Cdiscount, le leader français du e-commerce, ouvre un magasin à Paris

14/10/11 Philippe Bertrand

La filiale du groupe Casino vient d’ouvrir un point de vente d’environ 500 mètres carrés rue du Bac, dans la capitale. Un «test» qui peut servir la visibilité de la marque et représenter, en cas de succès, un «complément d’activité».

 

Pour l’heure, dit-on au sein du groupe Casino, il ne s’agit que d’un «test». Une formule qui indique donc qu’il pourrait s’agir, en cas de succès, d’un nouveau développement stratégique. De quoi s’agit-il ? De l’ouverture, en toute discrétion, ce vendredi, rue du Bac à Paris, d’un magasin «en dur» à l’enseigne Cdiscount, le site de commerce électronique qui réalise en France le plus gros chiffre d’affaires, avec 1,2 milliard d’euros TTC en 2010.

 

Selon nos informations, le point de vente, de la taille d’un petit supermarché (environ 500 m2) proposera près de 2.000 références de produits, sélectionnées parmi les meilleures ventes du site. La part belle sera faite aux produits techniques qui ont fait l’identité de Cdiscount: la high-tech (TV, lecteurs DVD, MP3, téléphonie et forfaits, casques), l’informatique (PC, tablettes, connectique), le petit électroménager (grille-pains, aspirateurs, robots ménagers…) les DVD et les jeux vidéo.

 

Mais les clients trouveront également des jouets, ainsi qu’une sélection de vins et alcools, conformément à l’élargissement de l’offre progressivement opérée par la filiale de Casino dont le siège est basé près de Bordeaux. «Les prix magasin sont en ligne avec le tarif Cdiscount», précise-t-on au sein du groupe.

 

Réseaux mêlés

 

Comme à Bordeaux, où Cdiscount exploite une boutique depuis 2006, cette ouverture répond d’abord à «une opportunité immobilière». En matière de stratégie multicanal, la priorité reste donnée aux synergies avec les magasins physiques du groupe Casino (hypers, supers, magasins de proximité) qui constituent une chaîne de 2.000 points de retrait pour les commandes effectuées sur le Net.

 

Reste que les magasins Cdiscount peuvent servir la visibilité et la notoriété de la marque, comme de «complément d’activité» en cas de succès auprès des consommateurs. Ce test confirme également, quoi qu’il en soit, la tendance de la distribution à mêler réseaux virtuels et réseaux réels.

http://www.cdiscount.com/

 

 

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>