Category Archives: centre commercial

Samsung lance un nouveau concept de magasin à Docks Bruxsel

source: metro

Le 20 octobre, le géant de la technologie Samsung a présenté un tout nouveau concept de magasin. Le Samsung Experience Store a en effet ouvert ses portes à Docks Bruxsel. Tout y est axé non seulement sur le service, mais aussi sur l’expérience. C’est ainsi que les clients pourront y expérimenter l’ensemble de la gamme mobile de Samsung.

Le nouveau centre commercial Docks Bruxsel dispose depuis le 20 octobre d’un concept de magasin novateur: Samsung y a en effet ouvert les portes de son Experience Store. L’entièreté de la gamme mobile, allant des petits accessoires et des casques aux smartphones haut de gamme et aux lunettes de réalité virtuelle, y est disponible.

L’Experience Store n’est pas un musée figé. Il est même hautement recommandé d’examiner, toucher et expérimenter! Les visiteurs peuvent ainsi bénéficier d’une démonstration de réalité virtuelle en 4D avec le Gear VR. En outre, l’Experience Store va aussi organiser «My Galaxy Workshops», des ateliers dans le cadre desquels les utilisateurs Samsung apprendront à se servir de leur smartphone à la perfection. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos sur le site du Samsung Experience Store.

Et si après vous être fait votre expérience personnelle avec le produit vous avez encore des questions, vous pouvez glaner explications et conseils auprès des experts présents. «Dans nos « experience zones », les visiteurs sont immergés dans nos toutes dernières technologies et expérimentent en live comment l’écosystème constitué d’appareils connectés peut leur faciliter la vie», explique Griet Brantegem, Retail Manager chez Samsung Belgique.

Chez Samsung, le service ne s’arrête pas après la vente. L’Experience Store est dès lors pourvu d’un service après-vente ultra rapide. Vous avez laissé tomber votre smartphone et l’écran est cassé? Pas de problème, même sans rendez-vous vous pouvez le faire réparer en moins d’une heure.

«Nous ne pouvons plus nous passer de notre smartphone, même pour une courte période. Et c’est la raison pour laquelle nous voulons pouvoir résoudre les problèmes des appareils de nos clients en moins d’une heure», précise Griet Brantegem.

Même l’emplacement du Samsung Experience Store a été soigneusement étudié. Docks Bruxsel n’est pas seulement central, il est aussi facilement accessible. Le nouveau centre commercial intègre aussi toutes les technologies numériques pouvant enrichir l’expérience shopping et loisirs.

À titre d’exemple, le Wi-Fi est gratuit dans tout le complexe, des points de retrait pour les commandes en ligne ont été prévus, vous pouvez toujours y consulter les horaires des transports en commun… Docks Bruxsel dispose même d’une app mobile hyper performante, donc on comprend tout de suite la raison pour laquelle Samsung y a ouvert son Experience Store!

http://www.samsung.com/fr/home/

Ouverture ce jeudi du 1er Samsung Experience Store de Belgique

Guinée: Km36 : un nouveau marché de 496 places et 79 magasins inauguré

Le nouveau marché du Km36 dénommé, le marché de la «réconciliation nationale M’Mamy Camara» a été inauguré ce samedi 24 mai en présence d’une délégation de la Première Dame de la République, conduite par Hadja Fatoumata Condé épouse du président de l’Assemblée nationale et de Madame Hadja Binta Bah épouse de Bah Ousmane. Une initiative du groupement Guinée Mali de la localité.

