Category Archives: chaîne hollandaise

Les magasins Hema mis en vente par le fonds britannique Lion Capital

Résultat de recherche d'images pour "hema magasin"

Malgré une situation déficitaire persistante, le propriétaire britannique de la chaîne néerlandaise espère attirer les acheteurs par les perspectives de croissance à l’étranger.

Solidement implantée en France où elle exploite 55 magasins, la chaîne néerlandaise Hema est en quête d’un nouveau repreneur. Lefonds d’investissement britannique Lion Capital, propriétaire de l’enseigne depuis dix ans, a annoncé son intention de la vendre avec ses 720 points de vente dans 7 pays européens, dont 534 aux Pays-Bas.

C’est la deuxième tentative du genre, après la cession ratée de Hema au leader néerlandais de la distribution Ahold en 2011. L’opération intervient au moment où le distributeur néerlandais a creusé sa perte nette au premier semestre, à 41,5 millions d’euros, contre un déficit de 24,3 millions un an auparavant. Hema, qui emploie 11.000 salariés, n’a enregistré que deux exercices bénéficiaires depuis 2007, et encore perdu l’an dernier 26 millions d’euros.

Stratégie de conquête

Cette situation précaire provient d’une stratégie de conquête de l’Europe menée tambour battant sous la houlette de Lion Capital. En dix ans, la chaîne néerlandaise a fortement étendu son rayon d’action à des pays limitrophes (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni) après la Belgique et le Luxembourg. Le nombre de magasins a dans le même temps plus que doublé. Le chiffre d’affaires des six premiers mois de 2017 a encore progressé de 4 %, à 570,4 millions d’euros.

Néanmoins, le groupe reste pénalisé dans le financement de son expansion à l’international par le poids de son endettement. Et son marché domestique génère encore 80 % de son chiffre d’affaires. « L’expansion de Hema à l’étranger a été menée aux dépens d’investissements aux Pays-Bas. A mon avis, le rachat du groupe va nécessairement se traduire par une réduction du parc de magasins aux Pays-Bas », anticipe Cor Molenaar, consultant spécialisé du secteur de la distribution.

Succès aux allures de feu de paille ?

Le succès rencontré par l’enseigne sur ses nouveaux marchés, comme la France, suscite aussi des interrogations. En l’état, nombre de banquiers examinant le dossier de cession veulent s’assurer que la croissance d’Hema n’a pas les allures d’un feu de paille, lié à la nouveauté du concept aux yeux des consommateurs sur ses nouveaux marchés. Credit Suisse, banque-conseil pour le compte de Lion Capital, est chargé d’éclairer les éventuels acheteurs.

source: https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/030649001727-les-magasins-hema-mis-en-vente-par-le-fonds-britannique-lion-capital-2118857.php

https://www.hema.fr/

Résultat de recherche d'images pour "hema logo"

Résultat de recherche d'images pour "hema magasin"

ASICS a inauguré son nouveau concept store

Résultat de recherche d'images pour "asics magasin flagship"Cette semaine, ASICS a inauguré son nouveau flagship store à Paris. Un concept de magasin qui fait vivre une véritable expérience aux visiteurs, qui peuvent désormais découvrir les deux marques ASICS et ASICS TIGER sous un même toit.

ASICS, le groupe japonais fondé en 1949 par Kiachiro Onitsuka, a inauguré cette semaine son troisième magasin parisien. Ouvert début juillet 2017 dans le cadre de son plan de développement Retail pour la région EMEA, il est le premier en France à regrouper les deux marques : ASICS, sa dimension performance, et ASICS TIGER, sa dimension lifestyle, sous un même toit.

Un concept inédit…

L’interaction digitale est une composante très importante de ce tout nouveau magasin. En effet, ce concept store est tourné vers l’innovation et la technologie (écrans digitaux interactifs, Motion ID, informations sur les produits dispensées d’une manière innovante). Il s’imprègne également de la philosophie de la marque « un esprit sain dans un corps sain » à travers les différentes activations sportives à venir au cœur de la boutique.

