les licenciés Carrément Fleurs disposent de nombreux outils d’accompagnement : un plan média important, un programme de fidélité très développé et un intranet leur permettant de piloter leur entreprise au quotidien, avec fiches techniques, statistiques communes, plan de communication. En outre, les redevances demandées, plus basses que la moyenne du marché, permettent aux licenciés Carrément Fleurs d’avoir « un retour sur investissement bien plus important », explique Bruno Pain, fondateur et gérant du réseau.


DES FRANCHISÉS IMPLIQUÉS

En plus d’être des commerçants, des managers et des gestionnaires, les candidats Carrément Fleurs devront « réellement s’investir dans leur entreprise », explique le fondateur. Ils devront également partager les valeurs de l’enseigne : ouverture d’esprit, partage et envie d’évoluer.


50 MAGASINS DANS 5 ANS

Le réseau, qui se développe en licence de marque depuis le 1er janvier 2012, compte actuellement sept magasins, et prévoit quatre ouvertures d’ici la fin de l’année. Huit projets sont déjà en cours pour 2013, et « l’objectif à 5 ans est d’atteindre les 50 magasins, et de devenir un challenger sur le marché », conclut Bruno Pain.

Créé en 2006, le réseau Carrément Fleurs repose sur un concept « best-cost », c’est-à-dire une gamme de produits très complète, des petits prix aux créations artisanales utilisant un véritable savoir-faire de fleuriste.

 http://carrementfleurs.com/
Afficher l'image d'origine

Intermarché : le magasin de Lentigny se réinvente

La franchise Intermarché, acteur incontournable de la grande distribution européenne, est présente avec 1 849 magasins en France.

L’enseigne qui bénéficie du soutien et avantages concurrentiels du puissant Groupement des Mousquetaires mise sur la modernisation de ses points de vente pour attirer et fidéliser les clients.

Tel a été le cas de l’Intermarché Lentigny (42) qui a bénéficié d’un agrandissement en plus de s’équiper d’une façade solaire. Une première pour un magasin dans l’hexagone.
Augmentation de la surface de vente

Réalisant 21,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires hors carburant en 2015, la franchise Intermarché est l’un des leaders de la grande distribution. Une position que l’enseigne compte bien consolider à travers, entre autres, la modernisation de ses magasins.

Avec un agrandissement de 486 m² de la surface de vente etl’installation d’une façade solaire connectée et imprimée, c’est un nouveau magasin qui a été inauguré par Maxime SAVEREUX, PDG de l’Intermarché Lentigny (42). Inauguration à laquelle ont assisté Yves NICOLIN, député-maire de Roanne, Bernard SAINRAT, maire de Lentigny, Daniel FRECHET, maire de Commelle-Vernay et Florent MEES, PDG de l’Intermarché Saint-Chamond (42) représentant l’Union des Mousquetaires.
L’investissement de 1,9 millions d’euros a permis d’augmenter la surface de vente de 999 à 1485 m², d’installer une façade solaire connectée et imprimée, de doter le nouveau magasin d’un éclairage 100% LED et d’une station-service à l’éclairage autonome. A la clé, un meilleur confort d’achat pour les clients du magasin : élargissement des rayons, enrichissement de l’offre, mise en valeur des produits locaux et régionaux…

Une façade connectée

Conçue par WILEOS®, leader mondial en aérothermie solaire, la façade solaire permettra d’assurer 50 % des besoins en chauffage du magasin. Affichant de belles photos des environs de Lentigny à l’extérieure, l’installation communique aux clients, en temps réel, l’énergie produite et les kg de CO² économisés.
 

Et des emplois

La rénovation de l’Intermarché Lentigny s’accompagne de la création de 7 emplois dans les 6 prochains mois. Dans le détail, l’Intermarché Lentigny recrute 2 jeunes qui viennent de terminer leur contrat en alternance, embauche 2 nouveaux jeunes en alternance en BTS Management des Unités Commerciales ainsi que 2 à 3 personnes en CDD transformables en CDI.
www.intermarche.com

Quartier des Tissus ouvre un nouveau magasin à Villeneuve-sur-Lot

 

Partager sur TwitterPartager sur Google plus

Ouverture Quartier des TissusA

 

 

 

Il devait ouvrir en septembre, mais en raison de petits soucis administratifs, il a finalement ouvert en octobre : le nouveau magasin Quartier des Tissus de Villeneuve-sur-Lot accueille ses clients depuis le samedi 15 octobre au sein de la zone commerciale de Bias, au 905, avenue de Bordeaux.

Aux commandes, Cathy Lapeyronnie, ancienne commerciale, est une passionnée de couture. Epaulée par deux salariées, la nouvelle franchisée présente sur 400 m² un vaste choix de tissus de décoration, d’ameublement et d’habillement, des articles de mercerie, des accessoires, mais aussi des services comme la confection de rideaux. Des ateliers coutures devraient également bientôt faire partie des propositions du magasin

Cette ouverture permet au réseau Quartier des Tissus de recenser huit implantations en France, en majeure partie dans le Sud-Ouest, en plus de son site de vente en ligne.

Ouvrir un magasin de tissus avec Quartier des Tissus

Quartier des Tissus, qui vient de rejoindre les franchises recrutant en ligne sur les pages de Toute la franchise appuie son développement sur 15 ans d’expertise sur son marché. Ayant opté pour la franchise en 2012, l’enseigne permet de créer son entreprise à partir de 60.000€ d’apport personnel.

Le réseau estime le chiffre d’affaires réalisable après deux ans d’exploitation à 500.000€. Ame de commerçant, dynamisme, sens relationnel, talents de manager, motivation, détermination, mais aussi affinité pour le produits seront de réels atouts pour réussir avec Quartier des Tissus.

Pour en savoir plus sur le concept, ses conditions d’accès, et son fonctionnement, retrouvez la fiche personnalisée de Quartier des Tissus sur nos pages.

Laurence Theodore Jacquin, Toute la Franchise ©

Samsung lance un nouveau concept de magasin à Docks Bruxsel

source: metro

Le 20 octobre, le géant de la technologie Samsung a présenté un tout nouveau concept de magasin. Le Samsung Experience Store a en effet ouvert ses portes à Docks Bruxsel. Tout y est axé non seulement sur le service, mais aussi sur l’expérience. C’est ainsi que les clients pourront y expérimenter l’ensemble de la gamme mobile de Samsung.

Le nouveau centre commercial Docks Bruxsel dispose depuis le 20 octobre d’un concept de magasin novateur: Samsung y a en effet ouvert les portes de son Experience Store. L’entièreté de la gamme mobile, allant des petits accessoires et des casques aux smartphones haut de gamme et aux lunettes de réalité virtuelle, y est disponible.

L’Experience Store n’est pas un musée figé. Il est même hautement recommandé d’examiner, toucher et expérimenter! Les visiteurs peuvent ainsi bénéficier d’une démonstration de réalité virtuelle en 4D avec le Gear VR. En outre, l’Experience Store va aussi organiser «My Galaxy Workshops», des ateliers dans le cadre desquels les utilisateurs Samsung apprendront à se servir de leur smartphone à la perfection. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos sur le site du Samsung Experience Store.