Souhaitant la bienvenue aux invités, la présidente du groupement Guinée-mali, Mme M’Mamy Sylla a dit « cette cérémonie est si historique pour le Km 36 quant on sait que depuis des années le Km36 n’avait pas un marché digne de nom ». Elle a par la même occasion, saluer les efforts des membres de son groupement ; des efforts ayant permis d’obtenir auprès des autorités préfectorales et communales, cet ancien magasin de semences et autres outillages agricoles du temps de la 1ère République, pour en faire un nouveau marché. Avant de préciser que ce nouveau marché compte 496 places et 79 magasins pour un coût global de 2592.200.000GNF ; sa construction a duré deux mois. Mme Sylla a signalé que la réalisation de cette infrastructure se place dans la cadre de la réconciliation nationale, de la paix sociale dans le milieu des femmes de la préfecture de Coyah en général et du Km 36 en particulier. Enfin, elle a au nom des femmes du Km 36, dit leur engagement à soutenir la réélection du Pr Alpha Condé en 201, au regard de ses efforts envers la femme guinéenne, depuis son élection en 2010. Dans leur discours réponse, la délégation de la Première Dame a remercié ces femmes pour cette initiative, avant de les inviter à davantage œuvrer en faveur de la consolidation de la paix et l’unité nationale entre les femmes du Km36, d’une part et celle de toute la préfecture de Coyah, de l’autre. Balla Yombouno, envoyé spécial

www.guinee24.com

Un nouveau centre commercial chic et urbain inauguré à Levallois-Perret

Le centre commercial So Ouest qui comprendra notamment le plus grand magasin Marks&Spencer d’Europe et le premier Legostore français est inauguré ce jour.

LE CENTRE COMMERCIAL SO OUEST INAUGURÉ À LEVALLOIS-PERRET :

Le centre commercial So Ouest, qui comprendra notamment le plus grand magasin Marks&Spencer d’Europe et le premier Legostore français, a été inauguré mercredi à Levallois-Perret (Haut-de-Seine), avant une ouverture au public prévu jeudi.

Situé dans le quartier Eiffel de Levallois-Perret, en pleine rénovation, et à quelques encablures du périphérique parisien, ce nouveau temple du shopping disposera d’unesurface de vente de 53.000 mètres carrés.

En terme de superficie, il se classe juste derrière Le Millénaire, plus grand projet commercial français des dix dernières années, inauguré à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) en avril 2011 et qui dispose de 56.000 mètres carrés d’espaces.

Construit par Unibail-Rodamco, pour un investissement de 350 millions d’euros, ce nouveau centre commercial devrait créer un millier d’emplois et disposera à terme de 102 boutiques.

Mixant grandes enseignes (Zara, Uniqlo) et marques plus confidentielles (Original Marines, Marc O’Polo), So Ouest bénéficiera de la présence du plus grand hypermarché Leclerc de l’ouest parisien (15.300 m2).

Parmi ses boutiques-phares, on trouvera également le deuxième magasin Marks&Spencer français, après celui des Champs-Elysées ouvert l’an dernier après plus de dix d’absence dans l’Hexagone, et qui, avec sa surface de 6.974 m2, constituera le flagship de la marque britannique en Europe continentale.

Le premier concept-store français de la marque de jouets Lego fera également partie des enseignes du centre, qui visent à attirer le consommateur de l’ouest parisien.

Pour ce faire, en plus de ses magasins, le nouveau centre commercial misera également sur les services, avec une dizaine de cafés et restaurants (Starbucks, Haagen Dazs, Prêt à Manger), uneconnexion wi-fi gratuite et l’ouverture prévue fin 2014 d’un multiplexe Pathé de huit salles.

Le centre, accessible depuis le métro (ligne 3), le bus (4 lignes à proximité), le RER et le Transilien et disposant d’un parking de 1.750 places, espère attirer 10 millions de visiteurs paran.

Misant sur une architecture à mi-chemin entre l’appartement parisien et les grands magasins d’antan, So Ouest compte se distinguer ainsi de ses concurrents (Millénaire à Aubervilliers et le futur centre Beaugrenelle prévu pour 2013 dans le 15e arrondissement de la capitale) et réussir à faire franchir le périphérique au consommateur de l’ouest parisien « chic et urbain ».

