McDonald’s lance sa chaîne

Le géant américain de la restauration rapide innove dans ses points de ventes aux États-Unis en lançant McTV, une chaîne de programmes maison d’informations locales et de divertissements.

On connaissait McCafé, le McChicken et aussi les McFlurry…. Les Américains vont bientôt découvrir McTV, la nouvelle télé maison de McDonald’s, qui devrait progressivement diffuser ses programmes dans 800 restaurants en Californie, d’ici mars.

Au menu: des informations locales (l’actualité des compétitions sportives universitaires par exemple) et des divertissements (des bandes-annonces de films, des émissions de variétés, du sport, de la mode, de la musique…). Walt Disney, ABC, BBC America et le producteur de télé-réalité Mark Burnett, font partie des partenaires associés au projet.

Déjà testée à Los Angeles, San Diego ou encore Las Vegas, McTV devrait toucher 18 à 20 millions de consommateurs par mois, selon The Los Angeles Times. En cas de succès, l’objectif est d’élargir sa diffusion à tous les États-Unis.

McTV devrait consacrer 8 minutes par heure à la publicité, mais les spots McDo ne dureront qu’une minute et demi, l’idée n’étant pas de faire de McTV un programme 100% dédié aux actualités de la chaîne de restauration.

Interrogé, une porte-parole de McDo en France assure que le projet ne concerne pas pour l’instant l’Hexagone. Une chose est sûre, il témoigne du changement mené par le géant pour rendre ses restaurants attractifs à toute heure de la journée. Avant McTV, McDo a équipé ses restaurants d’une connexion Internet Wi-Fi, qu’il offre gratuitement à tous ses clients français.

Les marques prennent la mesure de leur potentiel d’audience

Il y a eu une mode, dans les années 2000, pour les chaînes de marque, avec quelques initiatives dans l’automobile notamment (Audi Channel au Royaume-Uni ou la Web TV de Mercedes) qui n’ont pas été couronnées de succès.

«De nombreuses marques se sont rendu compte qu’elles disposaient de nombreux contenus qu’elles pouvaient exploiter dans leurs réseaux, explique Yves Del Frate, DGA de Havas Media. Mais mettre en scène ces contenus est un métier. Ces expériences ont eu du mal à trouver leur public.»

Un autre phénomène apparaît: les marques prennent la mesure de leur potentiel d’audience. C’est notamment le cas dans la distribution. Aux États-Unis, la TV de Wal-Mart est devenue le 5e réseau de TV avec 140 millions de visiteurs uniques par semaine dans ses magasins. S’en inspirant, Carrefour a lancé il y quelques mois sa propre régie pour commercialiser des espaces publicitaires. Le distributeur français dispose d’une audience considérable de 600 millions de passages en caisse par an.

«Une chaîne de marque est envisageable quand on est hyperpuissant ou hyperaffinitaire», indique YDF. La Fnac dispose par exemple d’un énorme potentiel de contacts via ses médias propriétaires, site Internet et magasins.

http://www.mcdonalds.com/us/en/websites.html

 

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>