Category Archives: Art de la Table

L’expérience en boutique, nouveau Graal des marques

Le salon thé-restaurant Twinings ouvert librairie WH Smith accueillera auteurs rencontres public.

Les thés Twinings et la librairie WH Smith d’un coté, Johnny Walker et Whisky Shop de l’autre : comment les britanniques font maison commune à Paris pour mieux accueillir leurs clients.

L’union fait la force. Le co branding aussi. Pratique courante dans l’habillement, l’association de deux marques, ou le plus souvent d’une enseigne et d’un créateur, permet de rafraîchir l’image et de rajeunir la clientèle. H&M le prouve : ses collaborations avec des signatures du style ont fait beaucoup pour la crédibilité mode du géant suédois, désireux de sortir du cadre étroit du low cost. Mais le cobranding sert aussi à améliorer « l’expérience » en boutique, ce nouveau Graal du commerce.

Depuis la généralisation de la vente en ligne, marques et enseignes cherchent à valoriser autrement leurs réseaux « brick & mortar ». Travailler ce côté « expérienciel » consiste à élargir le rôle du magasin physique, en faire un terrain d’expériences agréables, amusantes, voire uniques. Les marques espèrent ainsi mieux fidéliser des consommateurs volages. Et celles qui n’ont pas pignon sur rue y gagnent un contact direct avec ces derniers sans le filtre de la (grande) distribution.

Pour s’adresser différemment à leur clientèle, deux piliers de l’art de vivre britannique, la marque de thés Twinings et le whisky Johnny Walker, se sont associés à un partenaire. La première ouvre un salon de thé dans la librairie parisienne de WH Smith tandis que le numéro un mondial du whisky (groupe Diageo) a installé un « salon » de dégustation au Whisky Shop de la place de la Madeleine.

Jouer la complémentarité

Pour le consultant Philippe Jugé, spécialiste des spiritueux et conseil de Whisky Shop, ces opérations de cobranding nécessitent que les marques « aient des valeurs communes, faute de quoi il y a danger de détérioration de l’une par l’autre ». Risque écarté dans les deux cas. La première marque mondiale de whisky a commencé à déployer ses salons de dégustation, Johnny Walker Houses, dans les aéroports asiatiques (Chine, Inde, Singapour…). En Europe, le premier a ouvert à celui de Schipol aux Pays-Bas. A Paris, pour le dixième du genre, la marque fait une incursion hors duty free en élisant domicile dans la première implantation française de Whisky Shop, place de la Madeleine. Cette enseigne britannique, entièrement dédiée aux blends, pure et single malts, compte déjà 22 boutiques outre-Manche. De son côté, Twinings cherche à valoriser ses nouvelles sélections de thés premium, Origin et Discovery. Un compagnonnage que suffirait à justifier « le long héritage historique commun aux deux maisons dont la création remonte au XVIIIe siècle », explique Céline Dersoir, directrice de la célèbre librairie anglaise présente à Paris depuis 1903.

Faire de la boutique un média

Chez Smith, l’arrivée d’un nouveau salon de thé Twinings (l’enseigne avait le sien jusque dans les années 1990), correspond à la volonté de la librairie d’utiliser le lieu pour créer des évènements et apporter du contenu sous une autre forme que les livres et les magazines papier dont les ventes baissent fortement. « Lectures à voix haute, rencontres avec les auteurs autour d’un brunch ou conférences scientifiques, l’éventail est large. On peut aussi juste venir lire son livre devant la cheminée », indique Céline Dersoir, qui ne manque pas d’idées d’animations. Elle prévoit aussi des cours d’anglais pour adultes, chaque lundi soir.

Mieux que ne le ferait un caviste classique, Whisky Shop donne une visibilité maximale à la marque Johnny Walker. « On est dans la logique qui a poussé les maisons de luxe et parfumeurs à louer des vitrines entières et à ouvrir des corners dans les grands magasins », observe Philippe Jugé.

Cibler la clientèle internationale

Ces ouvertures de lieux localisés au centre de Paris tiennent aussi au rôle éminent de la capitale française dans le tourisme mondial. « Le quartier de la Madeleine a l’avantage d’être au coeur du Paris épicurien, tout en étant très proche des maisons de luxe du faubourg Saint-Honoré ou de l’avenue Montaigne, passage obligé des touristes », relève ainsi John Beard, cofondateur de Whisky Shop, manifestement pas trop inquiet de la chute de la présence étrangère depuis les attentats.