MAB Development annonce l’ouverture de Saturn sur Oosterdokseiland à Amsterdam

Amsterdam, le 7 juin 2012

 La chaîne de magasins de produits électroniques Saturn vient d’ouvrir son nouveau flagship dans le quartier d’Oosterdokseiland, développé par MAB Development et situé en plein centre-ville d’Amsterdam. Il s’agit du plus grand espace Saturn des Pays-Bas.

Ce flagship store est le onzième magasin de l’enseigne Saturn aux Pays-Bas. Sur trois étages, il dispose d’une surface de plus de 7 200 m². Ouvert sept jours sur sept, de 10h00 à 22h00, il se situe à quelques pas de la gare centrale. Depuis début mai, il affiche une fréquentation hebdomadaire record autour de 40 000 à 45 000 visiteurs. Sa localisation stratégique, au cœur de ce nouveau quartier, accentue son attractivité.

Le nouveau concept d’aménagement du magasin Saturn Oosterdokseiland, son immense assortiment ainsi que la présence de nombreuses marques leader offrent aux clients une expérience d’achat renouvelée. Des animations constituées notamment pardes shops-in-shops, des démonstrations en continu et des ateliers, alliées à sa situation premium dans la ville, participent à son succès.

En effet, dans les quartiers historiques du centre-ville, il est aujourd’hui impossible de trouver  les surfaces commerciales nécessaires à de grandes enseignes internationales comme Saturn. Oosterdokseiland constitue la seule alternative envisageable pour celles-ci.

Un quartier en plein développement

ODE est un quartier unique qui allie les fonctionnalités d’un quartier d’affaires du 21èmesiècle à la qualité de vie d’un quartier de centre-ville, un lieu extraordinaire où se retrouver pour travailler, danser, manger, boire, rire, réfléchir ou simplement être ensemble.

 Vue d’ensemble du quartier Oosterdokseiland à Amsterdam

 ODE abrite désormais l’hôtel DoubleTree by Hilton et les sièges de Vodafone, TomTom et Adyen (spécialiste des systèmes de paiement sur Internet) qui s’est installé récemment dans l’immeuble de bureaux Nijenburg. Un nouveau concept de restaurationgastronomique, dirigé par le chef Moshik Roth, 2 étoiles au Michelin qui est considéré comme l’un des meilleurs chefs au monde, y ouvrira également à la rentrée.

ODE offre ainsi des opportunités pour les activités, les commerces et les entreprises qui souhaitent s’implanter au cœur d’Amsterdam, mais ne peuvent trouver d’espace suffisant dans le centre-ville historique. Le site, qui jouit d’une localisation stratégique près de la Gare centrale d’Amsterdam regroupe des lieux de travail, des équipements culturels et des espaces de loisirs, dans une dynamique de centre urbain créatif et décontracté.

De plus, 3 330 m2 d’espaces de bureaux et environ 4 500 m2 destinés au commerce ou à la restauration sont encore disponibles à la location dans le lot 2.

Enfin, 253 logements à la vente ou la location y seront construits, la quasi-totalité des logements initialement mis en vente ayant trouvé preneur; il faut dire que la vue splendide sur le centre-ville ou le fleuve ainsi que la parfaite accessibilité du quartier constituent des atouts majeurs pour ces résidences.

ODE est devenu aujourd’hui un atout considérable pour le centre-ville d’Amsterdam :http://www.oosterdokseiland.nl/