Et si après vous être fait votre expérience personnelle avec le produit vous avez encore des questions, vous pouvez glaner explications et conseils auprès des experts présents. «Dans nos « experience zones », les visiteurs sont immergés dans nos toutes dernières technologies et expérimentent en live comment l’écosystème constitué d’appareils connectés peut leur faciliter la vie», explique Griet Brantegem, Retail Manager chez Samsung Belgique.

Chez Samsung, le service ne s’arrête pas après la vente. L’Experience Store est dès lors pourvu d’un service après-vente ultra rapide. Vous avez laissé tomber votre smartphone et l’écran est cassé? Pas de problème, même sans rendez-vous vous pouvez le faire réparer en moins d’une heure.

«Nous ne pouvons plus nous passer de notre smartphone, même pour une courte période. Et c’est la raison pour laquelle nous voulons pouvoir résoudre les problèmes des appareils de nos clients en moins d’une heure», précise Griet Brantegem.

Même l’emplacement du Samsung Experience Store a été soigneusement étudié. Docks Bruxsel n’est pas seulement central, il est aussi facilement accessible. Le nouveau centre commercial intègre aussi toutes les technologies numériques pouvant enrichir l’expérience shopping et loisirs.

À titre d’exemple, le Wi-Fi est gratuit dans tout le complexe, des points de retrait pour les commandes en ligne ont été prévus, vous pouvez toujours y consulter les horaires des transports en commun… Docks Bruxsel dispose même d’une app mobile hyper performante, donc on comprend tout de suite la raison pour laquelle Samsung y a ouvert son Experience Store!

http://www.samsung.com/fr/home/

Ouverture ce jeudi du 1er Samsung Experience Store de Belgique

L’expérience en boutique, nouveau Graal des marques

Le salon thé-restaurant Twinings ouvert librairie WH Smith accueillera auteurs rencontres public.

Les thés Twinings et la librairie WH Smith d’un coté, Johnny Walker et Whisky Shop de l’autre : comment les britanniques font maison commune à Paris pour mieux accueillir leurs clients.

L’union fait la force. Le co branding aussi. Pratique courante dans l’habillement, l’association de deux marques, ou le plus souvent d’une enseigne et d’un créateur, permet de rafraîchir l’image et de rajeunir la clientèle. H&M le prouve : ses collaborations avec des signatures du style ont fait beaucoup pour la crédibilité mode du géant suédois, désireux de sortir du cadre étroit du low cost. Mais le cobranding sert aussi à améliorer « l’expérience » en boutique, ce nouveau Graal du commerce.

Depuis la généralisation de la vente en ligne, marques et enseignes cherchent à valoriser autrement leurs réseaux « brick & mortar ». Travailler ce côté « expérienciel » consiste à élargir le rôle du magasin physique, en faire un terrain d’expériences agréables, amusantes, voire uniques. Les marques espèrent ainsi mieux fidéliser des consommateurs volages. Et celles qui n’ont pas pignon sur rue y gagnent un contact direct avec ces derniers sans le filtre de la (grande) distribution.

Pour s’adresser différemment à leur clientèle, deux piliers de l’art de vivre britannique, la marque de thés Twinings et le whisky Johnny Walker, se sont associés à un partenaire. La première ouvre un salon de thé dans la librairie parisienne de WH Smith tandis que le numéro un mondial du whisky (groupe Diageo) a installé un « salon » de dégustation au Whisky Shop de la place de la Madeleine.

Jouer la complémentarité

Pour le consultant Philippe Jugé, spécialiste des spiritueux et conseil de Whisky Shop, ces opérations de cobranding nécessitent que les marques « aient des valeurs communes, faute de quoi il y a danger de détérioration de l’une par l’autre ». Risque écarté dans les deux cas. La première marque mondiale de whisky a commencé à déployer ses salons de dégustation, Johnny Walker Houses, dans les aéroports asiatiques (Chine, Inde, Singapour…). En Europe, le premier a ouvert à celui de Schipol aux Pays-Bas. A Paris, pour le dixième du genre, la marque fait une incursion hors duty free en élisant domicile dans la première implantation française de Whisky Shop, place de la Madeleine. Cette enseigne britannique, entièrement dédiée aux blends, pure et single malts, compte déjà 22 boutiques outre-Manche. De son côté, Twinings cherche à valoriser ses nouvelles sélections de thés premium, Origin et Discovery. Un compagnonnage que suffirait à justifier « le long héritage historique commun aux deux maisons dont la création remonte au XVIIIe siècle », explique Céline Dersoir, directrice de la célèbre librairie anglaise présente à Paris depuis 1903.

Faire de la boutique un média

Chez Smith, l’arrivée d’un nouveau salon de thé Twinings (l’enseigne avait le sien jusque dans les années 1990), correspond à la volonté de la librairie d’utiliser le lieu pour créer des évènements et apporter du contenu sous une autre forme que les livres et les magazines papier dont les ventes baissent fortement. « Lectures à voix haute, rencontres avec les auteurs autour d’un brunch ou conférences scientifiques, l’éventail est large. On peut aussi juste venir lire son livre devant la cheminée », indique Céline Dersoir, qui ne manque pas d’idées d’animations. Elle prévoit aussi des cours d’anglais pour adultes, chaque lundi soir.

Mieux que ne le ferait un caviste classique, Whisky Shop donne une visibilité maximale à la marque Johnny Walker. « On est dans la logique qui a poussé les maisons de luxe et parfumeurs à louer des vitrines entières et à ouvrir des corners dans les grands magasins », observe Philippe Jugé.

Cibler la clientèle internationale

Ces ouvertures de lieux localisés au centre de Paris tiennent aussi au rôle éminent de la capitale française dans le tourisme mondial. « Le quartier de la Madeleine a l’avantage d’être au coeur du Paris épicurien, tout en étant très proche des maisons de luxe du faubourg Saint-Honoré ou de l’avenue Montaigne, passage obligé des touristes », relève ainsi John Beard, cofondateur de Whisky Shop, manifestement pas trop inquiet de la chute de la présence étrangère depuis les attentats.

@vleboucq   – www.lesechos.fr
Le salon Johnny Walker House permet de découvrir toutes les facettes de la marque. - The Whisky Shop Paris

Le salon Johnny Walker House permet de découvrir toutes les facettes de la marque. – The Whisky Shop Paris

La première marque mondiale de Whisky ouvre son premier salon de dégustation hors duty free, place de la Madeleine, au coeur de Paris. - The Whisky Shop Paris

Quirze Salomó : ‘Nostrum vise les 400 unités à 5 ans’

Résultat de recherche d'images pour "nostrum"
source snaking.fr
En inaugurant sa première unité parisienne, 5e adresse française et 3e franchise de ce côté des Pyrénées, Nostrum dispose maintenant de sa vitrine dans la capitale. Une installation emblématique rue du Pont Neuf dans le quartier des Halles qui marque aussi la volonté du groupe espagnol et de sa marque positionnée sur le Home Meal Replacement, d’accélérer. Entrée en bourse en 2014, la chaîne de restauration/retail économique qui comptait à fin 2015, 129 unités pour 23 M€ de CA a de grandes ambitions en Europe. Quirze Salomó, son PDG-fondateur détaille à Snacking.fr un plan de développement ambitieux qui vise 400 Nostrum à horizon 5 ans.

