Départ du patron des Apple stores

Ron Johnson prend mardi la tête de JC Penney Company, une grande chaîne de magasins américaine. Son départ d’Apple était prévu depuis le mois de juin, mais il laisse un trou dans l’organigramme du groupe.

« L’homme des Apple Stores »  était l’un des membres de la « dream team » de Steve Jobs. Quand il arrive au sein du groupe en l’an 2000, Apple ne dispose d’aucune boutique physique. Il va faire bénéficier la marque de son expérience de 15 années passées chez le géant de la distribution Target.

Au cours de sa carrière chez Apple, il va superviser l’ouverture de 300 de ces boutiques au look si particulier : design épuré souvent dans des lieux de prestige, que ce soit la 5e avenue de New-York ou le Carroussel du Louvre à Paris, pour mettre en valeur la marque Apple.

C’est aussi lui qui invente le principe du « Genius bar » : un coin où on peut venir poser des questions techniques ou faire réparer ses produits payés à prix d’or.

Un chiffre d’affaires moyen de 43 millions de dollars  par boutique

Aujourd’hui, Apple dispose de plus de 350 boutiques. Selon le rapport annuel du groupe, elles génèrent en moyenne 43 millions de dollars de chiffre d’affaires chacune, et représentent au total 13% des ventes du groupe.

Mission accomplie pour Ron Johnson, qui a décidé de quitter le groupe. Apple n’a pas tardé à tourner la page : sur le site officiel du groupe, sa biographie a déjà disparu.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>