MAB Development

MAB Development – filiale de Rabo Real Estate Group – est un promoteur européen de premier plan, reconnu pour son esprit novateur et spécialisé dans l’immobilier commercial et les projets multifonctionnels de centre-ville. MAB Development est implanté aux Pays-Bas, en Allemagne et en France. Son studio intégré d’architecture et de design Studio MAB puise son inspiration dans une analyse pointue des attentes et désirs des visiteurs de ses centres.
Partenaire des acteurs publics et privés, MAB Development propose notamment des solutions intégrées pour des projets de centre-ville réunissant commerces, logements, bureaux, activités de loisirs, équipements publics et parkings. Ces projets requièrent une excellente connaissance de l’environnement urbain et une grande expérience du développement de concepts innovants.
MAB Development fait partie de Rabobank, l’une des institutions financières européennes les plus solides, dotée d’un AA ou AAA selon les agences de notation, soit la meilleure note décernée aux banques privées.
www.mab.com

http://www.saturn.nl/

Roissy-Charles de Gaulle parie sur le shopping grand luxe

nouvelle jonction très haut de gamme entre les terminaux 2A et 2C

L’aéroport Charles de Gaulle a inauguré mercredi un nouveau bâtiment qui fait la jonction entre les terminaux 2A et 2C. Cet espace de trois étages regroupe les contrôles de sécurité et une toute nouvelle zone de shopping grand luxe. Cette inauguration marque une étape importante dans la politique de modernisation de l’aéroport, qui tente de se mettre à la hauteur des standings internationaux.

L'architecture élégante de la nouvelle jonction se détache clairement des bâtiments vieillissants des deux terminaux. DR - LAC

L’architecture élégante de la nouvelle jonction se détache clairement des bâtiments vieillissants des deux terminaux. DR – LAC
Hermès, Ladurée, Dior, Prada, Gucci : la nouvelle jonction entre les terminaux 2A et 2C de l’aéroport Charles de Gaulle affiche clairement la tendance : le luxe !

Près de 69 millions d’euros auront été dépensés pour construire ce bâtiment de trois étages aux courbes extérieures harmonieuses, qui accueillera 5 millions de passagers par an.

En rez de piste, un espace de 3400 m2 est dédié aux contrôles de police et de sécurité.

Doté de 14 postes de police et 14 postes d’inspection et de filtrage, il a été pensé pour optimiser le temps de passage et gagner ainsi 10 minutes dans les contrôles.

« Une attention toute particulière également a été portée au confort et à l’acoustique » précise François Rubichon, DG délégué d’aéroport de Paris.

Lors de la visite, le lieu était effectivement assez calme, mais les passagers étaient assez rares.

Une fois les formalités accomplies, direction le premier étage, une zone de 2300 m2 où le shopping parisien est mis à l’honneur. Dès l’entrée, le passager traverse le plus grand magasin de l’aéroport d’une superficie de 1300 m2.

A droite, le rayon parfumerie, avec Channel, Guerlain et l’Occitane en bonne place. A gauche, le tabac, l’alcool et la gastronomie. On trouve même une bouteille de Romanée-Conti à près de 32 000 euros.

Première étape vers une modernisation de l’aéroport

La boutique Hermès avec le superbe lustre qui renforce l'image luxueuse de la nouvelle galerie. DR.LAC

La boutique Hermès avec le superbe lustre qui renforce l’image luxueuse de la nouvelle galerie. DR.LAC
Des produits de luxe très français pour séduire la clientèle BRIC.

A la sortie du magasin, une vaste galerie accueille 12 boutiques et 2 restaurants. C’est l’Avenue, baptisée ainsi en référence à l’avenue Montaigne.

« Nous souhaitons donner aux voyageurs l’impression de traverser une rue de luxe, avec les plus belles marques qui ont fait la renommée de la France dans le monde » explique Mathieu Daubert, le directeur des commerces et aéroports de Paris.

Effectivement, les plus grands sont là : Hermès et Dior en passant par la charmante boutique Ladurée. Gucci et Bulgary (deux marques Italiennes) sont également présentes pour la première fois dans l’aéroport.

Le troisième étage, encore en construction, sera consacré aux salons VIP des compagnies aériennes. Un espace de 3300 m2 est déjà réservé par Emirates, Cathay Pacific, American Airlines et Etihad.

Quant à Air France, elle conserve son propre salon et n’a pas souhaité s’installer ici.