Comment est né Nostrum ?

Nostrum est une marque que j’ai créée avec mon père en 1998 d’abord à Barcelone puis nous l’avons diffusée partout en Espagne et comptons aujourd’hui près de 129 unités. Notre idée d’origine était simple et plutôt avant-gardiste : étant donné que les gens cuisinaient de moins en moins en dehors d’occasions plaisir, il fallait leur proposer des solutions repas économiques sur la base d’une cuisine familiale et simple. Tous nos plats sont fabriqués quotidiennement dans notre usine de 5000 m², agrandie en 2015, située à 50 kms de Barcelone à San Viçenç de Castellet. Nos recettes sont conçues par trois chefs de différentes écoles de cuisines  catalanes, françaises et italiennes sur la base d’un cahier des charges précis sans conservateur ni additif. Elles sont livrées chaque jour dans nos magasins selon des prévisions de vente et présentées dans des vitrines en libre-service à des tarifs très bon marché à 1€, 2€ ou 3€ pour tous nos clients fidèles qui ont la carte Fan’s Club. Un double affichage des prix permet d’ailleurs de comparer. Avec Nostrum, nous avons voulu faire la démonstration qu’il existait une alternative aux marques américaines pour manger rapidement mais sainement autour d’une offre très variée, paneuropéenne et dans laquelle chaque pays se retrouve. Notre panoplie de produits est d’ailleurs large depuis des salades, à une grande variété de plats, des croquettes, des sandwichs, des desserts, des crèmes glacées ou encore une offre boissons chaudes soignées à consommer sur place ou à emporter.

Quel est votre plan de développement ?

En dehors de l’Espagne où nous connaissons un développement rapide, nos ambitions sont aujourd’hui tournées vers l’Europe en général et la France en particulier où nous avons lancé depuis 2014, plusieurs pilotes en propre à Avignon et Montpellier et en franchise à Aix-en-Provence, Nice-Sophia-Antipolis et depuis le 6 octobre, à Paris, rue du Pont Neuf qui connaît un très beau démarrage. Ces différentes antennes nous ont démontré que les Français appréciaient notre concept positionné QSR (Quick Service Restauration) qui apporte une alternative saine à la restauration rapide d’aujourd’hui. Notre ambition à 4 ans, est de compter 400 établissements dont 250 en France. L’Hexagone a été découpé en 5 zones dont chacune sera portée par un master-franchisé régional qui a des objectifs d’une cinquantaine d’ouvertures d’ici 2020. La région Paris-Ile-de-France est aujourd’hui aux mains de Ahamad Azimi, le grand Ouest sous la responsabilité de  Soizic et Lionel  Bras qui ouvriront leur première antenne au premier semestre 2017 à Bordeaux et nous sommes en discussion avancée pour l’Est, le Nord et le Sud-Est.

Le modèle a-t-il évolué avec cette ouverture parisienne ?

Nous dupliquons notre modèle tel qu’il a fait ses preuves et l’adaptons à chaque fois selon la géographie du lieu. Conçu de manière modulaire, il se coule dans des surfaces qui vont de 75 m² jusqu’à 400 m² avec zone enfants ce qui correspond à notre tout nouveau projet de bâtiment solo. Les premiers exemplaires sont programmés au 2esemestre 2017 en Espagne et/ou en France pour des zones d’activité commerciale de périphérie. Pour autant, quelle que soit l’implantation, vous aurez toujours le cœur de l’offre Nostrum autour d’une vitrine en grab and go dans laquelle sont présentés nos produits, puis ensuite selon la place, un bar à « croquettes », un module paëlla, un Nostrum café, un module glaces ou encore une mini kitchen comme c’est le cas à Paris. En effet, les clients qui souhaitent déjeuner ou dîner sur place, peuvent transférer les produits dans une vaisselle en porcelaine mise à leur disposition dans un espace « cuisine » avec micro-ondes.

D’autres projet pour l’enseigne ?

Notre projet d’expansion s’accompagnera à chaque fois de la construction de laboratoires relais de fabrication pour les produits fragiles et ultrafrais en France comme à l’étranger alors que la plupart de nos références proviendront directement de notre usine barcelonaise. Nostrum qui a beaucoup parié sur le digital a lancé cette année à Barcelone et à Madrid, la livraison avec 3 offres de service : Nostrum Go, un service de livraison en 20 mn qui pourrait arriver prochainement en France, Nostrum Go Community pour les commandes groupées ou encore Nostrum Family pour le portage à domicile. Notre enseigne veut être une marque moderne inscrite dans son temps et même en avance sur son temps.

La nouvelle unité Nostrum parisienne tout en images

Nostrum Pont Neuf Quirze Salomo

https://www.nostrum.eu/

Résultat de recherche d'images pour "nostrum"

Nouveau catalogue Tom&Co !

 

La franchise Tom&Co, spécialisée dans l’alimentation et les accessoires pour animaux de compagnie, a mis en place un modèle d’accompagnement efficace lui permettant de développer son réseau.

Ce modèle repose, entre autres nombreux outils, sur la création de trafic aux magasins à travers l’édition d’un catalogue papier ou pdf.

La franchise Tom&Co, appartenant au groupe Delhaize, a sorti un nouveau catalogue ! A la clé, mise en valeur de l’expertise de l’enseigne à travers des articles utiles aux amis des animaux (astuces pour bien en prendre soin, focus sur des espèces exotiques, conseils pratiques…) mais également création de trafic pour les magasins franchisés à travers une présentation de quelques produits qu’ils proposent.

Pour faire des heureux chez ses clients comme dans son réseau, Tom&Co sort régulièrement des catalogues.

Nos compagnons à quatre pattes

Les chiens et les chats sont à l’honneur dans le catalogue Tom&Co qui présente des produits qui leur sont destinés : alimentation, mais également sacs de couchage, paniers ou encore litières.

L’expertise Tom&Co

Le catalogue Tom&Co est également l’occasion pour l’enseigne de prodiguer des conseils avisés à ses clients tout en leur rappelant qu’ils peuvent profiter de la même expertise dans les magasins.

Cette édition du catalogue donne notamment des conseils aux maîtres dépassés par l’agressivité de leur chien ou chat.

Tom&Co a également pensé aux amoureux des poissons en leur présentant un kit de démarrage Axolotl.