Une inauguration réussie…

Pour célébrer cette inauguration qui s’est déroulée jeudi, ASICS s’est associé à Open Minded. Des contenus exclusifs (vidéos, playlists musicales, animation japonaise…) et la présence de trois DJs parmi les plus en vogue du moment étaient au programme. Les Français Matou et AZF, ainsi que l’américain Terrence Parker, ont en effet offert une prestation live inédite. Pour le plus grand bonheur de toutes les personnes présentes à cette inauguration…

source: http://www.sportmag.fr/business/business-asics-a-inaugure-son-nouveau-concept-store/

http://www.asics.com/fr/fr-fr/

Résultat de recherche d'images pour "asics logo"

Résultat de recherche d'images pour "asics magasin"

Hema ouvre un nouveau magasin à Paris

Le quinzième magasin français de la chaîne de magasins néerlandaise Hema a ouvert ses portes le 5 décembre dernier. Située dans le centre de Paris (12ème) dans le quartier de Bastille, au 86, rue du Faubourg Saint-Antoine, cette enseigne de 450 m2 propose un assortiment complet de produits par univers, correspondant aux différentes pièces de la maison : salle à manger, salle de bain, bureau, décoration, enfant, bébé, cuisines…

Dans un même magasin, différents espaces de vie d’une maison et plusieurs univers sont agencés de façon très claire, pour s’y repérer facilement, dans des couleurs toniques ou basiques. On y trouve de la déco, de la papeterie, des accessoires de toilette, des idées cadeaux, des ustensiles pour la cuisine, le tout avec un look design et surtout… à très petits prix. Les enfants ne sont pas oubliés, avec des jeux et des accessoires pour les goûters d’anniversaire.

C’est sans doute tous ces éléments réunis qui ont fait le succès de cette petite marque venue du Nord, née en 1926 à Amsterdam, détenue par la société Lion Capital. Hema compte actuellement plus de 600 magasins aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne et en France (depuis 2009). Les articles sont proposés à un prix bas fixe et sont soumis à la garantie « satisfait ou remboursé ».

http://www.hema.fr

MAB Development annonce l’ouverture de Saturn sur Oosterdokseiland à Amsterdam

Amsterdam, le 7 juin 2012

 La chaîne de magasins de produits électroniques Saturn vient d’ouvrir son nouveau flagship dans le quartier d’Oosterdokseiland, développé par MAB Development et situé en plein centre-ville d’Amsterdam. Il s’agit du plus grand espace Saturn des Pays-Bas.

Ce flagship store est le onzième magasin de l’enseigne Saturn aux Pays-Bas. Sur trois étages, il dispose d’une surface de plus de 7 200 m². Ouvert sept jours sur sept, de 10h00 à 22h00, il se situe à quelques pas de la gare centrale. Depuis début mai, il affiche une fréquentation hebdomadaire record autour de 40 000 à 45 000 visiteurs. Sa localisation stratégique, au cœur de ce nouveau quartier, accentue son attractivité.

Le nouveau concept d’aménagement du magasin Saturn Oosterdokseiland, son immense assortiment ainsi que la présence de nombreuses marques leader offrent aux clients une expérience d’achat renouvelée. Des animations constituées notamment pardes shops-in-shops, des démonstrations en continu et des ateliers, alliées à sa situation premium dans la ville, participent à son succès.

En effet, dans les quartiers historiques du centre-ville, il est aujourd’hui impossible de trouver  les surfaces commerciales nécessaires à de grandes enseignes internationales comme Saturn. Oosterdokseiland constitue la seule alternative envisageable pour celles-ci.

Un quartier en plein développement

ODE est un quartier unique qui allie les fonctionnalités d’un quartier d’affaires du 21èmesiècle à la qualité de vie d’un quartier de centre-ville, un lieu extraordinaire où se retrouver pour travailler, danser, manger, boire, rire, réfléchir ou simplement être ensemble.

 Vue d’ensemble du quartier Oosterdokseiland à Amsterdam

 ODE abrite désormais l’hôtel DoubleTree by Hilton et les sièges de Vodafone, TomTom et Adyen (spécialiste des systèmes de paiement sur Internet) qui s’est installé récemment dans l’immeuble de bureaux Nijenburg. Un nouveau concept de restaurationgastronomique, dirigé par le chef Moshik Roth, 2 étoiles au Michelin qui est considéré comme l’un des meilleurs chefs au monde, y ouvrira également à la rentrée.