Inauguré officiellement mercredi mais opérationnel depuis une dizaine de jours, ce nouveau bâtiment marque une nouvelle étape vers un vaste projet de réaménagement des deux terminaux, qui s’achèvera au deuxième semestre 2013.

Le 2A offrira dès la fin de l’année une salle d’embarquement rénovée et une nouvelle salle de 1000 m2 au niveau des arrivées.

Avec les espaces récupérés sur les contrôles et la sécurité, les deux terminaux vont également accueillir des nouvelles boutiques, plus accessibles à toutes les bourses.

Mais aucun nom n’a encore été dévoilé. Pas sûr que Zara vienne de sitôt s’installer à Charles de Gaulle…

Les Trois Quartiers ressuscitent

Mis à jour le 17/04/2012

La galerie commerciale du boulevard de la Madeleine (1er) s’apprête à renaître sous un nouveau nom. L’ancien grand magasin s’appellera désormais « le Madeleine ». Le groupe immobilier international MGPA a présenté hier son projet de refonte complète des lieux, qui combineront 17 300 m2 de bureaux et 11 700 m2 de commerces. Le but de l’opération est de redonner à l’immeuble « le standing et l’éclat dignes de son adresse », selon MGPA. Les architectes Laurent Goudchaux et Sébastien Segers comptent ainsi faire revivre la façade années 1930 de l’immeuble. Le designer français Ora-Ito a également été mis à contribution pour l’architecture intérieure. Il signe notamment une sculpture monumentale d’arbre lumineux pour le hall d’entrée du bâtiment. Trois enseignes y prendront leurs quartiers : Décathlon, déjà présent sur les lieux, Marionnaud et surtout C & A, qui y installe son « vaisseau amiral », un magasin de 7 000 m2. L’ouverture est prévue pour la fin mars 2013.C. F.

Lyon Confluence : un navire de cent nouveaux magasins en plein centre ville

Lyon Confluence : un navire de cent nouveaux magasins en plein centre ville

C’est le Jour J pour le nouveau centre commercial de la Confluence : ce complexe d’une centaine de boutiques, réparties sur une surface de 53 000 m², ouvre ce soir à 19 heures pour une nocturne programmée jusqu’à 1 heure du matin. L’ensemble est porté par un Carrefour en moyenne surface et de nombreuses franchises nouvelles.

Attendu depuis longtemps, le nouveau pôle de commerces et de loisirs Lyon-Confluence ouvre ses portes ce mercredi soir.

Offres nouvelles

Ce complexe, situé en plein centre ville, comptera une centaine de boutiques, portées par des valeurs sûres comme Carrefour (alimentation), Mc Donald’s (fast food) ou Go Sport, mais aussi de nombreuses nouveautés au rang desquelles figurent Hollister, Muji et un Monoprix au concept inédit.

Au chapitre des arrivées, citons Philippe Tournaire,spécialisée en création et haute joaillerie, A Loja do Gato Preto (littéralement « La Boutique du Chat noir »), une enseigne artisanale spécialisée dans la confection d’articles décoratifs, tapis, linge de lit et produits de table, et Suiteblanco, positionnée du prêt-à-porter.

Evoqués plus haut, Hollister fait dans la mode californienne, Muji dans la décoration intemporelle et le nouveauMonoprix dans le prêt-à-porter pour femme, homme et enfants.

Hôtel et cinéma

Lyon Confluence propose également un cinéma multiplexe de 14 salles (UGC), un mur d’escalade, un ludopôle, un fitness, et huit restaurants : un Hippopotamus, un McDo, un Starbucks, un Subway, un Sushi Shop, un Woko, un Va Piano et un point de vente Le Paradis du Fruit.

Dans la catalogue, on trouve également un hôtel Novotel dernier cri  d’une capacité de 150 places.
Certifié BREAM, le centre ne sera ni chauffé ni climatisé.