Et pour les amis des animaux exotiques, l’enseigne fait un focus sur le perroquet tout en faisant profiter les clients de son expertise via des trucs et astuces.

www.tomandco.fr

La NBA ouvre son nouveau magasin géant à New York

Afficher l'image d'origine

Dernière mise à jour Le 21/12/2015 à 09:04 – Publié le 21/12/2015 à 09:04

Ce lundi, la NBA ouvre une enseigne de plus de 2300 mètres carrés au cœur de New York. Un temple à la gloire du basket américain.

Quatre ans que les supporters NBA attendaient ce moment. En 2011, juste après le conflit entre joueurs et propriétaires, la ligue de basket avait fermé son grand magasin de la 5e avenue, remplacé par une boutique beaucoup plus petite.

Ce lundi marque le grand retour du NBA Store dans sa version la plus démesurée. Au coin de la 5e et de la 45e à Manhattan, ce sont trois étages et plus de 2300 mètres carrés qui attendent les amoureux de la balle orange.

Plus qu’un magasin

Dans ce lieu, tous les produits dérivés possibles et imaginables seront disponibles. Les chaussures ont aussi une place de choix.

Mais les concepteurs sont allés plus loin. Les écrans placés dans le magasin pourront répondre dans sept langues aux besoins des clients. Des écrans seront aussi là pour diffuser les stats et highlights des dernières rencontres, et même des matchs en direct. Un espace pour jouer à la console ou prendre quelques tirs est également là, tandis que quelques éléments rappellent les grands moments de la NBA.

Pour les plus pressés, la personnalisation d’un maillot est possible en une quinzaine de minutes.

Aucun risque pour la NBA

En plus de récupérer un lieu à sa gloire, la NBA ne risque rien. Car c’est le géant de la vente en ligne Fanatics qui gère le lieu, les stocks et les employés. Les vendeurs sont d’ailleurs équipés de tablettes pour permettre aux clients de commander des pièces qui ne seraient pas disponibles et de les recevoir chez eux.

La NBA n’a plus qu’à attendre de voir tomber sa part sur les ventes. Elle devrait être conséquente !

 

Afficher l'image d'origine

La première des 40 coopératives non lucratives ouvre à Sderot – Une chaine de supermarché veut fournir une alternative à bas prix pour les communautés pauvres du nord et du sud

Le président de l'agence juive, Natan Sharansky, dans le nouveau magasin Tzarchaniyat Ha’Ir (CityMart) à Sderot, le 21 décembre 2015. (Crédit : David Shechter pour l'agence juive)

Le président de l’agence juive, Natan Sharansky, dans le nouveau magasin Tzarchaniyat Ha’Ir (CityMart) à Sderot, le 21 décembre 2015. (Crédit : David Shechter pour l’agence juive)

le premier supermarché coopératif à bas prix d’Israël a ouvert dans la ville du sud israélien de Sderot.

Le Tzarchaniyat Ha’Ir, ou CityMart, a ouvert lundi.

La chaîne est une initiative à plusieurs millions de dollars de l’agence juive, la fédération UJA de New York, la fédération juive du grand Washington, le réseau d’investisseurs d’Israël et de donneurs privés.

Un deuxième magasin est prévu à Arad, une ville du nord du désert du Néguev, plus tard ce mois-ci. L’initiative a pour objectif d’ouvrir 10 nouveaux magasins par an dans les quatre prochaines années.

Les coopératives devraient fournir une alternative à bas prix pour les communautés en difficulté socio-économique de la périphérie nord et sud d’Israël.

Elles ont été inspirées par les manifestations sur le prix du cottage en 2011 en Israël, qui a vu des milliers de personnes dans tout le pays vivre dans des tentes et manifester, en réaction aux prix élevé des biens de consommation et de l’immobilier. Le cottage, un produit de base israélien qui était vendu à plus de 2 dollars par pot, est devenu le symbole du mouvement.

CityMart opérera comme une entreprise sociale non lucrative, dont les gains permettront d’ouvrir des magasins supplémentaires, d’abaisser encore les prix, et de favoriser des activités communales et un changement social.

Des magasins d’Edmundston défient la loi en ce premier jour des soldes d’après Noël

Quelques magasins de la région d’Edmundston au Nouveau-Brunswick ont décidé d’enfreindre la Loi sur les jours de repos de la province et d’ouvrir leurs portes en ce jour de soldes du lendemain de Noël.

En effet, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador, contrairement à la majorité du reste du Canada ainsi qu’aux États-Unis, les magasins n’ont pas le droit d’ouvrir leurs portes le 26 décembre.

Au Nouveau-Brunswick, ceux qui contreviennent à la loi sont passibles d’une amende de 140 $ à 2100 $ pour une première infraction.
Certains entrepreneurs du Nouveau-Brunswick voient en cette journée une occasion de faire de bonnes affaires et ouvrent leurs portes malgré l’interdiction.

« On a notre faible taux de change vis-à-vis le dollar américain et encore là on est à proximité de la frontière américaine, on a beaucoup plus d’Américains qui viennent nous visiter, qui viennent magasiner chez nous dernièrement, donc eux aussi [ont] les mêmes règlements qu’au Québec, soit d’avoir la possibilité d’être ouvert […]. Donc, on veut leur donner la chance aussi de venir dans notre magasin pour magasiner », explique Jim Rice, propriétaire d’un magasin de meubles d’Edmundston.

M. Rice croit d’ailleurs qu’il est temps de revoir le règlement. « Les anciennes lois, je pense que c’est le temps qu’on commence à regarder à changer ça », dit-il.

Des amendes plus dissuasives ailleurs en Atlantique

La pénalité est beaucoup plus salée pour les entrepreneurs de Terre-Neuve-et-Labrador qui oseraient enfreindre la loi sur la fermeture des boutiques de cette province. Celle-ci prévoit que toute personne qui contrevient à la loi devra payer une amende d’une fois et demie le montant des ventes de la journée.

En Nouvelle-Écosse, la loi prévoit une amende minimum de 50 000 $ et maximum de l’équivalent de la somme des ventes de la journée.

À l’Île-du-Prince-Édouard, l’amende maximum est de 10 000 $.

Ouverture partielle du magasin hors taxes Galleria 63 à Yeouido

SEOUL, 28 déc. (Yonhap) — Hanwha Galleria Timeworld Co., filiale du groupe Hanwha, a partiellement débuté les activités de son nouveau magasin hors taxes Galleria 63 au 63 Square, dans le quartier de Yeouido, à Séoul.

Hanwha a déclaré que sa nouvelle boutique présentera environ 370 marques et près de la moitié d’entre elles seront des marques coréennes. La société a fait savoir qu’elle fait des efforts à l’heure actuelle pour accueillir plus de marques de luxe étrangères.

L’ouverture officielle de ce magasin aura lieu en juin 2016. Le 63 Square, où le magasin hors taxes se situe, est l’ancien plus haut building du pays. Hanwha a dit qu’il projette de continuer ses efforts pour développer Yeouido comme un nouveau centre touristique.

