Le douzième Furet du Nord de la région ouvre ce mardi à Cité Europe

mardi 24.05.2011, 05:08 – PAR ÉRIC DAUCHART

Pierre Coursières, président du Furet du Nord, souhaite ouvrir un nouveau magasin par an. PHOTO « LA VOIX ». Pierre Coursières, président du Furet du Nord, souhaite ouvrir un nouveau magasin par an. PHOTO « LA VOIX ».

Ce matin, Cité Europe à Calais se dote d’une nouvelle locomotive commerciale avec l’ouverture du Furet du Nord. Une arrivée attendue sur la Côte d’Opale où l’offre d’enseignes spécialisées dans la culture et les loisirs s’est raréfiée au fil des années.

 1 Une politique d’ouverture
Pierre Coursières, président du Furet du Nord, était à Coquelles hier matin pour présenter le douzième magasin de l’enseigne, le seul sur la Côte d’Opale depuis la fermeture de Boulogne en 2005. « Avant d’ouvrir à Englos, en septembre 2010, nous n’avions plus ouvert de magasin depuis 2005. Pour une enseigne qui veut prospérer, ce n’est pas assez. Nous étions en retard par rapport à notre programme de développement. Avec ce retour sur la Côte d’Opale, nous maillons toute la région », explique-t-il. Le Furet a investi plus d’un million d’euros dans son nouveau magasin qui est dirigé par Jocelyn Carion, ex-responsable du site de Béthune.

2 Le choix de Cité Europe
C’est avant tout la position stratégique du complexe commercial coquellois, situé dans le triangle Dunkerque-Boulogne-Saint-Omer qui a attiré les responsables de l’enseigne de culture-loisirs. Les premières tractations ont débuté il y a deux ans. « Nous avons reçu un très bon accueil de la part d’Unibail, propriétaire de Cité Europe, qui est un grand centre régional. Ils avaient besoin d’une enseigne culturelle et de capter une clientèle locale. Cela tombait à pic. Et Unibail a fait de gros efforts, avec des travaux pour nous livrer une coque telle qu’on la souhaitait », poursuit Pierre Coursières qui considère Cité Europe comme un centre « atypique, avec du monde le samedi et pendant les vacances ».

3 Pas en centre-ville
Le Furet du Nord a bien jeté un coup d’oeil sur le centre-ville de Calais (« il y a très longtemps ») avant de jeter son dévolu sur Cité Europe. « Nous ne pouvions pas y avoir une surface de 1 500 m². C’est très rare en centre-ville », note le président du Furet, qui possède pourtant plusieurs magasins en centre-ville. Selon lui, il avait plus de chances d’attirer les voisins boulonnais et dunkerquois en s’installant à Cité Europe, « car ils ne viennent pas faire leur course en centre-ville de Calais » appuie-t-il. Les conditions d’accès au centre, et la gratuité du parking sont aussi d’autres éléments pris en compte. Tout comme … « Le prix des cellules. Les centre-ville doivent mener une réflexion sur les enseignes de culture et de loisir et se demander pourquoi elles sortent ? ».

4 L’ami Internet
Le président du Furet ne voit pas, dans Internet, un concurrent direct. « C’est ce que l’on pensait il y a deux ou trois ans. Aujourd’hui, c’est fini », pense-t-il. Le site, lefuret.com a été ouvert en août 2009. Et les résultats sont positifs : « 40 à 45 % des commandes sont réalisées via Internet. Les clients peuvent réserver en ligne et venir retirer leur achat en magasin. Internet ne signifie pas la fuite des clients, au contraire, ils y retrouvent notre marque », ajoute le président.

5 L’avenir
Soutenu par ses actionnaires, le Furet du Nord espère maintenir le rythme d’une ouverture par an. Mais pas seulement dans la région Nord-Pas-de-Calais. Et toujours sur ce même format de magasin allant de 1 200 à 1 800m². •

EN CHIFFRES
EN CHIFFRES
  • 70 en millions d’euros, le chiffre d’affaires annuel du Furet du Nord.
  • 350 le nombre de salariés de l’enseigne. Il y a 17 emplois sur le site de Coquelles.
  • 1200 en m², la surface du magasin de Cité Europe.
  • 40 000 le nombre de de livres présents au Furet (50% du chiffre d’affaires de l’enseigne).

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>