Category Archives: Bricolage

Mr Bricolage SA annonce l’acquisition, par la société PROVA SA(1), du groupe Alexandre SA, intégrant ainsi dans son périmètre 4 nouveaux magasins, implantés en Wallonie.

Boursorama le 01/07/2013

Accélération du développement international

· 4 magasins rejoignent le périmètre belge

› Acquisition par la centrale belge de Mr.Bricolage, PROVA SA(1), du groupe Alexandre SA
(12 M€ de CA TTC annuel)

› Renforcement du maillage territorial wallon et des volumes d’achats

› Un parc ainsi porté à 43 magasins en Belgique

· 69 magasins implantés à l’étranger au 30 juin 2013

› Une accélération du développement en ligne avec la stratégie du Groupe.

Le Groupe Alexandre réalise un chiffre d’affaires TTC annuel d’environ 12 M€. Ces 4 magasins, actuellement sous enseigne Alexandre, devraient prendre l’enseigne Mr.Bricolage en 2014 afin de bénéficier pleinement de l’image et la notoriété de celle-ci.

(1)PROVA SA, dont le capital est détenu à hauteur de 35% par Mr Bricolage SA, est la centrale de référencement et d’animation du réseau des magasins sous enseigne Mr.Bricolage en Belgique et, gère par ailleurs 8 magasins intégrés.

Cette acquisition structurante porte ainsi à 12 le nombre de magasins détenus en propre par la filiale en Belgique, et à 43 le nombre total de magasins en Belgique au 30 juin 2013. Au premier semestre, le réseau avait vu l’ouverture d’un nouveau magasin belge à Gilly.

Au 31/12/2012, la Belgique représentait 106 M€ de CA TTC, soit 51% du chiffre d’affaires sous enseigne Mr.Bricolage réalisé hors de France.

L’international : un axe fort de développement, notamment en master-franchises

A l’international, le Groupe Mr Bricolage a fait du développement en master-franchises sans prise de participation capitalistique un axe privilégié, avec des rôles clairement définis pour chacun des partenaires :

– Prise en charge du développement local pour le master-franchisé ;

– Apport du savoir-faire en termes de concept, de services et d’assistance technique pour Mr Bricolage SA.

Les principales zones géographiques ciblées sont l’Europe de l’Est, le bassin méditerranéen, l’Amérique du Sud, l’Afrique de l’Ouest et Equatoriale.

www.mrbricolage.fr

Travail dominical: les magasins Bricorama d’IDF en appellent aux préfets

 

Créé le 02-11-2012

 PARIS (AFP) – Les magasins franciliens Bricorama, menacés de fermeture dominicale après le rejet par la justice de leur demande d’appel mercredi, s’adressent aux préfets, pour qu’ils réexaminent leurs demandes de dérogations, a annoncé vendredi l’enseigne de bricolage.

Le 31 octobre, la Cour d’appel de Versailles a contraint Bricorama à respecter la loi sur le travail dominical, en confirmant un jugement lui interdisant d’ouvrir ses magasins en Ile-de-France le dimanche sans dérogation, sous peine d’astreinte de 30.000 euros par établissement.

« Les directeurs des magasins Bricorama (…) sollicitent à nouveau des rendez-vous auprès des préfets pour le réexamen des demandes de dérogations exceptionnelles et temporaires pour l’ouverture dominicale jusqu’à ce que les problématiques liées à la distorsion de la concurrence, instaurées par la législation actuelle soient définitivement réglées », indique Bricorama dans un communiqué.

En effet, le directeur de l’enseigne Jean-Claude Bourrelier a déjà interpellé le président de la République, le gouvernement et les parlementaires, pour réclamer un changement de la loi qui régit les ouvertures le dimanche.

Il fait notamment valoir que le bricolage, troisième poste de loisirs des Français, est exclu de la liste des commerces autorisés à ouvrir le dimanche, contrairement à l’ameublement et au jardinage.

Dénonçant une « injustice », il ajoute que Bricorama est « le seul à être poursuivi », alors que nombre de ses concurrents sont ouverts le dimanche « en toute impunité depuis parfois plusieurs dizaines d’années ».

Dans son communiqué, Bricorama argue en outre qu’il en va de l’intérêts de ses collaborateurs, environ 300, volontaires, qui bénéficient d’une récupération et voient « leur salaire horaire de base multiplié par trois », en cas de travail dominical.

Un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire a déjà été convoqué pour le 7 novembre, indique le communiqué.