@vleboucq   – www.lesechos.fr
Le salon Johnny Walker House permet de découvrir toutes les facettes de la marque. - The Whisky Shop Paris

Le salon Johnny Walker House permet de découvrir toutes les facettes de la marque. – The Whisky Shop Paris

La première marque mondiale de Whisky ouvre son premier salon de dégustation hors duty free, place de la Madeleine, au coeur de Paris. - The Whisky Shop Paris

Les nouveaux défis d’Emmaüs

Le marché de la récupération n’est pas encore saturé mais, entre la crise et la concurrence des recycleries, Emmaüs tente de trouver un nouveau souffle.

CORINNE FOURCIN | Publié le 20.10.2012,

BEAUVAIS, 22, RUE EMMAÜS, LE 12 OCTOBRE. Présent en ville depuis la fin des années 1960, Emmaüs va créer un troisième magasin à Méru. Un moyen pour l’association de faire face à la concurrence des recycleries, toujours plus nombreuses. | (LP/C.F.)

Au printemps 2013, l’association Emmaüs de Beauvais ouvrira un nouveau magasin dans les locaux d’un ancien commerce, rue Jean-Jaurès à Méru. Ce sera le troisième dans l’Oise, les deux premiers étant implantés à Beauvais, rue de Clermont et dans le quartier de Voisinlieu. Un projet important de développement que l’association mûrit depuis deux ans.

Pour l’association, c’est le moyen de continuer à occuper le terrain de la récupération, où la concurrence des recycleries-ressourceries s’est faite de plus en plus vive ces dernières années. Pour Emmaüs, la collecte de ces meubles et appareils électroménagers dont les gens ne veulent plus, c’est le nerf de la guerre. Le produit de la vente de ces objets participe au financement des actions de solidarité menées par Emmaüs en direction des plus démunis (aides financières, épicerie sociale, accueil de jour pour les sans-domicile-fixe à la Boutique solidarité, etc.).La qualité des dons a aussi sérieusement baissé

« Si on veut continuer à vivre, il faut préparer l’avenir », résume Sylvie Godin, directrice d’Emmaüs Beauvais. « Aujourd’hui, on parvient à équilibrer notre budget mais, avec des produits et des subventions qui stagnent et des charges qui augmentent, on se doit d’aller de l’avant. L’objectif, avec la création de ce troisième magasin, c’est de maintenir nos effectifs composés aux deux tiers de personnes en insertion et notre niveau d’aide aux personnes en difficulté. »

Le constat est simple : pour maintenir le chiffre d’affaires de vente, il faut ramasser plus en quantité, la qualité des dons ayant sérieusement baissé ces dernières années. « C’est de plus en plus difficile de récupérer une belle armoire qu’on pourra revendre 300 € », confirme Sylvie Godin. Brocante, magasin d’occasion, site Internet de bonnes affaires… la crise étant passée par là, les gens essaient au maximum de se faire un peu d’argent en revendant par eux-mêmes la fameuse belle armoire plutôt que de la donner, même pour participer à une bonne action.

C’est à partir de janvier que les camions de ramassage d’Emmaüs commenceront à sillonner les villages des cantons de Méru et Chaumont-en-Vexin. Le fruit des collectes alimentera les rayons du magasin de Méru, où seront développées des activités de tri, de réparation des objets récupérés mais aussi de recyclage. D’une surface de vente de 300 m2, il ouvrira deux jours et demi par semaine et un dimanche par mois.

« On va répondre à un vrai besoin dans le secteur pour les personnes en difficulté qui pourront s’équiper à moindres frais », souligne la directrice. Un public qui pourra également bénéficier des dispositifs d’aide créés par l’association.

Huit emplois seront créés grâce à ce nouveau magasin, dont sept en insertion. « Nous aurons aussi besoin de bénévoles pour participer aux activités du site », insiste Sylvie Godin, qui lance un appel aux volontaires.

http://www.emmaus-france.org

Le Parisien

La Bovida inaugure un nouveau magasin à La Rochelle

Le 22 novembre, la marque des passionnés de cuisine, ouvrira les portes de sa 28 ème boutique en France. Toutes sont désormais ouvertes au grand public

La Bovida

Nouvelle Boutique à La Rochelle

(PRWEB) 15 Novembre 2012

Bonne nouvelle pour tous les afficionados de la cuisine vivant à la Rochelle !