Ce soir les magasins fermeront dès 21 heures, mais le cinéma et les restaurants prolongeront leur soirée jusqu’à 1 heure.

http://www.lyon-confluence.fr/

Morocco Mail: Découvrez le « meilleur » centre commercial du monde‎

latribune.fr

Inauguré le 1er décembre 2011, le Morocco Mall a été distingué comme le « meilleur centre commercial au monde » au Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM) qui s’est tenu à Cannes au début du mois. Avec ses 250.000 mètres carrés de surface, le Morocco Mall est aussi le plus grand centre commercial d’Afrique.

Depuis quelques mois, la paisible corniche de Casablanca accueille un « monstre ». Un centre commercial, plus précisément. Le « Morroco Mall » s’étend sur 250.000 mètres carrés, a coûté 200 millions d’euros, et accueille quelques-uns des équipements les plus spectaculaires qu’on puisse trouver dans un « mall » : un aquarium géant d’un million de litres – le 3e plus grand au monde -, la plus grande salle de cinéma du continent africain – 365 places -, ou encore la troisième plus grande fontaine du monde, qui s’étale sur 210 mètres de long et 42,5 mètres de large.

Un financement marocco-saoudien

Le Morroco Mall est tellement spectaculaire que les professionnels du Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM) l’ont récompensé d’un prix prestigieux : celui du « meilleur centre commercial au monde ».

D’initiative privée, financé à 50% par le groupe marocain Aksal et à 50% par les Saoudiens d’Al Jedaie, le Morroco Mall devrait accueillir quelque 14 millions de personnes par an, selon les promoteurs. Au vu des chiffres des deux premiers, l’objectif paraît très raisonnable. En effet, depuis son ouverture et jusqu’à fin février, il avait déjà accueilli 2 millions de visiteurs, une affluence record composée de locaux mais aussi d’étrangers. Encouragé par de tels résultats, le centre commercial marocain vise un chiffre d’affaires de 450 à 500 millions d’euros. De quoi amortir l’investissement de 200 millions d’euros nécessaire à sa construction. Et du pain béni pour les 350 boutiques et 50 restaurants qui y ont élu domicile.

26.000 emplois créés

Les marques internationales se sont précipitées pour ouvrir leur magasin dans l’impressionnant édifice imaginé par l’architecte italien Davide Padoa. 600 marques sont vendues dans le centre commercial, dont Lacoste, Starbucks, la première Fnac d’Afrique, les Galeries Lafayette, et de nombreuses boutiques de luxe comme Louis Vuitton, Dior ou Fendi… Si son ouverture a suscité quelques critiques, le Morrocco Mall a permi la création de 26.000 emplois directs et indirects.

http://www.moroccomall.net/fr/home

La gare Saint-Lazare présente son nouveau visage avec un centre commercial flambant neuf

Après dix ans de travaux et 250 millions d’euros d’investissement financés par la SNCF et la foncière Klépierre, la gare située au coeur de Paris va offrir à ses 450.000 voyageurs quotidiens l’accès à plus de 80 magasins et services.

La gare Saint-Lazare sort du néant » : ce cri du coeur d’un usager témoigne d’une longue attente. Cela fait maintenant plus de quinze ans que la décision de la rénovation du site a été prise par la SNCF. En 2002, au lancement des premiers travaux, elle évoquait encore la fin du chantier pour… 2007. Et ce n’est que ce mercredi 21 mars 2012 que Gares & Connexions, la branche de l’entreprise publique, dévoile au public le nouveau visage de la gare implantée au coeur de Paris dans la quartier Opéra-Haussmann.

