Category Archives: jardinerie

Grands bouleversements au BHV

Stéphane Martinelli ©
The Nail Kitchen au BHV/Marais
L’enseigne parisienne culte du bricolage et de l’art de vivre s’offre un lifting ! Nouveau nom, nouveau logo et nouveaux rayons, le BHV/Marais espère séduire une nouvelle clientèle, celle des « urbains créatifs », amateurs de fait-maison et bons vivants.

« Le plus vaste et le meilleur marché du monde ». C’est ainsi que s’autoproclamait le Bazar de l’Hôtel-de-ville au XIXème siècle. L’enseigne culte parisienne opère aujourd’hui un virage notable, en changeant son nom historique de « BHV », et en inaugurant de nouveaux rayons dans son magasin du 4ème arrondissement de Paris. Un lifting pour se remettre dans la course des grands magasins parisiens.

Nouveau nom, nouveaux rayons, nouveau logo, pour viser une nouvelle cible : les « urbains créatifs, ouverts et simples, pointus et attentifs, précurseurs et trendy, […] ultra connectés, anticonformistes, prenant soin d’eux, épicuriens, curieux, adeptes du Do It Yourself, baignés de culture et en quête de sens », indique la communication du BHV/Marais.
Le BHV/Marais ©
Pas question de les confondre avec les « bobos », bien que la comparaison soit tentante. D’autant plus que le BHV a décidé de tourner le dos à la rue de Rivoli, sur laquelle il est situé, pour s’ouvrir davantage au Marais. Le magasin revendique ouvertement son appartenance au quartier « bobo » de Paris, haut lieu de la culture parisienne, en accolant son nom à son sigle, et en offrant à ses clients un plan du Marais dessiné par l’artiste britannique Jenni Sparks.

Réorientation vers la cuisine et le bricolage

Cette métamorphose en douceur est l’occasion pour l’enseigne de renforcer sa présence dans l’univers de la maison. Le BHV/Marais se tourne ainsi vers deux domaines, la cuisine et le bricolage, reflet de la tendance persistante pour le « fait-maison ». 500 m² dédiés aux arts de la table ont été inaugurés en avril 2013. Quant au cultissime espace bricolage, 4.300 m² au sous-sol du magasin, il « a été enrichi de l’offre peinture ».

Pour se rapprocher de l’offre des grands magasins parisiens, le BHV a également inauguré un espace dédié aux chaussures femme, et un autre à la beauté. Et, pour se différencier de ses concurrents, au contraire, il a ouvert un rayon librairie, destiné à devenir « la plus grande librairie du Marais, en y ajoutant les arts créatifs, la papeterie et l’offre multimédia ».

www.bhv.fr

Travail dominical: les magasins Bricorama d’IDF en appellent aux préfets

 

Créé le 02-11-2012

 PARIS (AFP) – Les magasins franciliens Bricorama, menacés de fermeture dominicale après le rejet par la justice de leur demande d’appel mercredi, s’adressent aux préfets, pour qu’ils réexaminent leurs demandes de dérogations, a annoncé vendredi l’enseigne de bricolage.

Le 31 octobre, la Cour d’appel de Versailles a contraint Bricorama à respecter la loi sur le travail dominical, en confirmant un jugement lui interdisant d’ouvrir ses magasins en Ile-de-France le dimanche sans dérogation, sous peine d’astreinte de 30.000 euros par établissement.

« Les directeurs des magasins Bricorama (…) sollicitent à nouveau des rendez-vous auprès des préfets pour le réexamen des demandes de dérogations exceptionnelles et temporaires pour l’ouverture dominicale jusqu’à ce que les problématiques liées à la distorsion de la concurrence, instaurées par la législation actuelle soient définitivement réglées », indique Bricorama dans un communiqué.

En effet, le directeur de l’enseigne Jean-Claude Bourrelier a déjà interpellé le président de la République, le gouvernement et les parlementaires, pour réclamer un changement de la loi qui régit les ouvertures le dimanche.

Il fait notamment valoir que le bricolage, troisième poste de loisirs des Français, est exclu de la liste des commerces autorisés à ouvrir le dimanche, contrairement à l’ameublement et au jardinage.