ODE offre ainsi des opportunités pour les activités, les commerces et les entreprises qui souhaitent s’implanter au cœur d’Amsterdam, mais ne peuvent trouver d’espace suffisant dans le centre-ville historique. Le site, qui jouit d’une localisation stratégique près de la Gare centrale d’Amsterdam regroupe des lieux de travail, des équipements culturels et des espaces de loisirs, dans une dynamique de centre urbain créatif et décontracté.

De plus, 3 330 m2 d’espaces de bureaux et environ 4 500 m2 destinés au commerce ou à la restauration sont encore disponibles à la location dans le lot 2.

Enfin, 253 logements à la vente ou la location y seront construits, la quasi-totalité des logements initialement mis en vente ayant trouvé preneur; il faut dire que la vue splendide sur le centre-ville ou le fleuve ainsi que la parfaite accessibilité du quartier constituent des atouts majeurs pour ces résidences.

ODE est devenu aujourd’hui un atout considérable pour le centre-ville d’Amsterdam :http://www.oosterdokseiland.nl/

MAB Development

MAB Development – filiale de Rabo Real Estate Group – est un promoteur européen de premier plan, reconnu pour son esprit novateur et spécialisé dans l’immobilier commercial et les projets multifonctionnels de centre-ville. MAB Development est implanté aux Pays-Bas, en Allemagne et en France. Son studio intégré d’architecture et de design Studio MAB puise son inspiration dans une analyse pointue des attentes et désirs des visiteurs de ses centres.
Partenaire des acteurs publics et privés, MAB Development propose notamment des solutions intégrées pour des projets de centre-ville réunissant commerces, logements, bureaux, activités de loisirs, équipements publics et parkings. Ces projets requièrent une excellente connaissance de l’environnement urbain et une grande expérience du développement de concepts innovants.
MAB Development fait partie de Rabobank, l’une des institutions financières européennes les plus solides, dotée d’un AA ou AAA selon les agences de notation, soit la meilleure note décernée aux banques privées.
www.mab.com

http://www.saturn.nl/

Coolblue lance un nouveau concept retail à Wilrijk (Anvers)

Écrit par  Karin Bosteels

Coolblue lance un nouveau concept retail à Wilrijk (Anvers)

Vendredi dernier l’e-commerçant Coolblue a lancé un tout nouveau concept de magasin physique à la chaussée de Boom à Wilrijk (Anvers). Coolblue doit sa notoriété à ses 163 webshops néerlandais et belges, dont chacun est consacré à un type de produit spécifique.

Quatre zones spécialisées

Bien que Coolblue soit avant tout un spécialiste de l’e-commerce, l’entreprise de Rotterdam exploite également quatre magasins physiques : à Anvers, Rotterdam, Eindhoven et Groningen. Le magasin existant au Ankerrui à Anvers s’étant avéré trop petit, Coolblue a cherché à s’implanter ailleurs et du coup lance un nouveau concept.

« Nos clients ont souvent déjà une idée du produit qu’ils veulent, mais ils ont parfois encore quelques questions et veulent pouvoir toucher le produit. C’est ce que nous leur proposons déjà dans nos magasins existants, mais on peut faire mieux », estime Pieter Zwart, fondateur et directeur de l’entreprise.

« Nous sommes retournés à la case départ. Nous avons discuté avec les clients et nos collaborateurs et avons apporté des centaines de petites et grandes améliorations : allant d’un éclairage plus agréable à une tasse de café gratuite ou encore une table permettant au client de déballer le produit pour le tester sur place. »

Le nouveau magasin à la chaussée de Boom occupe une surface de 260 m² et est subdivisé en quatre zones spécifiques : téléphonie & tablettes, caméras, laptops & pc et télévisions. Le client peut y tester sur place des modèles de démonstration et découvrir des tas d’accessoires, mais il peut également y poser toutes ses questions à un vrai spécialiste du produit. Car, comme le dit Pieter Zwart, « rien de pire qu’un client insatisfait de son choix. Pour éviter cela, nous l’aidons à choisir. »

Davantage de cross-channel

Outre l’implantation à Wilrijk, d’autres magasins physiques sont prévus dans les mois à venir. Actuellement Coolblue recherche un emplacement à Gand, ainsi qu’ à Amsterdam et Utrecht.