Il aura fallu 250 millions d’euros d’investissement, des centaines d’ouvriers (200 en 2010, 500 au premier trimestre 2012), l’extraction par les équipes de Spie Batignolles de milliers de tonnes de terre pour restructurer ou créer quatre niveaux associant un parking sous-terrain, les couloirs du métro, ceux de la gare, bien sûr, et la grande nouveauté, 10.000 mètres carrés de commerces et de services. L’espace commercial, géré par Klépierre et sa filiale Ségécé, proposera aux 450.000 voyageurs quotidiens trois moyennes surfaces, un supermarché Carrefour City de 550 m 2, un Virgin de 965 m 2 et le nouveau « flagship » d’Esprit sur 1.130 m 2, ainsi que 80 boutiques.

Parmi celles-ci, une série d’enseignes nouvelles ou exclusives ont été choisies, comme Pandora, bijoutier danois, Marypaz, chausseur espagnol, les maroquinier et spécialiste du jean portugais Parfois et Salsa, ou bien encore Hema, le spécialiste hollandais de la droguerie. On y trouve aussi le fabricant de cosmétiques naturels Lush, l’enseigne milanaise de beauté Kiko et les nouveaux concepts de restauration de l’italien Autogrill.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0201956723831-la-gare-saint-lazare-presente-son-nouveau-visage-avec-un-centre-commercial-flambant-neuf-304138.php?xtor=AL-4003-%5BChoix_de_la_redaction%5D-%5BLa%20gare%20Saint-Lazare%20pr%C3%A9sente%20son%20nouveau%20visage%20avec%20un%20centre%20commercial%20flambant%20neuf%5D

Un actif unique

En matière d’immobilier de commerces, le nouvel ensemble constitue un actif unique, de par l’importance de sa fréquentation. « Nous avons eu en moyenne trois ou quatre candidats par magasin et la commercialisation s’est faite en trois mois », commente Laurent Morel, le président du directoire de Klépierre. Mais un tel emplacement se paie. La foncière y a investi 158 millions d’euros et doit, de surcroît, rétrocéder à la SNCF une partie des loyers perçus. Et comme l’appel d’offres remporté il y a quinze ans ne lui confère qu’un bail de 40 ans, Klépierre doit rentabiliser son opération dans un temps limité. « Le chiffre d’affaires prévisionnel des commerçants sera de 100 millions d’euros la première année et continuera à progresser. Cela correspond à au moins deux fois le chiffre d’affaires des magasins d’un centre commercial classique et, de même, les loyers sont deux fois plus élevés », explique Laurent Morel. « Nous percevrons, en année pleine, un loyer net de 13 millions d’euros », précise-t-il. Soit un rendement locatif attendu de 8,2 % contre 6,3 % de rendement moyen sur l’ensemble de son portefeuille actuel.

Pour assurer leur activité, les commerçants bénéficieront du trafic de la deuxième gare d’Europe, mais aussi des flux générés par les 6 lignes de métro ou de RER et des 27 lignes de bus qui se croisent à cet endroit ainsi que de la fréquentation potentielle des 37 millions de personnes qui arpentent annuellement le quartier (dont 190.000 salariés). « La gare Saint-Lazare a deux types de clientèle. Celle de passage, qui ne va pas s’attarder, et des clients venant à l’heure du déjeuner », souligne Laurent Morel. Mais la concurrence locale est rude avec les deux grands magasins Printemps (40.000 m 2) et Galeries Lafayette (70.000 m 2) du boulevard Haussmann et le centre commercial du passage du Havre, face à la gare, avec 40 boutiques dont la FNAC, Gap, H&M et Zara.

PHILIPPE BERTRAND ET MYRIAM CHAUVOT, Les Echos

 

10.000 M 2 de commerceS
• La gare Saint-Lazare compte désormais10.000 m2 
de services et de commerces, avec notamment 80 boutiques et des moyennes surfaces ouvrant jusqu’à 21 heures, voire 22 heures.
• Bâtie sur l’ancienne Salle
des pas perdus, le nouveau hall abrite une galerie sous verrière de 200 mètre de long.
• Les travaux ont permis
de créer 3 niveaux supplémentaires : un au niveau du métro, et deux étages 
de parking pouvant accueillir 250 voitures et 50 deux-roues motorisés.
• L’information voyageurs
est désormais assurée par 300 écrans.
• Sur les 250 millions d’investissement qu’a coûté
la rénovation, 90 millions
ont été apportés par la SNCF,
et 160 par Klépierre.
• La gare accueille
450.000 voyageurs par jour et près de 1.600 trains.
C’est par sa fréquentation
la 2e gare d’Europe, après
la gare du Nord à Paris.