Le groupe a indiqué que le magasin hors taxes prévoit des ventes annuelles de 504 milliards de wons (430,4 millions de dollars) l’année prochaine et 3.000 milliards de wons en 2020.

La semaine dernière, une joint-venture entre Hotel Shilla et Hyundai Development, HDC Shilla, a également partiellement ouvert un nouveau magasin hors taxes, Shilla I’Park, à Yongsan, où se trouve une grande gare ferroviaire, entre les principaux endroits touristiques situés au nord et sud du fleuve Han, avant une ouverture totale en mars prochain.

Afficher l'image d'origine

Les 130 magasins du réseau Nostrum bientôt rénovés

 

Afin de mettre en place son nouveau concept, Nostrum a lancé la rénovation de ses 130 magasins. Le changement touchera autant le côté esthétique que le concept d’affaires avec le lancement de nouveaux produits et d’une nouvelle ligne.

Vu dans la Vanguardia

Rénovation de 130 magasins Nostrum

Nostrum lance un nouveau concept et la rénovation en conséquent. Le changement s’effectuera sur l’esthétique et sur le con­cept d’affaires puisque de nouveaux produits et une ligne haut-de-gam­me, Nostrum Excellent, viendront s’ajouter à l’offre initiale. Cette nouvelle ligne offre une « grande qualité à petits prix« , selon les paroles de Quirze Salomó, fondateur et président.
Les produits en vente à 1, 2 et 3 € ne quitteront pas les vitrines des magasins mais viendront s’ajouter de nouveaux espaces: « cannellothèques », « croquetteries » ou de vente de « paella », qui s’adapteront progressivement aux 130 établissements actuels.
Pour le fondateur et président de l’entreprise, les changements qui auront lieu « ouvrent la voie au futur Nostrum, avec une innovation permanente« .
Le service à table fera également son entrée dans les magasins Nostrum, sans oublier la promotion de l’application smartphone qui permet de réaliser des commandes de­puis l’extérieur de la boutique et gagner du temps, car comme le dit Mr. Salomó: « Lorsqu’il achète des repas préparés le consommateur vient acheter du temps, pas le perdre« .
Home Meal, qui a noté une augmentation de capital de 3,6 millions d’eu­ros, prévoit d’investir dans l’expansion internationale de Nostrum qui vise d’abord la France, avec des ouvertures prévues à Montpellier et Avignon, et le reste d’Europe. D’ailleurs, l’entreprise a pour objectif des’implanter dans 10 à 15 villes européennes d’ici 4 ans.
http://www.nostrum.eu/fr/
Afficher l'image d'origine

Le propriètaire du Bristol achète the Lanesborough palace

En ajoutant The Lanesborough à sa sélection d’hôtels de luxe, Oetker Collection donne au Bristol son «complément naturel» à Londres.

Oetker Collection, qui comprend Le Bristol à Paris, ajoute The Lanesborough à Londres, à sa sélection d’hôtels de luxe. Situé sur Hide Park Corner, cet hôtel, construit en 1991 à l’emplacement d’un ancien hôpital, était fermé depuis 18 mois pour une rénovation complète. Oetker assurera le management de ses 93 chambres (dont 43 suites), à sa réouverture au printemps 2015.

«Notre arrivée à Londres est une étape importante dans le développement de la collection, Londres étant une destination stratégique par son dynamisme et sa visibilité dans le monde entier, déclare Alain Brière, vice-président marketing et communication d’Oetker Collection. Elle traduit l’accélération de notre stratégie d’expansion. Nous nous appuierons sur l’expérience et le succès du Bristol à Paris pour faire du Lanesborough son complément naturel à Londres pour nos clients».

Neuf hôtels

Oetker Collection appartient au groupe allemand Oetker, présent également dans la poudre de pâtisserie, la logistique ou encore la bière. Elle comporte désormais 9 hôtels, dont 4 en propriété (Le Bristol à Paris, l’Hôtel du Cap-Eden-Roc à la pointe du Cap d’Antibes, Château Saint-Martin en Provence, et Brenners Park-Hotel à Baden-Baden en Allemagne).

En avril dernier, Oetker Collection avait repris la gestion de l’Eden Rock à Saint-Barthélemy. En 2013, elle avait ajouté à sa collection, L’Apogée Courchevel en décembre, et Fregate Island Private aux Seychelles en juillet.

www.lanesborough.com

Centrakor ouvre quatre nouveaux magasins

20.05.2014

Centrakor ouvre quatre nouveaux magasins

Mai 2014 s’annonce riche en nouveautés chez Centrakor. Le spécialiste des articles tendances à petit prix pour la maison a annoncé l’inauguration de quatre nouveaux points de vente en France. Ces derniers seront répartis comme suit : deux dans la région Rhône-Alpes et deux autres en Aquitaine et Midi-Pyrénées.

Ce n’est pas la première fois que l’enseigne fait ce genre d’annonces (souvenez-vous de cet article).Centrakor semble vouloir renforcer encore sa stratégie d’expansion sur le territoire national afin d’augmenter son activité et de proposer ses produits déco à un maximum de clients.

Le premier magasin en Rhône-Alpes a d’ores et déjà ouvert ses portes début mai 2014 (département de l’Isère). Tenu par son nouveau propriétaire François Giband, il se trouve dans la zone d’activité commerciale de la Maladière.

Le second point de vente de la région sera inauguré, quant à lui, le mercredi 21 mai prochain. Doté d’une grande surface commerciale de 1 300m², il est situé tout près de l’hôpital de Fleyriat (Viriat, près de Bourg-en-Bresse, dans le département de l’Ain).

Concernant le troisième magasin de notre liste, il est situé au Passage d’Agen dans le Lot-et-Garonne. L’ouverture a eu lieu le lundi 12 mai dernier. Le point de vente s’étend sur plus de 800m² et il se trouve non loin de l’Intermarché de la zone.

Enfin, le dernier nouveau magasin se trouve à Prayssac, une belle ville localisée à une trentaine de kilomètres de Cahors. Sa superficie est de 950m² et il est situé sur la place de l’Ancien Champion.

Bref, une fois encore, Centrakor semble vouloir démocratiser l’accès aux produits déco discounts à travers sa stratégie d’expansion géographique. Pour des précisions supplémentaires sur les nouveaux points de vente du groupe, contactez Centrakor.

PAR SÉBASTIEN BAUDOUIN
http://www.centrakor.com/

Un nouveau supermarché Delhaize à Dudelange

Le contenu de ce communiqué de presse est de la seule responsabilité de son auteur: « Delhaize »

http://fr.delhaize.be/

Un nouveau magasin Provigo Le Marché(MC) ouvre ses portes à la gare Jean-Talon à Montréalc

 À la suite de l’accueil enthousiaste des Québécois dans les régions où le concept de magasins a déjà été implanté, Provigo entreprend aujourd’hui une nouvelle série d’inaugurations.