Coolblue joue pleinement la carte du cross-channel et considère ses magasins physiques comme un complément et un renforcement de ses e-shops, comme un point d’enlèvement et de service. « Pour certains clients notre promesse qu’une commande passée avant 22 heures sera livrée gratuitement le lendemain, n’est pas encore assez rapide. Grâce à nos magasins physiques nous pouvons leur dire : une commande passée aujourd’hui, peut être retirée le jour même au magasin. »

D’autre part “les clients veulent avoir un endroit où ils peuvent s’adresser au cas où le produit ne fonctionnerait pas. Dans un rayon d’une heure de déplacement  autour du magasin, nous constatons un taux de conversion du site web plus élevé », affirme Pieter Zwart. C’est pourquoi dans le nouveau concept, un quart de la surface de vente est consacré au service après-vente.

Enregistrement de plus de 3.000 noms de domaine

Coolblue, fondé en 1999 et actif dans notre pays depuis 2007, exploite actuellement 163 webshops : « Un nouveau webshop s’ajoute quasiment chaque semaine. La formule est loin d’être aboutie : nous avons encore enregistré plus de 3.000 noms de domaine », précise Werner Bruyns, manager de Coolblue Belgique.

Tous ces shops attirent chaque année plus de 40 millions de visiteurs. Selon ses propres dires, Coolblue obtient un score de satisfaction de 96% auprès de ses 1,2 millions de clients. En 2011 l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros, dont 30% en Belgique. Malgré le grand nombre de clients, seul 1% de Belges et de Néerlandais connaissent Coolblue, mais le nouveau concept à Wilrijk contribuera certainement à augmenter sa notoriété.

Traduction : Marie-Noëlle Masure – Publié dans Electronique (Belgique)

Hema, la chaîne qui monte Le grand drugstore hollandais ouvre son neuvième magasin mercredi, gare du Nord à Paris.

Quelques courses à faire avant de prendre le train ? Hema espère devenir un des passages obligés des voyageurs de la gare du Nord. Mercredi, un tout nouveau drugstore de 100 m2 ouvre ses portes. Les chalands y trouveront des blocs-notes, des parapluies et des collants, aussi bien que des shampoings et des gaufres à la mélasse, une des spécialités maison. « Nous avons adapté nos rayons à la clientèle. Près de 175 millions de passagers transitent chaque année par cette gare », explique Anthony Giron, le PDG de Hema France. L’emplacement n’a pas été choisi au hasard. Arrivée des Pays-Bas en 2009, l’enseigne au logo rouge et blanc cible les lieux de très forte affluence pour se faire connaître dans l’Hexagone. Présente dans huit centres commerciaux en Île-de-France et dans le Nord (Lille et Valencienne), la chaîne rachetée à 1,1 milliard d’euros en 2007 par le fonds britannique Lion Capital prévoit une ouverture le 21 mars prochain gare Saint-Lazare, toujours dans la capitale.

Ni Monoprix, ni Ikea

Qui est donc cet ovni de la distribution à la croisée d’un Ikea et d’un Monoprix auquel on trouve aussi des faux airs de Little Extra, dernier-né des formats Auchan ? « Nous sommes le H & M de la maison », préfère Anthony Giron. Comme les vêtements de la célèbre enseigne suédoise, Hema propose des produits bon marché et tendance. Pour attirer les citadins branchés, elle mise sur ses prix bas, allant de 0,50 € le paquet de chips à 39 euros la housse de couette, et un design nordique aux teintes acidulées. Une recette qui en a fait une des enseignes les plus connues des Pays-Bas, fière de ses prix ronds depuis sa création en 1926. « Le secteur maison va voir arriver de plus en plus de concurrents, analyse le spécialiste de la grande consommation Olivier Dauvers. C’est une oasis dans le paysage sinistré des grandes surfaces car il est encore très peu touché par l’achat sur Internet. » La chaîne fabrique tous ses produits elle-même. Les 5.000 articles proposés en France ont été pensés par une équipe de designers hollandais et fabriqués par des fournisseurs aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne ou en France. Seuls quelques produits sont made in China.

