Un nouveau concept de fleuristes en licence de marque

Par Olivia Leroux, Franchise-Magazine.com

FLEURS – NOUVEAU CONCEPT, publié le jeudi 12 janvier 2012

Carrément Fleurs – 7 magasins à ce jour, tous implantés dans le Sud-ouest du pays – se lance en licence de marque. Objectif de l’enseigne : dupliquer par ce biais son concept de fleuriste en libre-service dans toute la France.

De la fleur, 7 jours sur 7, en libre-service et à prix doux : c’est ce concept,déjà éprouvé par d’autres, que Bruno Pain a décidé à son tour et à sa manière d’exploiter en réseau. Ex-franchisés d’une grande enseigne du secteur, l’homme a créé son premier magasin Carrément Fleurs à Agen en 2006. Il en a, depuis, ouvert 4 autres en propre, notamment à Villeneuve-sur-Lot et à Toulouse, et 2 en partenariat, à Marmande et Anglet. Qui ensemble affichaient un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros en 2010.
Son modèle, estime l’entrepreneur, est aujourd’hui prêt à être dupliquéefficacement en licence de marque. Et de revendiquer, en particulier, « une puissance d’achat ultra compétitive, identique aux plus gros acteurs du marché »,un « design unique et soigné », une « panoplie d’outils pour booster les ventes » et un accompagnement au plus près de ses partenaires.
Carrément Fleurs se dit ouvert à des créations partout en France. Le profil idéal pour la chaîne est celui d’un manager issu de la grande distribution. Il devra être en mesure d’investir les quelque 150 à 200 000 euros (dont 60 000 € d’apport personnel) nécessaires à l’ouverture d’une boutique (150 m² environ, en axe pénétrant), puis de s’acquitter de 1 000 € mensuels de redevances. L’enseigne vise 30 inaugurations en licence de marque à l’horizon 2015.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>