MONTRÉAL, le 22 mai 2014 /CNW Telbec/ – (TSX: L) – L’équipe de Provigo, membre du groupe Loblaw, a procédé aujourd’hui à l’ouverture officielle d’un nouveau magasin montréalais arborant le concept Provigo Le Marché. La cérémonie d’inauguration, tenue en présence d’élus locaux, de plusieurs fournisseurs de Provigo, de partenaires de l’industrie, de même que de nombreux consommateurs venus y découvrir plusieurs nouveautés, a marqué l’ouverture du huitième magasin Provigo Le Marché au Québec.

« Les nouveaux magasins Provigo Le Marché ont reçu un accueil très chaleureux dans toutes les régions de la province où ils ont été implantés l’année dernière. Nous sommes emballés d’entamer aujourd’hui la seconde vague du lancement de ce concept unique au goût des Québécois et de proposer ainsi à nos consommateurs une expérience reposant sur la fraîcheur, la découverte de nouveaux produits et saveurs, de même que sur un service à la clientèle exceptionnel, a déclaré Pierre Dandoy, vice-président principal responsable de l’exploitation des magasins Provigo, Provigo Le Marché et Loblaws du Québec. L’inauguration de ce nouveau magasin s’inscrit dans le cadre d’un programme d’investissement de plus de 210 millions de dollars en 2013-2014 au Québec. »

Situé à l’angle de la rue Jean-Talon et de l’avenue du Parc, le magasin est aménagé sur le site de l’ancienne gare Jean-Talon et préserve par son architecture certains éléments clés de l’héritage patrimonial de ce lieu exceptionnel. Ce nouveau Provigo Le Marché desservira la clientèle des quartiers Parc-Extension, Villeray, Outremont et Petite-Italie, de même que de nombreux Montréalais de tous les coins de l’Île.

« Mes 200 collègues et moi sommes aujourd’hui très fébriles à l’idée d’accueillir enfin nos premiers clients dans ce que je considère être le plus beau magasin du Québec !, a affirmé Sylvie Craig, directrice du Provigo Le Marché. Avec une clientèle d’une si grande richesse de diversité culturelle ici dans le quartier nous n’avons ménagé aucun effort pour offrir des produits frais et d’épicerie adaptés à leurs préférences et habitudes. De plus nos collègues en magasin parlent 12 langues ! »

Le nouveau magasin Provigo Le Marché est situé au 375 rue Jean-Talon Ouest et est maintenant ouvert de 8 h à 22 h, sept jours sur sept. D’une superficie totalisant plus de 6 000 m2 et doté d’un espace dédié aux produits frais accru, ce magasin moderne au design épuré et à l’ambiance chaleureuse de style marché propose à sa clientèle une gamme complète de services prodigués par une équipe qui saura offrir une expérience de magasinage exceptionnelle. Un stationnement souterrain facilement accessible aux clients depuis l’arrière du magasin, via l’avenue Ogilvy, simplifie la vie des consommateurs et leur permet de passer plus de temps à découvrir de nouveaux produits et à noter les idées et conseils de l’un des chefs en magasin qu’à chercher une place de stationnement.

L’ouverture de ce magasin a permis la création de près de 70 nouveaux emplois à temps plein et à temps partiel, ce qui porte maintenant à près de 200 le nombre total de collègues dédiés à offrir un service à la clientèle hors-pair à ce magasin.

Caractéristiques du magasin Provigo Le Marché, Gare Jean-Talon :

  • Un vaste assortiment de produits frais et de produits issus de producteurs et transformateurs alimentaires du Québec, dont une sélection de 40 nouveaux produits adaptés à la clientèle multiculturelle.
  • Une sélection de plus de 120 fruits et légumes biologiques, un bar à salades ainsi que des jus fraîchement pressés tous les matins.
  • Un arrivage quotidien de produits de la mer issus de la pêche durable et un bar à huîtres.
  • Du bœuf vieilli en magasin, plusieurs variétés de saucisses faites sur place ainsi que des produits d’ici comme le porc, le veau de lait et l’agneau du Québec que les consommateurs peuvent découvrir grâce aux bouchers sur place qui se font un plaisir de partager leur expertise.
  • Une incroyable variété de plats prêts-à-manger dont de la viande fumée, des variétés de pizza de la populaire marque Pizzédélic et des mets concoctés par des chefs et prêts à réchauffer.
  • Une grande variété de cupcakes et de macarons ainsi que des bagels cuits sur place.
  • Un comptoir à sushis nouveau genre permettant aux clients de voir leur commande personnalisée préparée sous leurs yeux ou pendant qu’ils complètent leurs emplettes.
  • Un incroyable mur de fromage proposant une gamme de 400 fromages dont 300 fromages du Québec est situé à côté du comptoir de charcuteries où l’on retrouve une impressionnante sélection de prosciutto importé et de pâtés et terrines d’ici.

Les clients du Provigo Le Marché Gare Jean-Talon ont par ailleurs accès au programme Guide-étoilesMD, un système de classement impartial qui a recours à des étoiles pour permettre de repérer les aliments sains en un coup d’œil. Les clients souhaitant obtenir plus de détails au sujet de ce programme peuvent visiter le site www.guideetoiles.ca.

Adjacente au Provigo Le Marché se trouve la boutique autonome Joe FreshMD, également située dans l’ancienne gare Jean-Talon. Ce magasin phare d’une splendeur inégalée offre une gamme complète de tenues tendance pour toute la famille. Les clients peuvent donc y effectuer leurs emplettes d’un seul coup.

La directrice et son équipe continuent d’apporter leur soutien à la communauté et ont profité de l’activité d’inauguration pour remettre un don d’une valeur de 1 000 $ à l’organisme Déjeuner pour apprendre pour aider la mise sur pied d’un programme de nutrition dans une école du quartier . La coordonnatrice régionale de Déjeuner pour apprendre, Mme Marie-Josée Mastromonaco était présente à l’inauguration pour remercier les membres de l’équipe du Provigo Le Marché de leur générosité et de leur implication.

À propos de Provigo, membre du groupe Loblaw
Provigo est membre du groupe Loblaw, l’un des principaux employeurs du secteur privé au Québec et le plus important détaillant en alimentation au pays. Le groupe Loblaw, avec ses sociétés affiliées, emploie près de 30 000 personnes dans la province de Québec par le biais de ses près de 400 magasins détenus par la société, ses franchisés et ses affiliés, œuvrant principalement sous les bannières ProvigoMD, Provigo Le MarchéMC, MaxiMD, Maxi & CieMD, LoblawsMD, Club EntrepôtMD Provigo et Les Entrepôts PrestoMD.  Le groupe Loblaw possède également le plus solide programme de marques contrôlées au pays, comprenant notamment les marques le Choix du PrésidentMD, sansnomMD et Joe FreshMD. Il offre aussi les Services financiers le Choix du PrésidentMD ainsi que le programme de fidélisation des points PCMD.