Si les prix Hema ne sont pas toujours imbattables, la formule a du succès. « Nous sommes bénéficiaires en France depuis la première année de lancement, se réjouit un porte-parole du groupe Hema à Amsterdam. Nous allons continuer à nous développer. » Avec 600 magasins et 10.000 employés, le groupe, qui affichait l’an dernier une croissance de ses ventes de 3% (à 1,1 milliard d’euros) et un profit de 156 millions d’euros, mise sur l’international pour croître. Cinq nouveaux magasins ouvriront en France en 2012, faisant de l’Hexagone son troisième marché, après les Pays-Bas (479 magasins) et la Belgique (87), devant l’Allemagne (9) et le Luxembourg (4).

http://translate.google.com/translate?hl=en&sl=nl&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.hema.nl%2F

C&A va investir plus de 13 millions d’euros dans Paris

Copyright Reuters

Copyright Reuters

Par Juliette Garnier

L’enseigne de mode va ouvrir un magasin place de la Madeleine, à la place du Madelios, et rénover son point de vente situé boulevard face au Printemps boulevard Haussmann. C&A cherche aussi trois autres emplacements dans la capitale pour porter son réseau parisien à huit unités.

Le projet de C&A à la place de Madelios est enfin sur les rails. L’enseigne germano-néerlandaise a obtenu l’aval de la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) pour ouvrir un magasin de 5.400 m² à la place de cet ancien grand magasin pour hommes déténu par MGPA depuis son rachat au Printemps en 2009. « Il ouvrira en mars 2013 », indique le direteur général de C&A en France, Antoine Brieu. Ce magasin mobilisera 6,5 millions d’euros d’investissement, indique-t-il.

Un nouveau look boulevard Haussmann en 2013

C& A cherchait à s’installer à cet emplacement depuis plus de deux ans. Au printemps 2011, l’enseigne germano-néerlandaise avait essuyé un refus d’autorisation de la commission départementale pour créer ce magasin. Elle avait dû faire appel. Décroché en novembre 2011, l’aval de la CNAC ouvre la voie à ce chantier phare.

Le magasin se déploiera sur deux niveaux, au dessus du Décathlon, qui occupe toujours le sous-sol de ce bâtiment. « Nous y installerons un concept de magasin analogue à celui ouvert à Vélizy 2 en avril 2011 », précise Antoine Brieu. Il se distinguera ainsi du magasin C&A du boulevard Haussmann. Ouvert en 1997, cette unité sera prochainement agrandie de 230 m², pour atteindre plus de 6.000 m². Et ses quatre niveaux seront entièrement rénovés pour un montant de 7,5 millions d’euros. C&A y présentera un nouveau look au printemps 2013.

Plus de 600 millions d’euros de chiffre d’affaires

Mais l’enseigne n’en a cependant pas fini avec la capitale. Antoine Brieu et son directeur immobilier cherche trois autres emplacements dans Paris. « Dans le XVe arrondissement, à la place d’Italie et dans les quartiers Nation ou Bastille », indiquent-ils. Ces ouvertures devraient intervenir après l’inauguration de « 13 à 14 ouvertures en 2012 ».

Parmi cers dernières, figurent les magasins prévus à Lyon (Rhône) dans le nouveau centre Confluence d’Unibail-Rodamco, de Montreuil (Seine-Saint-Denis) dans le centre construit par le groupe Sopic et celui des Quatre-Chênes de Pontault-Combault (Seine-et-Marne) proche d’un Leclerc. Ce plan relève de la stratégie de modernisation de C&A entamée l’an dernier.

« En 2011, cela a été une année difficile pour le secteur de l’habillement mais positive pour C&A. Notre activité a progressé de 3 % », assure Antoine Brieu. Elle a franchi la barre des 600 millions d’euros. Cette année, le directeur général de C&A en France table sur au moins 3 % de croissance.

Juliette Garnier – 20/02/2012