Carcassonne. Vingt enseignes ouvriront au printemps : zone la ferraudière

08/03/2012
Les nouvelles cellules commerciales de la Ferraudière seront livrées aux enseignes le 10 avril prochain pour une ouverture rapide./Photo DDM R.G.Les nouvelles cellules commerciales de la Ferraudière seront livrées aux enseignes le 10 avril prochain pour une ouverture rapide./Photo DDM R.G.

6Partager

Sacré chantier que celui qui s’achève à la zone de la Ferraudière, face au magasin But et à proximité immédiate de Conforama. Ce projet, mené par le propriétaire de l’enseigne But, Marc Noubel, en association avec un Ariégeois, Nicolas Fauré, avait été retoqué en commission départementale d’équipements commerciaux, puis finalement validé. Le 10 avril prochain, l’ensemble des constructions sera terminé et le nom des enseignes qui vont s’y installer sera annoncé, officiellement, par le duo d’hommes d’affaires.

Vingt magasins vont ouvrir leurs portes. Certains sont nouveaux venus, d’autres se dupliquent, ou déménagent de leur emplacement actuel. C’est le cas, par exemple, de la Foir’Fouille, qui se trouve actuellement sous le rond-point Pompidou, près du centre Leclerc. Maisons du Monde, le magasin de décoration qui se trouve rue Clemenceau, en centre-ville, va également intéger cette nouvelle structure commerciale. Des franchisés du centre-ville vont faire des bébés, eux aussi, à la Ferraudière. Ce serait le cas de MIM ou d’Etam pour l’habillement. Sur le risquequ’ils quittent le centre et accentuent encore sa désertification commerciale, Alexandre Sylvestre n’est guère inquiet. «Ce sont des professionnels. S’ils décident de se démultiplier dans la même ville, c’est parce qu’il sont convaincus que le potentiel existe. Et pour la plupart d’entre eux, il ne ferment pas en villle pour ouvrir en périphérie. Ils doublent leur enseigne», dit-il, rassurant.

Idem en ce qui concerne des petits commerces traditionnels qui vont «s’exporter» en zone industrielle (lire ci-dessous). «Eux aussi, s’ils le font, c’est parce qu’ils ont mesuré un certain potentiel. Il ne lâcheraient pas la proie pour l’ombre !», affirme-t-il.

Sur ce nouveau complexe commercial, de nouveaux franchisés vont faire leur apparition. C’est le cas de Norauto, qui s’installe donc à moins de 500 mètres de Feu Vert, de la marque de vêtements pour enfants «Bonobo», et de quelques autres.

Nicolas Fauré, présent hier sur le chantier, n’a pas souhaité délivrer d’informations à ce stade du projet. «Nous finaliserons début avril, et des accords avec certaines enseignes ne sont pas encore formellement bouclés. Certaines veulent venir, d’autres hésitent. Il est prématuré, à ce jour, d’en donner la liste», affirme l’homme d’affaire. Le fait est qu’en temps de crise, la création de commerces à Carcassonne fait figure de contrepied, surtout à l’heure ou Géant, à proximité, vient de faire valider son projet d’extension (galerie et magasin) et que Rocadest se bat pour mener à bien celui de la zone Moreau, à l’Est de la ville.

Le 10 avril, les locaux commerciaux de la Ferraudière, face à But, seront livrés. à l’heure actuelle, les trois quarts des cellules disponibles ont trouvé preneur. Mais les les promoteurs sont avares d’informations…

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>