SOURCE Provigo, membre du groupe Loblaw

Bas de vignette : « Sylvain Jodoin et André Fortier, Provigo Le Marché, Marie-Josée Mastromonaco, organisme Déjeuner pour apprendre, Martin Patenaude, Provigo Le Marché, Andréa Séguin, école Barthélémy Vimont, Mary Deros, conseillère municipale, Parc-Extension, Spyridon Koutsouris, pharmacien propriétaire, Sylvie Craig, Pierre Dandoy et Anita Jarjour, Provigo Le Marché et Jane Marshall, Les Propriétés de Choix (Groupe CNW/Provigo, membre du groupe Loblaw) ». Lien URL de l’image :http://photos.newswire.ca/images/download/20140522_C3250_PHOTO_FR_2231.jpg

www.provigo.ca

Tati ouvre son nouveau concept de magasin à Saint-Etienne

L’enseigne Tati, proposant la mode, mais également tout l’univers de la beauté, de la maison et du mariage, a ouvert son nouveau concept de magasin le 14 mai dernier à Saint-Etienne / Monthieu.

Grâce à un parcours shopping, sur plus de 1 350 m2, axé sur le plaisir et le confort d’achat, le grand magasin Tati de Saint-Etienne, propose à sa clientèle les espaces mode, homme, femme et enfant, chaussures, lingerie, beauté, droguerie, hygiène et maison. Ce nouveau concept de magasin développé par la marque depuis près de 2 ans est à l’image du renouveau de l’enseigne qui ne s’engage plus uniquement et exclusivement sur les prix bas, mais également sur une offre alliant « l’envie et la qualité ». Grâce une offre entièrement revisitée et créée par le bureau de style de la marque, ce sont aujourd’hui 200 nouveautés, dessinées à 70 % en interne, qui arrivent chaque semaine dans les magasins de l’enseigne. 

Yannick Longearet, est le nouveau directeur du nouveau magasin Tati Saint-Etienne. Ce magasin de périphérie, visible dès la rocade qui entre dans Saint-Etienne, en face du centre commercial Géant Casino, est le 60e magasin ouvert par Tati aux couleurs du nouveau concept. 20 rénovations et ouvertures sont prévues en France en 2014 ainsi qu’un développement à l’international avec 6 nouvelles ouvertures prévues dès le mois de septembre au Moyen-Orient, notamment à Dubai, Bahreïn et Abu Dhabi.

www.tati.fr

INTERMARCHÉ OUVRE UN NOUVEAU MAGASIN DANS LE VAL D’OISE

 

L’enseigne Intermarché renforce sa présence en région parisienne avec l’ouverture d’un Intermarché Contact à Saint-Gratien, dans le Val d’Oise.

Maurice et Rebecca Benabou, anciens franchisés Franprix, ont inauguré ce lundi 2 juin leur supermarché rue Sœur Angèle pour proposer plus de 12.000 références sur 650 m². Offrant de larges horaires d’ouverture, le point de vente devrait également développer un service drive pour permettre aux clients de récupérer les courses faites en ligne.

Le supermarché de Saint-Gratien répond à des exigences urbaines, en particulier en termesde prix, de variété de l’offre (snacking, produits bio et diététiques, etc.)  et des services, et de développement durable (meubles froids, éclairage à LED…)

Enseigne du Groupement des Mousquetaires, Intermarché regroupe plus de 1800 magasins.

Laurence Theodore Jacquin, Toute la Franchise ©

www.intermarche.com

Magasins aux Etats-Unis dans les années 50

http://pleasantfamilyshopping.blogspot.fr

JCPenney: nouveau trimestre de croissance de l’activité.

JCPenney était attendu en très forte hausse vendredi matin à la Bourse de New York après l’annonce de ventes à magasins constants en hausse de 6,2% au premier trimestre.

Cette performance meilleure que prévu représente le deuxième trimestre consécutif de croissance organique pour la la chaîne américaine de grands magasins, un élément jugé prometteur par les investisseurs.

Le distributeur de Plano (Texas) a enregistré sur le trimestre clos début mai un chiffre d’affaires net de 2,8 milliards de dollars, contre un peu plus de 2,6 milliards de dollars sur la même période de l’exercice précédent.

Dans son communiqué, le groupe précise que ses ventes se sont systématiquement accrues – en rythme séquentiel – au cours de chaque mois du trimestre.

JCPenney indique avoir profité des bonnes performances de ses divisions de prêt-à-porter masculin et féminin, d’équipements pour la maison et de joaillerie, tout en mettant en évidence la solidité des résultats des ‘corners’ Sephora.

Si sa perte nette est restée relativement stable à 352 millions de dollars, la marge brute s’est améliorée pour s’établir à 33,1% des ventes, contre 30,8% un an plus tôt.

Le distributeur explique avoir réduit ses coûts commerciaux, généraux et administratifs (SG&A) de quelque 70 millions de dollars au cours du trimestre, notamment par le biais d’une diminution des dépenses publicitaires.

Pour son deuxième trimestre, JCPenney dit encore prévoir une croissance de son activité à périmètre comparable de l’ordre de 5%, un rythme de croissance qui devrait également se matérialiser sur l’ensemble de l’exercice.

En avant-Bourse, le titre bondissait de plus de 18%. Depuis le début de l’année, la valeur avait reculé de plus de 8%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com.

www.jcpenney.com

Mulhouse – H&M : un nouveau paquebot pour le centre-ville

source:www.lalsace.fr

Le nouveau magasin H&M de Mulhouse, qui s’étend désormais sur 2300 m² et propose un espace dédié à la maison et à la déco, a été inauguré hier matin. Et, forcément, il y avait foule !

Dans une société où la consommation constitue une valeur cardinale, l’ouverture d’un nouveau magasin en centre-ville devient, forcément, un événement à ne pas louper. Hier matin, pour l’inauguration du nouveau H&M, rue du Sauvage, à Mulhouse, il y avait donc du monde.

Sabrina, look de « fashion victim », a fait le pied de grue dès potron-minet devant les portes du commerce. « Je suis originaire de Paris et là-bas, les ouvertures de commerces sont toujours des événements. Il y a même des gens qui dorment toute la nuit devant la porte des magasins. » Trop dingue !

Arrivée devant le 39 rue du Sauvage vers 7 h du matin, la jeune femme s’est retrouvée toute seule, l’ouverture des portes n’étant prévue qu’à 11 h. Mulhouse n’est tout de même pas Paris.

Prête à bondir à l’intérieur du magasin, elle était bien décidée à dépenser quelques euros. « D’ailleurs, j’ai déjà fait du repérage sur le site internet de la marque. » La jeune femme est d’autant plus ravie de l’ouverture du nouveau magasin à Mulhouse que l’ancien était trop petit à son goût. « Du coup, j’allais faire mes courses au H & M de Bâle et de Fribourg… »

Dans la file d’attente, hier matin, il y avait aussi Sabrina, Priscilla et Stéphanie, arrivées à 9 h 30. « Nous voulions découvrir en avant-première les produits pour la maison. Et aussi voir les vêtements pour les femmes enceintes. » Ou encore Morgane, de Sausheim, qui s’est levée un peu plus tôt que d’habitude parce que sa maman avait lu dans L’Alsace que les cent premiers clients recevraient un bon d’achat de 20 euros.