Carcassonne. Vingt enseignes ouvriront au printemps : zone la ferraudière

08/03/2012
Les nouvelles cellules commerciales de la Ferraudière seront livrées aux enseignes le 10 avril prochain pour une ouverture rapide./Photo DDM R.G.Les nouvelles cellules commerciales de la Ferraudière seront livrées aux enseignes le 10 avril prochain pour une ouverture rapide./Photo DDM R.G.

6Partager

Sacré chantier que celui qui s’achève à la zone de la Ferraudière, face au magasin But et à proximité immédiate de Conforama. Ce projet, mené par le propriétaire de l’enseigne But, Marc Noubel, en association avec un Ariégeois, Nicolas Fauré, avait été retoqué en commission départementale d’équipements commerciaux, puis finalement validé. Le 10 avril prochain, l’ensemble des constructions sera terminé et le nom des enseignes qui vont s’y installer sera annoncé, officiellement, par le duo d’hommes d’affaires.

Vingt magasins vont ouvrir leurs portes. Certains sont nouveaux venus, d’autres se dupliquent, ou déménagent de leur emplacement actuel. C’est le cas, par exemple, de la Foir’Fouille, qui se trouve actuellement sous le rond-point Pompidou, près du centre Leclerc. Maisons du Monde, le magasin de décoration qui se trouve rue Clemenceau, en centre-ville, va également intéger cette nouvelle structure commerciale. Des franchisés du centre-ville vont faire des bébés, eux aussi, à la Ferraudière. Ce serait le cas de MIM ou d’Etam pour l’habillement. Sur le risquequ’ils quittent le centre et accentuent encore sa désertification commerciale, Alexandre Sylvestre n’est guère inquiet. «Ce sont des professionnels. S’ils décident de se démultiplier dans la même ville, c’est parce qu’il sont convaincus que le potentiel existe. Et pour la plupart d’entre eux, il ne ferment pas en villle pour ouvrir en périphérie. Ils doublent leur enseigne», dit-il, rassurant.

Idem en ce qui concerne des petits commerces traditionnels qui vont «s’exporter» en zone industrielle (lire ci-dessous). «Eux aussi, s’ils le font, c’est parce qu’ils ont mesuré un certain potentiel. Il ne lâcheraient pas la proie pour l’ombre !», affirme-t-il.

Sur ce nouveau complexe commercial, de nouveaux franchisés vont faire leur apparition. C’est le cas de Norauto, qui s’installe donc à moins de 500 mètres de Feu Vert, de la marque de vêtements pour enfants «Bonobo», et de quelques autres.

Nicolas Fauré, présent hier sur le chantier, n’a pas souhaité délivrer d’informations à ce stade du projet. «Nous finaliserons début avril, et des accords avec certaines enseignes ne sont pas encore formellement bouclés. Certaines veulent venir, d’autres hésitent. Il est prématuré, à ce jour, d’en donner la liste», affirme l’homme d’affaire. Le fait est qu’en temps de crise, la création de commerces à Carcassonne fait figure de contrepied, surtout à l’heure ou Géant, à proximité, vient de faire valider son projet d’extension (galerie et magasin) et que Rocadest se bat pour mener à bien celui de la zone Moreau, à l’Est de la ville.

Le 10 avril, les locaux commerciaux de la Ferraudière, face à But, seront livrés. à l’heure actuelle, les trois quarts des cellules disponibles ont trouvé preneur. Mais les les promoteurs sont avares d’informations…