François Najar se chausse de nouveaux actionnaires

 

I-DEAL DEVELOPMENT accompagne l’augmentation de capital de

FRANCOIS NAJAR, spécialiste de l’escarpin haut de gamme

-Deal Development a le plaisir de vous annoncer l’augmentation de capital de la société François Najar SAS, spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution d’escarpins féminins très haut de gamme.Créée en Juin 2009 par François Najar (ancien directeur de la maison Charles Jourdan), la marque éponyme a déjà conquis les business women en France et à l’étranger, et est déjà devenue l’acteur de référence mondial de l’escarpin haut de gamme. Présente chez plus de 50 distributeurs spécialisés à travers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, la marque possède également des magasins intégrés, notamment au Printemps Hausmann.

Avec plusieurs milliers de paires vendues dès le premier exercice, la société prévoit une croissance d’environ 100% de son chiffre d’affaires sur l’année 2011. Fabriqués à la main dans le Veneto, par les meilleurs artisans, dans les mêmes usines que les marques les plus prestigieuses, ces souliers sont réalisés suivant la plus pure tradition italienne. Les escarpins François Najar, d’un design et d’un raffinement hors norme, allient élégance, féminité et se différencient surtout par un confort incomparable.

I-Deal Development a été mandaté par les actionnaires fondateurs afin d’identifier des partenaires stratégiques, pouvant accompagner financièrement et opérationnellement le développement exponentiel de la société, et de mettre en avant le fort potentiel de la marque dans le but de créer une survaleur significative.
L’équipe de Frédéric Bonan a su mettre à profit sa connaissance du marché et son réseau pour permettre à l’augmentation de capital de se déboucler dans des délais extrêmement rapides.

Cette approche permettant à François Najar d’être extrêmement confiant quant aux perspectives nouvelles apportées par cette augmentation de capital. En effet l’entrée au capital d’un groupe d’investisseurs minoritaires, porté par Monsieur Jean-François Lecomte, grand acteur de la distribution spécialisée « mode », qui apporte son savoir-faire et son expérience du milieu, va permette de fortement accroitre le volume de vente de la société.

A l’occasion de cette opération, Frédéric Bonan devient membre du comité de surveillance de la société, et représentant des nouveaux associés minoritaires.

Avec une forte expérience des opérations de rapprochement, I-Deal Development se positionne comme un acteur à forte valeur ajoutée dans la construction de valeur pour ses interlocuteurs : managers, repreneurs, cédants, fonds d’investissement…

I-Deal Development est une société dédiée à l’accompagnement notamment des PME à des étapes clés de leur développement : mise en place d’équipes dirigeantes performantes, accompagnement de la croissance, réflexion sur la stratégie à mener, amélioration des profits …

I-Deal Development intervient sur des opérations entre 1ME à 100 ME

Contact: Victor GIORGIANNI (victorgiorgianni@i-dealdevelopment.com)
www.francoisnajar.com

François Najar signe avec les Japonais de Shin-Ei Corporation

Lancée il y a un an, la marque de chaussures française François Najar vient de signer avec le groupe japonais Shin-Ei Corporation afin que celui-ci assure sa distribution au pays du Soleil levant.

Encore un peu confidentielle sous nos cieux, la marque française de chaussures femme se fait petit à petit une place à l’international. Créée il y a un an, la société François Najar vient de signer son premier contrat avec les Japonais de Shin-Ei Corporation, un groupe qui assure déjà la distribution au Japon de marques de chaussures comme Manolo Blahnik, Louboutin, Marc by Marc Jacobs ou encore Emilio Pucci.

Une belle opportunité pour cette société fondée par l’ancien directeur international des ventes (retail et wholesale) de Charles Jourdan. « Je souhaitais monter une marque de chaussures de qualité qui représente tous les incontournables des chaussures pour femme en présentant six modèles basiques de la garde-robe, indique François Najar. Tout est fait en interne et pour la fabrication, nous faisons confiance à un atelier qui se trouve dans le Nord de l’Italie. »

Vendus aux alentours des 245 euros, les escarpins François Najar ont depuis le mois de mars dernier leur shop-in-shop au Printemps Haussmann. « Bien entendu, nous aimerions avoir notre boutique à Paris mais nous allons nous concentrer dans le développement de nos points de vente. » En France, une cinquantaine de détaillants distribuent déjà la marque, qui devrait réaliser pour son premier exercice complet (2010) un chiffre d’affaires aux alentours de 600 000 euros.

Anne-Laure Allain

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>