L’ancien Monop’

Passées les portes du commerce, à 11 h tapantes, les clients ont eu droit à une haie d’honneur et à des applaudissements de la part du personnel de H&M. Le magasin, dirigé par Jeff Scherrer, compte quarante salariés, dont quatorze ont été embauchés récemment. Il s’étend désormais sur 2300 m² (contre 1500 m² auparavant, au 55 rue du Sauvage), répartis sur deux étages. Justement, certains habitués du commerce au centre-ville de Mulhouse ont sans doute ressenti un petit pincement au cœur en retrouvant les locaux de l’ancien Monoprix, avec son escalier roulant, toujours à sa place.

Outre l’augmentation très sensible en superficie, la grande nouveauté de ce magasin, c’est donc l’espace H&M home (maison). « Les différents concepts sont présentés en shop-in-shop » , décrit, de manière pour le moins absconse, le communiqué de presse édité pour l’ouverture. En clair, on retrouve, dans cet espace de 345 m², du linge de lit, des coussins, des rideaux, des plaids, des draps de bains ou des serviettes…

À noter que cet espace « home » est le deuxième de France après celui du magasin de Paris Tolbiac, qui a ouvert avant-hier. Mais c’est le premier en superficie. Comme quoi, Mulhouse peut parfois faire plus fort que Paris ! source: Édouard Cousin

www.hm.com

Guinée: Km36 : un nouveau marché de 496 places et 79 magasins inauguré

Le nouveau marché du Km36 dénommé, le marché de la «réconciliation nationale M’Mamy Camara» a été inauguré ce samedi 24 mai en présence d’une délégation de la Première Dame de la République, conduite par Hadja Fatoumata Condé épouse du président de l’Assemblée nationale et de Madame Hadja Binta Bah épouse de Bah Ousmane. Une initiative du groupement Guinée Mali de la localité.

Souhaitant la bienvenue aux invités, la présidente du groupement Guinée-mali, Mme M’Mamy Sylla a dit « cette cérémonie est si historique pour le Km 36 quant on sait que depuis des années le Km36 n’avait pas un marché digne de nom ». Elle a par la même occasion, saluer les efforts des membres de son groupement ; des efforts ayant permis d’obtenir auprès des autorités préfectorales et communales, cet ancien magasin de semences et autres outillages agricoles du temps de la 1ère République, pour en faire un nouveau marché. Avant de préciser que ce nouveau marché compte 496 places et 79 magasins pour un coût global de 2592.200.000GNF ; sa construction a duré deux mois. Mme Sylla a signalé que la réalisation de cette infrastructure se place dans la cadre de la réconciliation nationale, de la paix sociale dans le milieu des femmes de la préfecture de Coyah en général et du Km 36 en particulier. Enfin, elle a au nom des femmes du Km 36, dit leur engagement à soutenir la réélection du Pr Alpha Condé en 201, au regard de ses efforts envers la femme guinéenne, depuis son élection en 2010. Dans leur discours réponse, la délégation de la Première Dame a remercié ces femmes pour cette initiative, avant de les inviter à davantage œuvrer en faveur de la consolidation de la paix et l’unité nationale entre les femmes du Km36, d’une part et celle de toute la préfecture de Coyah, de l’autre. Balla Yombouno, envoyé spécial

www.guinee24.com

Optique : un nouveau magasin GENERALE D’OPTIQUE en Ille-et-Vilaine (35)

http://www.lesechosdelafranchise.com

2/6/14

GrandVision France poursuit le développement de son réseau Générale d’Optique et a ouvert le 28 mai dernier un nouveau magasin franchisé à Bain de Bretagne (35), en Ille-et-Vilaine.
D’une surface de 150 m², la nouvelle unité est située en zone commerciale.

Le réseau Générale d’Optique comprend 318 succursales (1 900 salariés), et185 franchises. L’enseigne ouvre 50 nouveaux magasins chaque année.

Générale d’Optique est avec Grand Optical, une des deux enseignes du réseau GrandVision. Regroupant 4 900 magasins implantés dans 40 pays, il s’agit du numéro 2 mondial sur le marché de l’optique.

www.generaleoptique.com

Les boutiques d’antan

Toulouse Restaurant Le Petit Hôtel Lucullus tirage repro an Toulouse Vêtements Tissu Au Bonheur du Peuple ancien commerce Bar Café Salon Thé Restaurant Sam's ancien commerce Toulouse Café Restaurant Hôtel Charles ancien commerce Toulouse Chaussure Cordonnerie tirage repro an. 1920 ancien commerce Toulouse épicerie alimentation L'Epargne 1928 Anciens Commerces Vin maréchalerie scène de rue - repro photo deb. XXe commerce Biscuiterie Nantaise BN Nantes Petit Beurre commerce de Toulouse Café bistro Bar Aimé commerce Toulouse Café Bar Hôtel Restaurant Charles commerce Toulouse Charcuterie Boucherie Bourgeois commerce Toulouse Chaussures Cordonnier Denjean commerce Toulouse Coiffeur Barbier Parfum Beauté commerce Toulouse Collection Carte Timbre Philatélie repro an.1920 commerce Toulouse Cordonnier Ressemelage Chaussure commerce Toulouse Dentelles Tulles Rideaux J.Chausson commerce Toulouse Épicerie Alimentaire Viande tirage repro an. 1920 commerce Toulouse Épicerie Alimentation Fromagerie commerce Toulouse Magasin Chapeau Chapellerie commerce Toulouse Mercerie Tissus Couture commerce Toulouse Pâtisserie Confiserie Maison Viol commerce Toulouse Restaurant Hôtel Central tirage repro an. 1920 Défilé Char publicité meubles & vin aliment repro- deb. XXe s ommerce Toulouse Épicerie Buvette Charcuterie tirage repro 1928 Toulouse Horlogerie Montre Bijouterie Jalcou Toulouse Librairie Marouet La Petite Gironde tirage

Hermes holds first sale in China as frugality drive bites

http://www.wantchinatimes.com

A Hermes outlet at Beijing Capital International Airport.

Fashion house Hermes broke its in-house rule on Tuesday when it held a discount sale for the first time in China. Other luxury brands may follow their lead as the government’s anti-corruption frugality campaign has dealt a heft blow to their sales, leaving them with excess inventory, reports our Chinese-language sister paper Want Daily.

The rule of no sales and of not selling at shopping malls went out the window when Hermes held a sale at the Hyatt Regency Hangzhou in eastern China to clear unsold stock accumulated over the past two to three years. Most of the items available were men and women’s clothes and shoes, which carried discounts of 20%-50%.

Other brands including Ferragamo, Boss and Armani look set to follow suit with discount sales near their own outlets at department stores in mid-May, including last year’s collections.

A senior executive at a department store in Hangzhou said luxury brands have been struggling this year as plunging sales have pushed up their inventory. The brands would rather lose face than lose their business, the executive said.