« Les marques de Luxe ont tardé avant de se lancer sur le e-Commerce. Où en sont-elles en 2013 ? »

  COMMUNIQUE DE PRESSE

Janvier 2013

ENORA Consulting, spécialiste Luxe et e-Commerce, fait le point !

Télécharger le livre blanc « Luxe 3.0 »

Alors que toutes les marques de Luxe ont depuis longtemps un site Internet institutionnel, elles ont tardé à se lancer sur le e-commerce. Parmi les premiers annonceurs à avoir franchi le cap, figurentHermes et Louis Vuitton dès 2005. Cependant, la majorité des marques ne sont présentes que depuispeu de temps et certaines doivent encore se lancer en 2013…

Panorama des marques de Luxe vis-à-vis du e-Commerce, réalisé par ENORA Consulting :

*SoLoMo : Social, Local, Mobile

L’analyse de Gérald Espardellier et William Porret, dirigeants et fondateurs du cabinet ENORA Consulting, auteurs du livre blanc « Luxe 3.0 » :

« Le nombre de marques ne possédant aucun site est très faible. Assez logiquement, plus les marques sont positionnées haut de gamme (Luxe No Limit), moins l’utilisation d’Internet estavancée. En termes de secteurs, on constate une certaine homogénéité d’approche, même si il y a parfois des leaders qui émergent. L’influence du secteur joue un rôle déterminant : certains univers comme l’art de la table sont très en retard par rapport à la parfumerie/cosmétique ou les accessoires de mode, par exemple. La tendance est en revanche très claire : passer au e-commerce (light ou pas), quel que soit le positionnement de la marque.

En ce qui concerne le Social/Local/Mobile (SoLoMo), le social est intégré dans la plupart des cas, le mobile souvent de manière basique et occasionnelle et le local n’est qu’au stade de réflexion. Ce qui n’est pas étonnant pour des marques au rayonnement mondial. »

Pourquoi les marques de Luxe ont tardé avant de se lancer sur le e-Commerce ?

« Certains freins expliquent le retard pris par les marques : la difficulté à recréer la magie de l’expérience vécue en point de vente, la question de la gestion et de la cohérence entre les circuits de distribution online et offline, ou encore la crainte de perdre un peu de son identité », expliquent Gérald Espardellier et William Porret.

Aujourd’hui, le e-Commerce est incontournable et les bonnes raisons d’investir ce canal de vente ont pris le dessus

  • Vendre en ligne permet d’acquérir une nouvelle clientèle, habituée de l’achat en ligne mais pas de l’achat en boutique de Luxe. Après de premiers achats en ligne, certains clients se rendront ensuite en boutique, décomplexés et en terrain connu car ils se seront familiarisés avec la marque.
  • Les sites e-Commerce fluidifient le parcours client et les étapes qui mènent à l’achat : mise en avant des informations produits clés, tunnel de transformation facilité…
  • Le e-Commerce permet un développement facilité au niveau monde ainsi que auprès des habitants en zone non urbaine.
  • En parallèle d’un site e-Commerce, les marques de Luxe investissent également les réseaux sociaux et interagissent davantage avec leurs clients à travers des discussions, des échanges, un réseau social dédié… Un excellent vecteur de communication pour soigner leur image !

Luxe et e-Commerce : des chiffres marché impressionnants !

  • Les ventes en ligne de produits de Luxe ont augmenté de 25%1 entre 2011 et 2012.
  • Elles devraient atteindre 10 milliards d’Euros1 à horizon 3 ans.
  • 70%2 de la clientèle  européenne s’informe sur Internet avant d’acheter un produit dans une boutique de Luxe. A l’inverse, dans 70%2 des cas, les ventes sur Internet en Europe sont effectuées après une visite dans le magasin de la marque.
  • Le panier moyen des internautes multicanaux est supérieur à celui des internautes monocanaux : un client multicanal dépensera au minimum 2,1 fois3 plus qu’un acheteur en magasin.
  • Les réseaux sociaux sont devenus incontournables : le nombre de fans qui suivent les marques de Luxe augmente de 136%2 par an.

Sources :

1 Source : Webandluxe.com, décembre 2012

2 Le figaro.fr, Luxe sur Internet : un bel avenir, Septembre 2012

3 Conférence des Groupements Achats Supply Chain de Centrale et d’HEC, « La gestion de la distribution multicanal », Septembre 2012

www.enoraconsulting.com

Fin 2012, ENORA Consulting a édité un livre blanc intitulé « Luxe 3.0 », téléchargeable à partir de ce lien.

Sommaire :

1- Le Luxe, un secteur spécifique : définition, typologie de clientèle, positionnement des marques

2- Le e-Commerce, état des lieux : chiffres clés et nouvelles tendances du secteur

3- Quand le Luxe rencontre le e-Commerce : différents choix possibles, enjeux et complémentarité des réseaux de distribution

4- Les facteurs de succès e-Commerce pour une marque de Luxe : la qualité du site, la retranscription d’un univers, une constante innovation

5- Au-delà du e-Commerce, de nouveaux terrains : SoLoMo et TV connectée

Contacts médias – Agence KALAAPA

 

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>