Dénonçant une « injustice », il ajoute que Bricorama est « le seul à être poursuivi », alors que nombre de ses concurrents sont ouverts le dimanche « en toute impunité depuis parfois plusieurs dizaines d’années ».

Dans son communiqué, Bricorama argue en outre qu’il en va de l’intérêts de ses collaborateurs, environ 300, volontaires, qui bénéficient d’une récupération et voient « leur salaire horaire de base multiplié par trois », en cas de travail dominical.

Un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire a déjà été convoqué pour le 7 novembre, indique le communiqué.

L’enseigne avait indiqué mercredi qu’elle envisageait « très sérieusement », sur les conseils de ses avocats, de fermer dès le 11 novembre ses 32 magasins d’Ile-de-France – qu’elle avait maintenus ouverts malgré l’interdiction – mais qu’elle devait d’abord consulter ses salariés

http://www.bricorama.fr/

LANDI A ACCRU SON CHIFFRE D’AFFAIRES DE 4% EN 2011

Parution semaine 09, 2012

La chaîne de magasins Landi a vu son chiffre d’affaires augmenter l’an dernier de 4% à 1,444 milliard de francs, annonce l’ats dans un communiqué. Le volume de ventes de la filiale de la coopérative fenaco a pour sa part progressé de 11%. Landi a baissé les prix de son assortiment de 7%, a confirmé à l’ats l’entreprise. La chaîne a consenti à des baisses de prix bien supérieures à celles des géants du secteur Coop (-3,2%) et Migros (-2,8%). A côté des produits pour le jardin et le ménage, les ventes de bière, vin et boissons sans alcool ont le plus progressé. Landi est parvenu à accroître son chiffre d’affaires avec moins de magasins, mais avec un espace de vente augmenté de 6% environ. La stratégie de l’entreprise est de fermer les plus petits points de vente et d’en construire des plus grands, combinés avec des stations-service si possible. sp-ra

http://www.landi.ch/Laden/fra/uebersicht_laden_19008.aspx

Ouverture magasin Griin

Griin, la vie dehors (vous étonnera)Janvier 2012 

(1000m2 pour imaginer, créer, dessiner, décorer l’extérieur de la maison)
– Ce qui fait Griin !!!

. Imaginez votre « vie dehors ».
Dans nos ateliers paysagistes ou dans nos modules de formation, l’équipe Griin passionnée par le paysagisme, la décoration et la restauration proposera des ateliers pour profiter pleinement de al
vie dehors. Conception de jardins, cours de déco, initiation au paysagisme, ateliers de cuisine au grill ou à la plancha… Griin vous invite à découvrir tous les secrets de la vie dehors. Envie
d’aller plus loin: dessinons et réalisons ensemble votre jardin, terrasse ou balcon.
– Les meilleures marques de meubles et accessoires déco Griin vous propose une gamme de marques tendances au meilleur prix. Pour profiter au mieux de votre jardin, terrasse ou balcon, Griin vous offre sous un même toit, mobilier, accessoires déco, services paysagers
et tout ce qu’il faut pour cuisiner dehors. Vous trouverez chez Griin les
plus grandes marques de l’outdoor contemporain (Fermob, Emu,
Fatboy, Driade, Magis, Flux, Slide, Weber, Barbecook, Outdoorchef,
Heat…).
– Un concept unique:
Dés l’entrée du magasin, Griin crée la surprise. La vitrine et le jardin annoncent un espace de découverte et d’inspiration où l’on se plait à imaginer « la vie dehors ». Griin réunit toutes les solutions pour l’extérieur de la maison dans un lieu nouveau et unique: terrasses scénarisées, espace libre service pour les premiers pas dans l’aménagement paysager…et pour aller plus loin, l’atelier paysagiste, la salle de formation Griin et l’école de cuisine au grill.
– Avignon: Terre d’accueil pour le lancement de Griin.
Parce que la vie dehors fait partie de notre quotidien, nous avons décidé de démarrer l’aventure de Griin à Avignon. Habitant la région, nous avons développé notre concept en partant des besoins observés localement. Avec Griin, nous allons proposer aux habitants du Vaucluse et des environs, une solution complète (produits et services) pour faire de dehors le plus bel endroit à partager.

http://www.griin-outdoor.com/

_________________________________________

 

42 000 iPhone 4 pour la chaine Lowes

Publié le 09 septembre 2011 , par Tanguy Andrillon

Certaines entreprises américaines s’équipent massivement en périphériques iOS.