L’enseigne avait indiqué mercredi qu’elle envisageait « très sérieusement », sur les conseils de ses avocats, de fermer dès le 11 novembre ses 32 magasins d’Ile-de-France – qu’elle avait maintenus ouverts malgré l’interdiction – mais qu’elle devait d’abord consulter ses salariés

http://www.bricorama.fr/

Un Bricocash, nouveau concept dans la vente de bricolage à bas prix, …

ouvrira bientôt ses portes à Somain.

Installée à l’entrée de la ville sur le boulevard Louise-Michel, la nouvelle enseigne va réutiliser les anciens bâtiments qu’occupait Intermarché, ce dernier ayant été agrandi et déplacé il y a quelques années.

Le nouveau magasin occupera partiellement les locaux désaffectés sur une surface de 5 119 m².

C’est une bonne nouvelle dans le domaine de l’emploi puisque 35 à 40 postes devraient être créés. Dieu sait si l’est du Douaisis en a besoin.

http://www.bricocash-morbihan.fr/

P. Galland (Weldom) : « Un nouveau concept qui replace l’humain au cœur du projet »

27.02.2012, Interview de la rédaction relue par l’enseigne

Réseau de près de 250 magasins de bricolage, Weldom métamorphose son concept et relance son développement avec 25 ouvertures annuelles à partir de 2013. La stratégie détaillée par Patrick Galland, de la direction du développement de l’enseigne.

COMMENT CONCEVEZ-VOUS VOTRE RÔLE DE FRANCHISEUR ?

La principale ambition de Weldomest de faire de chacun de ses adhérents un leader du bricolage de proximité sur son secteur. Notre réseau s’investit totalement auprès de ses franchisés. Nous avons ainsi conçu unaccompagnement totalement individualisé, à commencer par la formation, construite conjointement avec l’adhérent. De même, un chef de projet suit personnellement la réalisation du projet d’implantation : il accompagne le franchisé dans son enquête terrain, afin de mieux l’aiguiller ensuite dans sa stratégie, son mix produits et son plan magasin. Pour permettre aux franchisés de gagner en rentabilité par rapport aux autres enseignes, nous mettons à leur disposition une palette d’outils performants et innovants comme nos marques propres ou encore notre plateforme logistique, qui permet de réduire les stocks en donnant la possibilité de se faire livrer 20 000 références à l’unité. Enfin, nous faisons en sorte de laisser au franchisé une grande marge de liberté. Par exemple, il reste maitre de ses prix. En cas de litige, il dispose de réponses rapides à ses questions grâce à l’intranet du réseau, mais il conservera toujours le pouvoir de décision.


COMMENT AVEZ-VOUS FAIT ÉVOLUER VOTRE CONCEPT DEPUIS SA CRÉATION ?

Nous sommes en train de refondre complètement notre concept. A partir du mois de mai, notre réseau changera son identité visuelle pour acquérir une image plus jeune et dynamique. Nous testons actuellement sur deux points de vente un concept « petites villes » adapté aux agglomérations de 5 000 à 10 000 habitants, sur des surfaces allant de 1 000 à 2 000 m². L’objectif est double : optimiser la rentabilité des surfaces de vente en augmentant la densité de produits et en mettant mieux en valeur les 20 % des produits qui génèrent 80 % des ventes, mais surtout remettre l’humain au cœur de notre projet. Nous avons ainsi sélectionné des gondoles basses pour permettre d’avoir une vision d’ensemble du magasin et de trouver facilement les vendeurs. Nous avons aussi dessiné une place de marché au centre du magasin, véritable lieu d’accueil et de vie. Les clients pourront y découvrir les parcours et spécialités de chaque conseiller. Ce concept, en rupture avec les codes des magasins de bricolage classiques, sera déployé au réseau en 2013. Il sera suivi d’un concept « ville moyenne », testé en 2013, puis lancé en 2014, et pour finir, nous testerons un concept « centre-ville ».

QUEL RÔLE LE FRANCHISÉ PEUT-IL JOUER À L’INTÉRIEUR DE VOTRE RÉSEAU ?

Sans la participation des franchisés et de leurs équipes, nous n’aurions pu mener à bien notre nouveau concept : les 4 000 collaborateurs de l’enseigne ont réalisé des enquêtes terrain, interrogé nos clients sur leurs besoins, observé ce qui ce faisait sur d’autres secteurs d’activité… Nos adhérents ont également apporté leurs idées à travers notre intranet et les volontaires ont testé sur leur point de vente toutes les innovationsNos franchisés participent également à l’ensemble des chantiers menés à travers des commissions. Nous concevons l’enseigne comme une co-construction avec les adhérents. Cette philosophie est d’autant plus forte que les franchisés détiennent 30 % de la centrale et que 4 franchisés appartiennent au comité de surveillance de Weldom. Ils exercent donc un pouvoir de contrôle sur les actions de la centrale, sans toutefois y jouer de rôle opérationnel. Enfin, la multi-franchise est un axe potentiel de développement et d’évolution pour nos adhérents.


