Big Brother dans les autobus? et dans les magasins

La RET, la régie des transports de la ville de Rotterdam a annoncé qu’elle va mettre en place cet été des caméras de reconnaissance faciale dans un certain nombre de tramways. Lorsque le dispositif détecte une personne qui s’est vue interdire l’accès au véhicule après comparaison des traits de son visage avec ceux présents dans une base de données de délinquants, l’extinction d’une petite lumière avertit le contrôleur. Celui-ci procède alors à une vérification supplémentaire à l’aide de photographies.

La technologie utilisée pour ce système est appelée MORIS (pour Mobile Offender Recognition and Information System, Système de reconnaissance et d’information mobile des délinquants), et elle  a été développée aux États-Unis par une petite société de 11 personnes, BI2 Technologies. Cette société avait précédemment été à l’origine du développement des lecteurs de l’iris des yeux utilisé dans les prisons. Le logiciel derrière MORIS compare en quelques secondes 130 points du visage, y compris la distance entre les yeux et le nez.

Aux Etats-Unis, le système MORIS est même intégré dans l’iPhone et utilisé par des dizaines de policiers. Il leur permet de numériser un visage, jusqu’à cinq mètres de distance, et de tester sa présence dans la base de données de la police, écrit le quotidien néerlandais De Pers. La police d’Amsterdam travaille déjà avec un système similaire qui permet de comparer le visage d’un suspect à celui de dizaines de milliers de personnes dans la base de photographies de la police.

Le dispositif devrait également intéresser les commerces de vente au détail. A Rotterdam, il a déjà été adopté par une bijouterie, dont les portes ne s’ouvrent pour le client que s’il est inconnu des fichiers de la police.

Un porte-parole de la RET affirme que les visages des voyageurs et passants ne sont pas conservés, et que seuls le sont ceux des personnes faisant l’objet d’une interdiction d’accès aux moyens de transport public. Le système n’est pas infaillible, et lors d’un test au cours duquel il devait retrouver des hooligans dans le stade de football du PSV, il a échoué dans 5% des cas.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>