La chaine de magasins de jardinage américaine Lowes, l’équivalent de Truffaut en France, va commander 42 000 iPhone 4 afin d’équiper la totalité de ses employés. Ces iPhone 4 serviront pour obtenir des informations sur les produits directement en magasin. Ils remplaceront les équipements des vendeurs qui datent actuellement des années 90. Chaque magasin recevra environ 25 terminaux iOS qui pourront également servir de caisse enregistreuse mobile en acceptant les cartes bancaires.

Selon Bloomberg, Lowes équipera bien ses magasins d’iPhone et non d’iPod touch, ce qui est plutôt étrange, l’iPod touch étant beaucoup moins cher à l’achat et la fonctionnalité téléphone de l’iPhone n’est pas vraiment utilise dans un magasin couvert par un réseau Wi-Fi. La chaine Lowes espère ainsi rattraper son retard sur son concurrent Home Depot qui a équipé ses vendeurs de terminaux Motorola l’année dernière afin d’améliorer la relation client et de faciliter les réponses aux questions.

Les périphériques iOS semblent donc rencontrer un certain succès aux États-Unis.

http://www.lowes.com/

Gamm Vert inaugure son nouveau concept magasin

Par Olivia Leroux, Franchise-Magazine.com – publié le mercredi 15 juin 2011

L’enseigne aux 895 magasins (dont plus de 800 en franchise) vient d’inaugurer officiellement son nouveau concept marchand. Gamm Vert souhaite grâce à lui se positionner en véritable supermarché de la jardinerie.

Ils ne sont qu’une poignée pour l’heure, sur les 895 points de vente que revendique Gamm Vert, à avoir adopté l’ensemble des nouveaux codes de l’enseigne. Mais c’est progressivement tout le réseau qui doit être mis au diapason. Au programme : façades modernisées, parcours client fluidifié et produits plus judicieusement mis en valeur.

Ce nouveau concept doit permettre à Gamm Vert de se positionner en véritable supermarché de la jardinerie. « Un espace marchand où les français redécouvrent les bénéfices du faire soi-même, pour cultiver, préparer et consommer leurs propres produits, et expérimenter ainsi le voyage gustatif du jardin à l’assiette », précise Jean-Pierre Dassieu, directeur général de la chaîne.

Premier changement du côté de la façade des points de vente, qui devient plus moderne, plus visible et souligne la nouvelle signature de l’enseigne, Le goût du jardin. Autre évolution dès l’entrée, qui se dote d’un mur d’accueil reprenant les actualités en cours dans le magasin (promotions, conseils pratiques…), les engagements de Gamm Vert en matière de développement durable, mais aussi le nom de la coopérative agricole propriétaire du magasin, pour un ancrage réaffirmé dans le terroir local.

Un Sens du Terroir qui donne par ailleurs son nom à l’un des 4 espaces qui désormais structurent l’intérieur des magasins, celui dédié aux produits alimentaires régionaux (fromages et fruits frais, confitures, sirops…) et ustensiles pour les cuisiner. L’enseigne reste fidèle à ses racines pour les 3 autres : jardinerie, alimentation animale et vêtement-chaussant. Le tout se voulant présenté dans un cadre et avec un mobilier « chaleureux et attractifs ».

Gamm Vert, 1 million de mètres carrés de surface de vente et 880 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010, espère renforcer son attractivité auprès des consommateurs. Mais également des quelques centaines de jardineries indépendantes encore actives sur le territoire. L’enseigne n’exclut pas en effet d’atteindre, grâce aux ralliements, 1 300 points de vente à terme en France.

http://www.gammvert.fr/