Jeudi 22 novembre, La Bovida, fournisseur privilégié des professionnels de la restauration et des métiers de bouche, inaugurera son tout dernier magasin dans la belle cité maritime.

Bientôt, les couteaux à émincer, trancheuses, batteries de cuisine en inox, épices et autres marinades.Tous ces produits de pro si difficiles à se procurer, seront enfin accessibles aux amateurs passionnés de La Rochelle.

arton179

Cerise sur le gâteau : des vendeurs spécialisés aux conseils avisés, signature des magasins La Bovida, seront toujours disponibles pour guider les clients au sein des différents univers : épices et aides culinaires, découpe, pâtisserie, cuisson, table et oenologie, livres de recettes.

Avec cette nouvelle franchise qui s’implante à la Rochelle, l’entreprise familiale, menée par Olivier Hennel, l’actuel PDG et petit-fils du fondateur, poursuit son développement et se rapproche toujours plus du grand public, tout en maintenant son expertise.

La Bovida, la référence des passionnés de cuisine

Fournissant les métiers de la charcuterie et de la boucherie depuis 1921, La Bovida s’est imposée rapidement comme un expert au service de tous les professionnels de l’alimentation : commerçants de proximité, collectivités, grandes et moyennes surfaces.

Spécialiste de la trituration d’épices et acteur majeur du négoce en matériel de cuisine, La Bovida propose une offre complète en épices, aides culinaires, consommables, matériel et équipement, qui couvre l’ensemble des besoins de chaque métier, du laboratoire à la table en passant par la boutique.

Depuis 2009, La Bovida s’appuie sur son expertise du marché des professionnels pour se tourner vers le grand public et mettre le matériel des chefs à la portée de tous les passionnés de cuisine.

Aujourd’hui, La Bovida produit plus de 1 000 tonnes d’épices par an, compte quelques 10 000 références et propose dans ses magasins les marques les plus haut de gamme, toujours en veillant au meilleur rapport qualité-prix.

Nos boutiques sont ainsi devenues le rendez-vous incontournable de tous les amoureux de la cuisine, du simple gourmand à l’amateur éclairé. La Rochelle n’y échappera pas !

Rendez-vous est pris le 22 novembre à 8 heures pour l’inauguration du nouveau magasin La Bovida : 70, rue des Merciers, 17000 La Rochelle, Tél. : 05 46 43 08 73

http://www.labovida.com

 

Ouverture du premier magasin Williams-Sonoma au Quebec

La grande marque d’articles de cuisine s’installe au Carrefour Laval

LAVAL, QC, le 2 nov. 2012 /CNW Telbec/ – Williams-Sonoma, l’une des marques relevant du portefeuille de Williams-Sonoma, Inc. (symbole NYSE : WSM), a annoncé aujourd’hui l’ouverture de son premier magasin dans la province de Québec, qui aura lieu le 3 novembre 2012. Installé au centre commercial Carrefour Laval (Laval, Québec), ce nouvel espace de vente sera le huitième de Williams-Sonoma au Canada, et le premier à arborer le nouveau design adopté par l’entreprise.

« Je suis ravie que notre expansion au Canada se poursuive avec l’ouverture de ce premier magasin en sol québécois, déclare Laura Alber, PDG de Williams-Sonoma, Inc. Nous sommes très heureux de cette percée au Québec et avons hâte d’intégrer cette collectivité si active dans le domaine culinaire. »

Parmi les caractéristiques du nouveau design, mentionnons des éléments interactifs qui solliciteront le goût, le toucher et l’odorat. On trouvera également, comme point saillant du magasin, une cuisine professionnelle et moderne où l’on recevra des chefs invités et où se donneront des cours de cuisine, des séances de formation technique et des démonstrations. En outre, des postes de démonstration répartis en divers endroits permettront aux clients d’essayer rapidement et facilement ustensiles de cuisson, appareils électriques, produits pour la cuisine et articles de coutellerie. Conçu pour faciliter au maximum les choses au consommateur, le nouvel aménagement prévoit aussi plusieurs terminaux de paiement grâce auxquels les clients pourront payer leurs achats en divers points du magasin.

