Category Archives: chaine suedoise

Mulhouse – H&M : un nouveau paquebot pour le centre-ville

www.lalsace.fr

Le nouveau magasin H&M de Mulhouse, qui s’étend désormais sur 2300 m² et propose un espace dédié à la maison et à la déco, a été inauguré hier matin. Et, forcément, il y avait foule !

Dans une société où la consommation constitue une valeur cardinale, l’ouverture d’un nouveau magasin en centre-ville devient, forcément, un événement à ne pas louper. Hier matin, pour l’inauguration du nouveau H&M, rue du Sauvage, à Mulhouse, il y avait donc du monde.

Sabrina, look de « fashion victim », a fait le pied de grue dès potron-minet devant les portes du commerce. « Je suis originaire de Paris et là-bas, les ouvertures de commerces sont toujours des événements. Il y a même des gens qui dorment toute la nuit devant la porte des magasins. » Trop dingue !

Arrivée devant le 39 rue du Sauvage vers 7 h du matin, la jeune femme s’est retrouvée toute seule, l’ouverture des portes n’étant prévue qu’à 11 h. Mulhouse n’est tout de même pas Paris.

Prête à bondir à l’intérieur du magasin, elle était bien décidée à dépenser quelques euros. « D’ailleurs, j’ai déjà fait du repérage sur le site internet de la marque. » La jeune femme est d’autant plus ravie de l’ouverture du nouveau magasin à Mulhouse que l’ancien était trop petit à son goût. « Du coup, j’allais faire mes courses au H & M de Bâle et de Fribourg… »

Dans la file d’attente, hier matin, il y avait aussi Sabrina, Priscilla et Stéphanie, arrivées à 9 h 30. « Nous voulions découvrir en avant-première les produits pour la maison. Et aussi voir les vêtements pour les femmes enceintes. » Ou encore Morgane, de Sausheim, qui s’est levée un peu plus tôt que d’habitude parce que sa maman avait lu dans L’Alsace que les cent premiers clients recevraient un bon d’achat de 20 euros.

L’ancien Monop’

Passées les portes du commerce, à 11 h tapantes, les clients ont eu droit à une haie d’honneur et à des applaudissements de la part du personnel de H&M. Le magasin, dirigé par Jeff Scherrer, compte quarante salariés, dont quatorze ont été embauchés récemment. Il s’étend désormais sur 2300 m² (contre 1500 m² auparavant, au 55 rue du Sauvage), répartis sur deux étages. Justement, certains habitués du commerce au centre-ville de Mulhouse ont sans doute ressenti un petit pincement au cœur en retrouvant les locaux de l’ancien Monoprix, avec son escalier roulant, toujours à sa place.

Outre l’augmentation très sensible en superficie, la grande nouveauté de ce magasin, c’est donc l’espace H&M home (maison). « Les différents concepts sont présentés en shop-in-shop » , décrit, de manière pour le moins absconse, le communiqué de presse édité pour l’ouverture. En clair, on retrouve, dans cet espace de 345 m², du linge de lit, des coussins, des rideaux, des plaids, des draps de bains ou des serviettes…

À noter que cet espace « home » est le deuxième de France après celui du magasin de Paris Tolbiac, qui a ouvert avant-hier. Mais c’est le premier en superficie. Comme quoi, Mulhouse peut parfois faire plus fort que Paris !

16/05/2014  – Édouard Cousin
www.hm.com

H&M lance une nouvelle chaîne de magasins

09/01

Les Echos

Le numéro deux mondial du prêt-à-porter Hennes & Mauritz a annoncé mercredi le prochain lancement, au printemps, d’une nouvelle chaîne de magasins très attendue.
Les nouvelles boutiques, qui seront appelées « & Other Stories », offriront vêtements, chaussures, sacs et accessoires et seront ouvertes dans un premier temps à Barcelone, Berlin, Copenhague, Londres, Milan, Paris et Stockholm.
« Notre objectif est de proposer un magasin de mode où l’on trouve tout ce dont on a besoin (…) La beauté sera importante également, il y aura donc une large gamme de cosmétiques », a annoncé Elke Kieft, porte-parole de H&M.
« Cela variera, par exemple, de tongues à 7 euros à des bottes en cuir à 225 euros », a-t-elle précisé, ajoutant que les magasins proposeraient également des sacs entre 50 et 200 euros.
H&M vendra par ailleurs cette collection en ligne sur trois autres marchés.
Le lieu et la date d’ouverture de la première boutique n’ont pas été dévoilés.
Le groupe suédois espère ainsi élargir sa base clients et rattraper son concurrent Inditex, le numéro un mondial, qui réunit huit marques différentes quand H&M ne compte, en plus de son enseigne éponyme, qu’un petit nombre de boutiques Monki et Weekday aux côtés de sa marque haut de gamme Collection of Style (COS).

