Prêt à Manger traverse la Manche pour vendre en France ses sandwichs so British

LEMONDE | 08.03.12

LONDRES CORRESPONDANT – La chaîne britannique de restauration rapide Prêt à Manger a choisi la France pour faire son entrée en Europe. Avec l’ouverture, vendredi 9 janvier, de son premier magasin sur le Vieux Continent, rue Marbeuf à Paris, près des Champs-Elysées, cette institution, fondée au Royaume-Uni en 1986 par deux jeunes entrepreneurs anglais, Julian Metcalfe et Sinclair Beecham, mise sur un positionnement haut de gamme, qui a fait ses preuves aux Etats-Unis et à Hongkong.

A l’évidence, l’amour des produits naturels, périssables, dépourvus d’additifs et confectionnés chaque jour dans les cuisines de ses restaurants, habite Clive Schlee, le directeur général de cette entreprise florissante aux robustes principes.« Notre réussite est basée d’abord sur un excellent rapport qualité-prix et une culture d’entreprise très particulière », explique le patron de cette société privée qui exploite 300 points de vente de par le monde.

Il insiste sur les valeurs sociétales, le respect de l’éthique agricole et commerciale, le recyclage des emballages, le souci de la diététique. Chaque soir, les invendus sont distribués à des organisations caritatives. Le personnel est réputé être plutôt souriant et poli. C’est, dit-il, parce qu’il est bien payé – grâce à un système d’incitations financières – et que les magasins ne sont pas ouverts en soirée.

« Malgré la crise, les affaires vont bien, merci », poursuit Clive Schlee. En 2011, le chiffre d’affaires et les profits se sont élevés respectivement à 375 millions de livres (448,6 millions d’euros) et 46 millions de livres. L’entreprise emploie plus de 6 000 personnes, dont 50 en France.

En 2008, pour faciliter le développement à l’international, les deux propriétaires ont revendu l’affaire au fonds de capital-investissement britannique Bridgepoint.

Avec une telle réussite, l’enseigne Prêt à Manger s’offre le luxe d’embaucher, d’innover, de se répandre à travers le monde. « Après les Etats-Unis et l’Asie, la France est apparue comme le tremplin idéal sur le continent européen : un marché de la restauration rapide loin d’être saturé, la percée du déjeuner sur le pouce et le goût des produits frais », assure Clive Schlee.

S’y ajoute l’Eurostar, qui permet de transporter chaque jour les ingrédients « made in Britain » chers aux Français, comme le cheddar, le chutney ou le jambon du Wiltshire. Paris a été préféré à Barcelone, Madrid et Berlin en raison de la densité de sa population, comparable à celle de New York ou de Londres.

GÂTEAU À LA CAROTTE

Au départ simple sandwicherie de croissants fourrés, préparés à l’avance et préemballés, Prêt à Manger offre désormais une gamme d’une centaine de produits : sandwichs, soupes, salades, desserts, sushis, porridge, boissons chaudes et froides…

La firme a dû adapter son modèle à un marché français qui, à l’inverse du Royaume-Uni, privilégie le déjeuner au détriment du petit-déjeuner.

Le groupe a tenu à tester le marché hexagonal en s’installant, dès le 9 janvier, dans un centre commercial de la Défense (Hauts-de-Seine), quartier d’affaires avec des employés pressés. La clientèle s’est révélée friande des sandwichs aux écrevisses, des roulés à l’avocat et surtout du gâteau à la carotte.

Héritage du jambon-beurre, les baguettes sont aussi populaires que le pain de mie que préfèrent les sujets de Sa Majesté. Par ailleurs, les Français consomment moins de chips et de pop-corn que le public d’outre-Manche.

Prêt à Manger est l’une de ces enseignes mythiques qui font partie du paysage urbain britannique. Mais dans son pays natal, la concurrence des débits à café, des chaînes de sandwicheries et des supermarchés est rude. En France, Prêt àManger va devoir affronter des acteurs bien installés comme Paul, Brioche dorée, La Mie câline ou Subway. Clive Schlee est prêt à relever le défi : « Comme Ikea, Prêt offre la totale liberté de choix à ses clients. Notre machine est bien huilée ».

Marc Roche

http://www.pret.com/fr/

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>