« L’ouverture d’un magasin Williams-Sonoma au Québec représente une étape importante pour notre marque au Canada. Après tout, le fondateur de notre entreprise, Chuck Williams, s’est inspiré de la tradition française en matière d’ustensiles de cuisine quand il a ouvert  son premier magasin, en 1956, explique Richard Harvey, président actuel de Williams-Sonoma. Nous sommes enchantés de nous installer dans un lieu où règne une telle passion pour la nourriture et les expériences culinaires. »

Afin de célébrer l’ouverture du magasin, Williams-Sonoma organise à l’intention du milieu culinaire de la région et de partenaires locaux un événement de préouverture coparrainé par L’OEUVRE LÉGER, un organisme québécois sans but lucratif qui aide les familles en difficulté et plus particulièrement les enfants, à qui elle offre des repas nourrissants dans le cadre de sa campagne Nourrir un enfant. Williams-Sonoma fera don à L’OEUVRE LÉGER d’une partie des recettes générées par l’événement afin d’appuyer le travail qu’elle accomplit au sein de la collectivité.

D’autres événements auront lieu pour marquer le coup pendant le week-end de l’ouverture officielle du nouveau magasin. Il y aura par exemple une séance de signature du chef Chuck Hughes, copropriétaire des restaurants Garde-Manger et Le Bremner, qui présentera son livre Garde-Manger; des démonstrations de cuisine de David McMillan et Frédéric Morin, des restaurants Joe Beef et Liverpool House; ainsi que de nombreuses autres activités interactives.

Le nouveau magasin fera 8 000 pieds carrés (environ 740 mètres carrés). Il présentera d’abord une collection automnale tardive et un avant-goût de sa collection des Fêtes. On y trouvera un assortiment exceptionnel d’ustensiles de cuisine et d’articles pour la cuisson, la boulangerie et la pâtisserie, d’accessoires de cuisine, de coutellerie, d’appareils électriques, d’articles ménagers et de linge de maison, ainsi que des aliments et des ingrédients au nom de la marque et un vaste éventail de livres de recettes. Le magasin tiendra également des gammes et des produits d’entreprises basées au Québec qui partagent la passion de Williams-Sonoma pour le domaine culinaire.

Williams-Sonoma compte à l’heure actuelle sept magasins au Canada, lesquels sont situés au Sherway Gardens, au Eaton Centre, au Yorkdale Shopping Centre et sur la rue Bloor Ouest, à Toronto; ainsi qu’aux centres commerciaux West Edmonton Mall d’Edmonton et Chinook Centre de Calgary, et sur la rue Granville, à Vancouver.

À PROPOS DE WILLIAMS-SONOMA
Depuis sa fondation par Chuck Williams en 1956, l’entreprise Williams-Sonoma a su intéresser le public au monde culinaire. Chef de file de la vente au détail de produits haut de gamme pour la cuisine et la maison en général, elle offre à sa clientèle un service de qualité supérieure et une expérience inoubliable. Parmi ses produits , mentionnons des articles de cuisine, de la coutellerie, des appareils électriques, des articles pour boulangerie et pâtisserie, du linge de table, des accessoires pour le bar et le plein air, des livres de recettes, des meubles, des appareils d’éclairage et des articles de décoration. L’entreprise offre aussi une gamme d’aliments de spécialité composée de produits alimentaires au nom de la marque. Ces derniers vont des aliments et mélanges précuisinés aux épices et aux sauces, et apportent un petit extra à l’expérience culinaire. Chaque magasin Williams-Sonoma est doté d’une cuisine professionnelle pour les démonstrations, les cours de cuisine et les séances de dégustation données par des experts en la matière. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous à l’adresse Internet suivante : www.williams-sonoma.ca.