Baisse de 5% des ventes à magasins comparables de H&M en octobre

STOCKHOLM (Reuters) – Hennes & Mauritz, le deuxième distributeur mondial de prêt-à-porter, a annoncé jeudi une baisse de 5% de ses ventes à magasins comparables en octobre, conséquence de la crise en Europe qui pèse sur la demande.

La baisse des ventes des magasins ouverts depuis au moins un an, en monnaies locales, constitue une surprise puisque les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une légère progression de 0,4%. En septembre, elles avaient augmenté de 6%.

Les ventes totales, y compris celles de nouveaux magasins, ont augmenté de 4%, après +15% en septembre, alors que les analystes attendaient une hausse de 9%. Octobre est le deuxième mois du quatrième trimestre fiscal du groupe suédois.

Le nombre de magasins s’élevait à 2.715 à fin octobre, contre 2.410 un an plus tôt. H&M réalise l’essentiel de son activité en Europe, où la crise de la dette et des mesures d’austérité pèsent sur la consommation.

En Allemagne, le plus important marché national de H&M, les ventes de vêtements ont baissé de 4%, selon des données du secteur.

A la Bourse de Stockholm, l’action H&M recule de 2,5% en début de matinée en réaction à la baisse des ventes comparables en octobre.

Anna Ringstrom, Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

L’arrivée d’H&M suffira-t-elle à faire décoller la GHV ?

 

01 novembre 2011

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (Marne). La « locomotive » providentielle est en vue. H & M est attendue comme le messie par la mairie de Châlons, qui veut croire en sa capacité à attirer les foules…

« IL n’y a pas beaucoup de gens dans cette galerie… ». L’observation, lâchée hier matin par l’un des nombreux installateurs affairés sur le futur site H & M, en dit long. Au-delà des chiffres prometteurs cités en juin dernier par le groupe Altaréa, gestionnaire de la Galerie de l’Hôtel de Ville (GHV), chacun peut constater à quel point la fréquentation du bâtiment paraît pour l’instant modeste. Pour l’instant, car dès la semaine prochaine, tout pourrait bien changer.
Tel est du moins ce que semble croire le cabinet du député-maire, qui suit de très près l’ouverture de ce nouveau magasin H & M, programmée pour le 9 novembre. L’implication de la majorité municipale dans ce dossier révèle son enjeu politique majeur au niveau de l’agglomération. Il ne s’agit pas simplement d’un magasin de plus dans le centre de Châlons. L’avenir économique de la GHV se joue en ce moment.

15 recrutements locaux

Régulièrement brocardée par l’opposition, prompte à dénoncer le dérapage financier que représente ce projet, la Ville s’est hâtée de dénicher ce qu’elle considère comme une « locomotive », capable de faire décoller une bonne fois pour toutes la fréquentation de cette galerie. H & M concentre tous les espoirs de la municipalité. La célébrité de l’enseigne de prêt-à-porter n’est plus à faire. Implantés en France depuis 1998, ses magasins fleurissent un peu partout à une vitesse fulgurante. Outre celui de Châlons, le groupe suédois ouvrira également deux autres sites à Sarcelles et à Chambéry. Ceux de Saint-Etienne et d’Angers seront lancés depuis quelques jours à peine. Viendront ensuite de nouveaux magasins à Metz, à Reims (le 23 novembre), à Auxerre… H & M affiche une santé de fer. « Nous ouvrons en général 15 à 20 magasins par an par en France, sans aucune fermeture depuis notre arrivée », explique la porte-parole de l’entreprise, Alexandra Martin, jointe hier. « Toutes les grandes villes du pays ont désormais un magasin H & M », ajoute-t-elle. L’enseigne part désormais à la conquête des villes moyennes. 4 800 personnes travaillent pour H & M en France.
À Châlons, 17 salariés feront fonctionner le magasin, qui s’étalera sur les 1 100 m2 laissés vacants par l’espace culturel Leclerc. Sur ces 17 personnes, 15 ont été recrutées localement. Les clients pourront y trouver la même marchandise que sur les autres sites H & M : des vêtements « pour toute la famille » annonce la direction de l’entreprise, du bébé aux personnes âgées. Des rayons « femmes fortes » et « femmes enceintes » sont aussi prévus.
S.L.

