LVMH expose un nouveau projet pour la Samaritaine

PARIS [24.05.11] – En 2005, la Samaritaine fermait pour « vétusté et dangerosité ». En 2008, le groupe LVMH proposait un premier plan de réaménagement ; mais celui-ci était rejeté par la ville de Paris. En 2011, un nouveau projet est accepté.

Le 18 mai 2011, le groupe LVMH propriétaire de la Samaritaine dévoilait à la presse son deuxième projet de réaménagement pour l’ancien grand magasin parisien. Depuis le 20 mai, ce projet est exposé dans un espace créé spécialement pour sa consultation par le public, la Maison du Projet. Les élus municipaux l’ayant, quant à eux, d’ores et déjà approuvé.

En 2008, un premier projet de réhabilitation de la Samaritaine avait été proposé. Cependant, la ville de Paris avait estimé que la place concédée aux logements sociaux y était insuffisante. Dans la version modifiée, la Samaritaine conserve un important espace dévolu au commerce, mais s’ouvre également à d’autres activités : des logements sociaux, un hôtel de luxe, des bureaux et une crèche. 70 000 mètres carrés seront utilisés et 2 500 nouveaux emplois créés.

Symbole de ce patrimoine, la verrière du magasin sera rénovée et dans les étages, les dalles de verre seront aussi restaurées. L’hôtel occupera le bâtiment Art Déco d’Henri Sauvage, tandis que dans les autres bâtiments, dont l’immeuble Art Nouveau de Franz Jourdain, les niveaux inférieurs seront convertis en surfaces commerciales et les niveaux supérieurs en bureaux et logements. Il ne s’agit donc pas seulement d’un projet de conservation, mais d’un véritable chantier d’architecture moderne pour l’agence japonaise Sanaa et d’aménagement intérieur pour l’architecte écologiste Edouard François.

Projet architectural, mais aussi social, économique et touristique, le réaménagement de la Samaritaine repose sur les notions de « mixité et partage ». Selon Anne Hidalgo, première adjointe de Bertrand Delanoë, la future Samaritaine offrira des activités et des services qui permettront aux Parisiens de bien vivre. Car « c’est aussi ici que se bâtit l’avenir d’une métropole durable, respectueuse de son patrimoine, fidèle à son histoire ».

La mairie de Paris espère obtenir le permis de construire début 2012. Elle estime que les travaux devraient durer 27 mois et que la nouvelle Samaritaine devrait donc être achevée à partir du milieu de l’année 2014. Entièrement financé par LVMH, ce projet d’un coût de 450 millions d’euros constitue le plus important investissement privé jamais réalisé à Paris, d’après Jean-Jacques Guiony, directeur financier du groupe.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>