Téléphonie : le Crédit Mutuel ouvre des boutiques de téléphones

La banque mutualiste ouvre en France des boutiques uniquement dédiées à la vente de téléphones portables. Situées en dehors de ses agences bancaires, elles auront aussi vocation à former les conseillers financiers.

La démarche est pour le moins atypique. La banque Crédit Mutuel et sa filiale le CIC ouvrent actuellement en France en toute discrétion des magasins uniquement dédiés à la vente de forfaits et de téléphones mobiles. La première boutique, totalement extérieure aux agences bancaires, s’est ouverte à la fin de l’année dernière à Nantes sous la marque CIC Mobile Espace Téléphonie.

L’établissement qui vend déjà depuis 2006 des forfaits mobiles et des téléphones dans ses agences bancaires franchit donc un pas supplémentaire visant à promouvoir ses marquesCrédit Mutuel Mobile et CIC Mobile. Environ trois ou quatre boutiques seraient déjà ouvertes ou en cours d’ouverture sur les territoires adhérant au groupe CM11-CIC. L’emplacement de ces boutiques devrait suivre la même logique que celle de la commercialisation des forfaits mobiles. Alors qu’il est possible de trouver des forfaits CIC Mobile partout en France, ce n’est pas le cas des forfaits Crédit Mutuel Mobile.

Le Crédit Mutuel est en effet un groupe mutualiste composé de 18 fédérations régionales. Or seules 11 d’entre elles sont ralliées à la Fédération Centre Est Europe basée à Strasbourg et présidée par Michel Lucas, lui-même président de la Confédération du Crédit Mutuel. C’est sous son impulsion que ces différentes fédérations ont développé la vente de forfaits. La banque mutualiste a d’ailleurs été pionnière en la matière en France. Depuis, elle a été rejointe par BNP Paribas qui opère avec Orange.


REFONTE DE L’OFFRE DE FORFAITS

Cette forme de diversification n’a certes pas été sans poser quelques interrogations en interne, notamment sur la légitimité d’un banquier à vendre des téléphones. Mais cette étape semble désormais franchie, le groupe annonçant près d’un million d’abonnés. Le Crédit Mutuel estime en outre que la téléphonie est en accord avec le métier de banquier compte tenu de l’utilisation croissante du téléphone portable dans la relation bancaire. Son objectif est d’équiper à terme au moins 10 % de ses clients en forfaits téléphoniques, objectif que certaines caisses locales auraient déjà atteint.

De source interne, l’ouverture de ces nouveaux magasins n’a pas vocation à se substituer à la vente de forfaits du Crédit Mutuel en agences. Ces boutiques se veulent une vitrine de l’offre de téléphonie du groupe et un lieu de formation pour les conseillers clientèle« On nous a dit qu’il s’agissait d’une expérience temporaire visant à communiquer et promouvoir la marque Crédit Mutuel Mobile. A terme, ces boutiques seront transformées en mur d’argent [distributeurs de billets : NDLR]  », explique un syndicaliste.

En attendant, le Crédit Mutuel reste silencieux sur sa stratégie, mais indique qu’une refonte totale de la grille de ses forfaits sera annoncée le 1er mars. Des évolutions ont déjà eu lieu mi-février. L’arrivée de Free fait aussi son effet sur le Crédit Mutuel Mobile…

Réjane REIBAUD, Les Echos, 23/02/2012

https://www.creditmutuel.fr/groupe/fr/index.html

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>