AU SUJET DE WILLIAMS-SONOMA, INC.
Détaillant spécialisé dans les articles de première qualité pour la maison, Williams-Sonoma, Inc. présente ses produits par le truchement d’environ 579 magasins, sept catalogues de vente par correspondance et 6 sites de commerce électronique, et les met en marché grâce à sept stratégies distinctes qui correspondent aux bannières suivantes : Williams-Sonoma (articles de cuisine et listes de mariage, Pottery Barn mobilier et listes de mariage), Pottery Barn Kids (meubles pour enfants et listes de cadeaux pour bébé), PBteen (mobilier et articles de décoration pour chambres d’adolescentes et d’adolescents, West Elmmobilier moderne et articles de décoration pour chambre à coucher), Williams-Sonoma Home (mobilier chic et articles dedécoration de luxe) et Rejuvenation (appareils d’éclairage et articles de quincaillerie). Active aux États-Unis et au Canada,Williams-Sonoma, Inc. offre des services de livraison internationale aux consommateurs du monde entier et a des a franchisés dans toute l’Arabie Saoudite ainsi qu’aux Émirats arabes unis et au Koweït.

Vous pouvez suivre les nouvelles relatives au magasin de Laval sur Twitter (@WSLaval) et Facebook

facebook.com/WilliamsSonomaLaval

www.williams-sonoma.ca

Baccarat augmente son capital de 27,5 millions d’euros souscrits par Catterton Partners pour accélérer sa croissance (02/05/2012 21:00)

Paris et New York, le 2 mai 2012 – Baccarat S.A. (ci-après « Baccarat » ou « le Groupe »), la célèbre marque de luxe de produits en cristal, Groupe du Louvre (ci-après « GDL »), filiale de Starwood Capital et actionnaire majoritaire de Baccarat, et Catterton Partners (ci-après « Catterton »), acteur majeur du private equity dans le secteur des biens de consommation, annoncent ce jour que Catterton va investir 27,5 millions d’euros dans Baccarat par l’émission de 183 333 actions nouvelles du Groupe au prix de 150 euros par action (l’« Augmentation de Capital »). GDL, qui détient aujourd’hui 85,3% du capital de Baccarat, verra sa participation diluée à environ 66,5%.

A l’issue de l’Augmentation de Capital, Catterton détiendra environ 22 % du capital du Groupe et agira de concert avec GDL conformément à un pacte d’actionnaires qui sera conclu dès la réalisation de l’Augmentation de Capital.

Le cabinet Didier Kling & Associés a été nommé par le Conseil d’administration de Baccarat en qualité d’expert indépendant.

Steve Hankin, Vice-Président de Baccarat et Directeur Général de Starwood Capital, a déclaré : «Nous sommes très heureux d’accueillir Catterton au capital de Baccarat. Nous sommes convaincus que leur expérience globale et leur expertise reconnue pour faire croître les entreprises du secteur de la distribution seront des atouts majeurs pour accélérer le développement de notre Groupe, notamment à l’international.»

Michael Chu, Associé-gérant de Catterton, ajoute : «Baccarat est une marque de luxe reconnue avec un potentiel de croissance significatif. Nous sommes impatients de travailler avec Baccarat et Groupe du Louvre, et d’utiliser nos ressources financières et opérationnelles – ainsi que notre expertise dans le secteur des biens de consommation – pour soutenir les plans de développement à long-terme et le succès du Groupe».

Conformément à la réglementation française, des informations complémentaires concernant les termes et conditions de l’Augmentation de Capital et le rapport de l’expert indépendant seront inclus dans le prospectus de l’opération. Cette dernière reste soumise à la décision de l’AMF constatant que cette transaction ne déclenche pas le lancement d’une offre publique obligatoire étant donné que GDL demeurera largement prédominant au sein du concert formé avec Catterton, à la validation par l’expert indépendant du prix de 150 euros l’action et à son approbation par l’Assemblée générale extraordinaire de Baccarat devant se tenir à la fin du mois de juin 2012.

A propos de Baccarat

Baccarat (Paris, Euronext, BCRA) est une marque de luxe française internationalement reconnue comme un leader des produits en cristal haut-de-gamme et exclusifs. Depuis sa création en 1764, la société, dont la Manufacture est basée à Baccarat en Lorraine, est synonyme d’un savoir-faire unique et symbole de l’Art de Vivre à la Française. Depuis près de 250 ans, la marque a inspiré des créateurs de renom du monde entier. Allant des luminaires d’exception à l’art de la table, des objets de décoration uniques à des bijoux raffinés et du flaconnage sur mesure, les produits de la marque et sa tradition d’excellence sont largement distribués à travers le monde. Retrouvez tout l’univers de Baccarat surwww.baccarat.com

