Les Fromentiers de France inaugurent à Toulouse un nouveau magasin pilote

 9 janvier 2012 21h17
 

 

Les Fromentiers de France inaugurent aujourd’hui, mardi 10 janvier, leur nouveau magasin toulousain, à la fois centre de formation pour les futurs franchisés et centre de R&D. Ce site pilote résume à lui-seul la future identité du groupe et de ses points de vente Epi Gaulois, Fromenterie et Maison des pains, bientôt réunis sous une seule et même enseigne.
C’est un nouveau pas vers l’harmonisation des réseaux Epi Gaulois, Fromenterie et Maison des pains. A la tête de ces trois enseignes, Les Fromentiers de France, filiale du groupe JL Vilgrain, opérateur industriel dans l’agroalimentaire présent sur quatre continents, inaugurent ce mardi 10 janvier un nouveau magasin à Toulouse, avenue Jean Chaubet. Ce site pilote ouvert depuis mi-décembre sous l’enseigne Les Fromentiers de France préfigure ce que seront à terme les 156 points de vente Epi Gaulois, Fromenterie et Maison des pains, bientôt développés sous la même enseigne commerciale.

« Nous sommes l’un des premiers réseaux de terminaux de cuisson en France, mais avec trois marques différentes notre impact est forcément moins fort auprès des consommateurs », explique Véronique Delannoy, responsable marketing réseaux chez Les Fromentiers de France.
Pour gagner en visibilité et en notoriété, le groupe va donc lancer cette année une marque commune qu’adopteront les futurs franchisés et sous laquelle basculeront tous les points de vente existants d’ici 2014 au plus tard.

Toulouse, siège commercial

En présentant le concept architectural et l’identité visuelle de la future enseigne, le nouveau magasin toulousain conforte la Ville rose dans son rôle de tête de réseau. Si Villefranche-de-Rouergue conserve encore le siège social des Fromentiers de France et abrite trois des cinq usines de fabrication de pâte crue surgelée, de viennoiserie et spécialités salées du groupe, Toulouse en est désormais le siège commercial.

C’est au sein de son nouveau site pilote que viendront se former durant trois semaines les prochains franchisés et que seront testés les produits et les innovations avant d’être repris dans la France entière. Nés en 2002 du rapprochement du groupe Fromenterie et de l’Aveyronnais Moly, Les Fromentiers de France ont longtemps été ralentis par les différences de vue qui opposaient les deux actionnaires. Fin 2009, une fois le divorce définitivement prononcé avec Moly, le groupe a pu amorcer sa phase de consolidation. Il est impatient aujourd’hui de montrer son « nouveau visage » à ses 25 millions de consommateurs annuels.

Après l’ouverture de 15 points de vente en 2011, Les Fromentiers de France qui affichaient un chiffre d’affaires de 84 millions d’euros à l’enseigne en 2010, en escompte « raisonnablement » 16 de plus cette année.
Johanna Decorse

Sur la photo, le nouveau magasin pilote, centre de formation et centre R&D des Fromentiers de France à Toulouse. DR.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>