C. Helias (Phone House) : « Un investissement rentabilisé au bout de la deuxième année »

Fort de 340 magasins de téléphonie mobile en France, dont 70 en franchise, Phone House propose aux candidats un nouveau concept axé sur le service client dont l’efficacité a été éprouvée auprès de ses succursales. Les explications de Cédric Helias, directeur du réseau de franchises et succursales.

Cédric Helias, directeur du réseau de franchises et de succursales Phone House.

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

Affichant 7 % de parts de marché en termes de valeur, Phone House est aujourd’hui le premier distributeur indépendant multi-opérateurs en télécommunications avec 340 magasins sur l’Hexagone. Phone House a mis en place un ensemble d’éléments structurants qui fondent son succès auprès des consommateurs, en France comme à l’international. L’appartenance au groupe Best Buy, leader mondial de l’électronique, nous permet de négocier des tarifs préférentiels dont les franchisés bénéficient grâce à notre centrale européenne d’achat, mais aussi de négocier le renouvellement des gammes de produits, avantage indispensable sur ce secteur hautement concurrentiel. Par ailleurs, Phone House mise sur les services rendus au client et propose des solutions sur-mesure. Nous venons d’ailleurs d’être élus « Service Client de l’année 2012 » dans notre catégorie. Enfin, notre réseau a la particularité de compter 270 magasins en propre qui absorbent le coût de fonctionnement de la tête de réseau. Nous ne prélevons aucune redevance sur le chiffre d’affaires et nos droits d’entrée s’élèvent à 10 000 euros, ce qui permet aux franchisés de rentabiliser leur investissement dès la deuxième année, pour un contrat de 5 ans.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Notre secteur connait actuellement une vraie révolution : la grande distribution perd son emprise sur la téléphonie, les offres se complexifient et les téléphones portables deviendront dans un futur proche de véritables terminaux de paiement. De nouveaux types de concurrents se positionnent, mais beaucoup sont aussi amenés à disparaitre. On estime aujourd’hui que les utilisateurs renouvellent leurs téléphones portables en moyenne tous les 18 mois et que, d’ici 5 à 7 ans, 20 millions de foyers français seront équipés de tablettes. Mais les clients deviennent de plus en plus exigeants et les enseignes doivent impérativement miser sur les services pour percer sur ce marché prometteur. C’est la raison pour laquelle Phone House a lancé son nouveau concept « wireless ». Téléphones et tablettes en libre-toucher, comptoirs d’experts pour accompagner les clients tout au long de la vie de leur portable… Nous avons également renforcé les compétences des équipes de vente en investissant 5 % de la masse salariale dans la formation.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement

En 2010, notre enseigne a enregistré une augmentation de 40 % de son volume de vente. Cette année, la commercialisation d’assurances et d’accessoires devraient faire augmenter notre chiffre d’affaires d’environ 25 % par rapport à 2010. Depuis la clôture de notre dernier exercice en mars 2011, nous avons ouvert une quinzaine de magasins Phone House et de corners chez Euronics. Nous espérons encore une dizaine d’ouvertures d’ici mars 2012. Aujourd’hui, la majorité de nos franchisés travaillent sur un nouveau projet d’ouverture de point de vente. L’objectif est de passer le cap des 150 franchises en 2015 : 115 magasins classiques et 35 corners. Enfin, au premier semestre 2012, nous allons étendre notre nouveau concept « wireless » au réseau de franchise, après l’avoir testé pendant un an et demi auprès de nos succursales.

http://www.phonehouse.fr/

 


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Pour réussir dans notre secteur, le franchisé doit savoir manager une équipe et motiver ses forces de vente. Le métier, tel que nous le concevons chez Phone House, nécessite une forte expertise métier fournie par l’enseigne, ainsi qu’une écoute et un accompagnement du client sur le long terme, pour le fidéliser. L’enjeu majeur pour les franchisés est de devenir des référents sur leur zone. Pour les aider à atteindre cet objectif, nous avons mis en place un système de mesure de la satisfaction des clients en temps réel qui permet à chaque unité de mesurer sa performance. Enfin, les franchisés doivent participer à l’enrichissement de la marque par des remontées terrain et des initiatives. Nos franchisés peuvent ainsi challenger le réseau de succursales et amener l’enseigne à évoluer. Ce travail commun permet de développer les ventes et de renforcer la marque.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>