http://www.hm.com/fr/

COS : Nouvelle collection, nouveau magasin

Décidément COS s’étend. La marque de prêt-à-porter suédoise a récemment ouvert un magasin dans la rue Montmartre, et va très bientôt en ouvrir un autre rue Grenelle. Deux nouvelles boutiques qui raviront les amateurs de vêtements aux lignes droites et bien coupées. Découvrez la collection automne-hiver 2011-2012 de COS.

Début septembre, la marque COS a ouvert une boutique à Paris, rue Montmartre. Et elle n’a pas attendue longtemps pour en ouvrir une deuxième. Dans le courant du mois d’octobre, l’enseigne aura une nouvelle adresse rue Grenelle. Mais ce n’est pas tout. La marque suédoise vient de lancer sa boutique en ligne dans laquelle elle propose l’ensemble de la collection homme, femme et enfant.

Dans cet e-shop, on retrouve donc actuellement la dernière collection COS, c’est-à-dire celle  d’automne-hiver. Pulls en laine ou en coton, blue jeans, ceintures et chaussures en cuir, hoodies en cachemire… Rien de bien original (hormis quelques pièces orange), mais il y a dans cette série tous les basiques qu’un homme devrait avoir dans son placard. Question prix, c’est tout à fait abordable. Le pull en cachemire tourne autour des 125 euros, le blazer est à 190 euros tandis que les tee-shirts ne dépassent pas les 35 euros. Un vrai plaisir, surtout quand on sait que chez COS toutes les pièces sont de qualité.

http://www.cosstores.com/

 

IKEA annonce la date d’ouverture de son nouveau magasin d’Ottawa

La nouvelle succursale d’Ottawa ouvrira ses portes le 7 décembre

OTTAWA, le 14 oct. 2011 /CNW/ – L’attente de la population d’Ottawa prendra bientôt fin : IKEA a annoncé aujourd’hui que le lancement tant espéré de son plus vaste magasin au Canada aura lieu le 7 décembre 2011. IKEA Ottawa, qui était auparavant le plus petit magasin de la chaîne, sera désormais le plus grand : sa superficie s’élève maintenant à 398 000 pieds carrés et deux fois plus de produits y seront proposés. De plus, les clients du nouveau magasin profiteront d’un stationnement deux fois plus grand, de caisses trois fois plus nombreuses et de trois salles de toilette familiales supplémentaires.

« Les employés du magasin IKEA d’Ottawa sont impatients d’accueillir leurs clients dans un magasin plus beau et plus spacieux », a déclaré Isabelle Auclair, directrice du magasin IKEA d’Ottawa. « Il ne reste que 55 jours avant l’ouverture, et l’enthousiasme est de plus en plus palpable. »

Le magasin IKEA d’Ottawa invite les résidants de la capitale fédérale et des environs à partager cet engouement et à visiter le plus grand magasin IKEA au Canada à l’occasion de l’ouverture officielle de l’établissement. Des activités de divertissement et des cadeaux sont au programme de la cérémonie d’ouverture officielle, qui commencera dès 8 h 20. Le maire de la ville, Jim Watson, et le conseiller municipal Rick Chiarelli seront présents.

Le nouveau magasin est situé dans un lieu facile d’accès, au centre commercial Pinecrest, à seulement quelques magasins de l’endroit où se situe la succursale actuelle. Celle-ci fermera ses portes le 4 décembre.

IKEA
IKEA, important détaillant de meubles et d’accessoires de maison, compte 321 magasins dans 38 pays partout dans le monde. Chaque année, 565 millions de personnes visitent les magasins IKEA. IKEA Canada regroupe 11 magasins fréquentés par plus de 21 millions de personnes annuellement. L’an dernier, le site Web IKEA.com a attiré 711 millions de visiteurs. Depuis sa fondation en 1943, IKEA a pour philosophie d’offrir un vaste éventail d’articles d’ameublement, esthétiques et fonctionnels, à de si bas prix que le plus grand nombre pourra les acheter. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le site

www.ikea.ca

 

Ikea Caen : ouverture confirmée le 2 novembre

 