BILAN DE L’ANNÉE ÉCOULÉE ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

L’année 2011 a inauguré de nombreux changements au sein de Weldom. Outre la définition des nouveaux concepts, nous sommes en train d’améliorer notre système d’information pour que le franchisé puisse avoir accès à des tableaux de bord et comparer son activité à celle du réseau. Nous travaillons également à une stratégie multi-canal : un nouveau site internet sera lancé en 2013. L’objectif est de créer un site national redirigeant les internautes vers les sites des magasins, avec chaque spécificité locale et des services tels que la prise de rendez-vous avec un conseiller du point de vente. Pour encadrer toutes les nouveautés et définir les règles du jeu, nous avons apporté des modifications au contrat de franchise. Nous allonsrenforcer nos campagnes TV et radio, et le coût de revient de la centrale a été diminué, ce qui permet une économie globale pour les franchisés. Dans les années à venir, nous allons renforcer notre développement. Nous prévoyons d’ouvrir 7 à 10 magasins en 2012 et de passer à 25 nouvelles unités au nouveau concept chaque année à partir de 2013.

http://www.weldom.com/

Home Depot: termine 2011 sur un trimestre souriant.

Signe d’une amélioration de la situation du marché immobilier américain ces derniers mois, Home Depot a terminé son exercice 2011 sur un quatrième trimestre meilleur que prévu.

La chaîne américaine de magasins de bricolage annonce un bénéfice net trimestriel accru de 32% à 774 millions de dollars, soit 50 cents par action, un BPA sensiblement supérieur aux anticipations du marché.

Le groupe américain a profité d’un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 5,9% à 16 milliards de dollars en données publiées, et de 5,7% à surface comparable (+6,1% aux États-Unis).

‘Nous avons terminé l’exercice 2011 en forme, et aidés par un contexte météorologique favorable, nos résultats ont dépassé nos attentes’, commente le PDG Frank Blake.

Sur l’ensemble de l’année 2011, Home Depot a engrangé un BPA en augmentation de 23% à 2,47 dollars, pour des revenus en croissance organique de 3,4% à 70,4 milliards de dollars, des chiffres au-dessus de ses estimations de novembre dernier.

Pour l’exercice comptable en cours, qui comptera 53 semaines, la direction prévoit un BPA en hausse de 13% à 2,79 dollars et une croissance du chiffre d’affaires d’environ 4%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

http://www.homedepot.com/

A Madagascar Mr.Bricolage ouvre son 2ème magasin

A Madagascar, l’enseigne Mr.Bricolage vient d’inaugurer son second magasin. Les deux magasins sont implantés dans la capitale, Antananarivo.

La surface du nouveau magasin est de 350 m². Une surface adaptée au besoin de la clientèle du pays qui recherche avant tout les produits basiques de bricolage. Ce nouveau point de vente fonctionnant en satellite du magasin principal. Celui-ci dispose d’une surface de 1300 m².

C’est le 61ème magasin Mr.Bricolage à l’international. Dans les mois qui viennent, plusieurs ouvertures sont prévues. La plupart de ces ouverture se fera dans différents pays où l’enseigne est installée mais également dans des pays où Mr.Bricolage n’était pas encore présent.

http://www.mr-bricolage.com/news/a-madagascar-mr-bricolage-ouvre-son-2eme-magasin

Saint-Gobain va acquérir Brossette et Build Center

Après l’annonce de deux investissements importants en Russie et au Japon la semaine dernière, Saint-Gobain annonce deux nouvelles opérations de part et d’autre de la manche. Le groupe français serait favori pour le rachat de la division britannique Build Center (briques, ciments, canalisation, etc) de Wolseley et négocie celui Brossette en France .

La division a réalisé un chiffre d’affaires de 350M £ l’année dernière et dispose d’un réseau de plus de 200 magasins. Le groupe britannique est engagé dans un programme de restructuration et pourrait obtenir 200M £ de cette cession selon le Financial Times.

Par ailleurs, de notre côté de la Manche, le géant des matériaux de construction est en pleine négociations pour le rachat de Brossette, le réseau de distribution de produits sanitaire, chauffage et plomberie. Ce réseau est constitué de 361 points de vente répartis sur l’ensemble de l’Hexagone et a réalisé un chiffre d’affaires de 714M € en 2010. 

Ces opérations doivent encore être avalisées par les autorités de concurrence. 

En hausse de 10% depuis le début de l’année, l’action Saint-Gobain est inchangée ce jour à la bourse de Paris à 42,45 €.

http://www.buildcenter.co.uk/