Piloté par Normandie aménagement, le parc d'activités où est implanté le magasin fera l'objet d'un aménagement particulier. L'idée : « Que les consommateurs, en arrivant, n'aient pas l'impression d'être dans une zone, mais en ville, dans un endroit où ils ont envie de se promener », décrit Thibault Thiercelet, directeur grands projets. Ouest-France

Piloté par Normandie aménagement, le parc d’activités où est implanté le magasin fera l’objet d’un aménagement particulier. L’idée : « Que les consommateurs, en arrivant, n’aient pas l’impression d’être dans une zone, mais en ville, dans un endroit où ils ont envie de se promener », décrit Thibault Thiercelet, directeur grands projets. Ouest-France
mercredi 20 juillet 2011
 
Le chantier du futur magasin de Fleury-sur-Orne est dans les délais. Il ouvrira le 2 novembre. Pour compléter ses embauches, l’enseigne recrute une cinquantaine de personnes à temps partiel.
Pourquoi ? Comment ?

Où en sont les travaux ?
À Fleury-sur-Orne, en bordure du périphérique Sud, le futur Ikea se pare du bardage bleu propre à l’enseigne suédoise, numéro 1 de l’ameublement. La première pierre avait été posée en décembre. « On commence l’aménagement intérieur », décrit Emmanuel Grillo, directeur immobilier Ikea France. Environ 250 personnes travaillent sur le chantier. Elles seront rejointes bientôt par 150 personnes d’Ikea.

Quand ouvrira le magasin ?
« On est dans les délais », résume Christine Frick, future directrice du magasin. Dimensions de ce dernier : 136 m sur 168 m. Et une hauteur de 18 m. « Il a été fabriqué avec des éléments en béton réalisés en usine », détaille Jacques Bonafé, directeur construction. Ce magasin (investissement : 55 millions d’euros) ouvrira le 2 novembre, à 9 h. Avant, une journée est prévue pour les détenteurs de la carte Ikea family. Il proposera 19 500 m2 de surface de vente (plus restaurant et boutique suédoise).

Quel effectif ?

Il comptera 223 salariés (70 % à temps complet). Le recrutement via la méthode par simulation (sans CV « pour donner sa chance à tous ») a débuté en janvier. « On a reçu 2 500 candidatures par Pôle emploi », indique Christine Frick. Six sessions d’information ont eu lieu. Françoise Dalençon, responsable ressources humaines, décrit « une assistance comme rarement on a pu en avoir ». Elle précise : « On a été stupéfaites par le silence dans les salles, l’attention, et à la fin, les questions fusaient. On n’avait jamais vu ça. » Elle parle d’un « désir d’emploi, d’Ikea ». 1 500 personnes ont passé les tests (par exemple monter un petit bar, sur fond sonore de magasin et en gérant des appels). Puis 900 ont été reçues en entretien.

Le recrutement est-il terminé ?
156 postes ont été pourvus : 92par simulation, 20 classiquement et 44 par mutations internes. Restent ouverts : 52 contrats temps partiel (8 et 15 heures hebdomadaires), des renforts de fin de semaine plutôt profil étudiant. Ils n’ont pas été pourvus par la vague d’embauches. « On ne souhaite pas de temps partiel subi. » Autres postes : agent de maîtrise (6), comptable (2), technicien de maintenance (3). Candidatures via Pôle emploi ou sur ikea.fr

Quel est le profil des embauchés ?
« Il est en lien avec nos valeurs : enthousiasme, motivation, simplicité. » Quel âge ? « D’une vingtaine d’années à 55 ans. » Françoise Dalençon reprend : « On n’a pas tellement la culture du diplôme. On a recruté surtout des profils qui avaient envie d’Ikea. » La majorité des candidats habitaient le Calvados. Idem pour les mutations, « souvent des gens ayant des attaches ici ».

Et l’environnement ?
Une chaudière bois assurera le chauffage. Le système de traitement des eaux pluviales ne sera pas raccordé au réseau de l’agglo : cela se fera sur place. Des panneaux solaires serviront pour l’eau chaude des sanitaires. « Un projet éco-responsable, socialement responsable aussi. À la hauteur de ce qu’on attendait d’Ikea », note Philippe Duron (PS), président de l’agglomération. Ce chantier constitue « un excellent indicateur de dynamisme » de Caen-la-Mer. « Les projets comme celui-ci sont essentiels », rebondit Marc Lecerf (PS), maire de Fleury-sur-Orne.

Virginie JAMIN.