A propos de Groupe du Louvre

Groupe du Louvre, détenu par une filiale de Starwood Capital Group, a trois activités principales : l’hôtellerie de prestige, l’hôtellerie économique et la cristallerie. Sous les marques Concorde Hotels & Resorts, le pôle hôtellerie de prestige de Groupe du Louvre réunit plus de 25 hôtels prestigieux, implantés dans des sites de premier plan, partageant une même vocation : faire du séjour de chacun de leurs hôtes un moment d’exception. Louvre Hotels group, le pôle hôtellerie économique de Groupe du Louvre, est le second groupe hôtelier européen avec plus de 1070 hôtels dans 42 pays et une offre étendue du 1 au 5 étoiles, sous six marques (Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip). Groupe du Louvre est l’actionnaire majoritaire de Baccarat.

Pour plus d’informations : www.groupedulouvre.com

A propos de Catterton Partners

Avec plus de $2,5 milliards d’actifs sous gestion et 33 années d’expertise pendant lesquelles il a accompagné avec succès le développement d’entreprises en forte croissance, Catterton Partners est le principal acteur du private equity centré sur le secteur de la consommation. Depuis sa création en 1989, Catterton a capitalisé sur sa connaissance sectorielle, son savoir-faire stratégique et opérationnel, ainsi que son réseau de contacts pour se hisser au premier rang des sociétés d’investissement dans le secteur de la consommation. Catterton Partners investit dans les principaux segments de la consommation, comme l’industrie alimentaire et les boissons, la distribution et la restauration, les biens et services de grande consommation, la santé ainsi que les services médias et marketing. Les investissements réalisés par Catterton incluent : Restoration Hardware, les restaurants Cheddar’s et Noodles, Frederic Fekkai, Build-A-Bear Workshop, Kettle Foods, Odwalla et P.F.Chang’s China Bistro.

Pour plus d’informations, veuillez consulter: www.cpequity.com

ZOE CONFETTI : La franchise de décoration évènementielle ouvre son 12ème magasin et teste un petit format

La franchise de décoration évènementielle ouvre son 12ème magasin et teste un petit format

La franchise ZOE CONFETTI propose un concept de décoration de table et accessoires pour toutes les occasions festives: décoration de table, décoration de salle, vaisselle à usage unique, cotillons, guirlandes, déguisement et accessoires originaux et variés. Les magasins ZOE CONFETTI sont organisés autour de 4 univers :  Décoration, Reception,  Fête, Zoé Déguisement. Elle vient d’inaugurer son douzième magasin à Tonneins en Aquitaine (près de Marmande) sur une surface de 300 m2, format peu utilisé par l’enseigne dont les autres points de vente s’étendent sur plus de 500 m2.

Un jeune réseau adossé à une centrale d’achat expérimentée

Zoé Confetti est une enseigne créée en 2010. Cette jeune franchise s’appuie sur la centrale d’achat Centrakor,( plus de 20 ans d’expérience) devenue elle-même franchise d’équipement et décoration de la maison . Les magasins Zoe Confetti sont dans presque la plupart des cas, implantés à la périphérie des villes sur des surfaces de 600 à 800 m². Ils proposent tout ce qu’il faut pour réussir ses fêtes, mariages, enterrements de vie de célibataires, baptêmes, communions, anniversaires, goûters d’enfant, carnavals, Halloween, Noël, Saint Sylvestre, etc….
Une offre qui va de la décoration intérieure d’une salle ou d’une terrasse, de la déco de table, la vaisselle à jeter aux déguisements,cotillons, ballons et guirlandes.
Le réseau est déjà présent via ses 11 magasins  à Croixmare (Rouen) et Gainneville (Le Havre) en Haute Normandie, Fleury sur Orne en Basse Normandie, Le Mans en Pays de la Loire, Gradignan et Biganos en Aquitaine, Seysses en Midi Pyrénées, Montélimar en Rhône Alpes, Vesoul en Franche Comté et très prochainement, à Cosne sur Loire en Bourgogne et Jacou en Languedoc-Roussillon.

Nouveau format et offre plus concentrée à Tonneins

Le nouveau magasin Zoe Confetti de Tonneins est plus petit que les autres du réseau et s’étend sur 270 m² seulement (la moyenne se situant à 600 m2 environ). Son offre est un concentré du concept de Zoé Confetti dans un esprit plus boutique, et une volonté de proximité et de services au client.
Les 4 univers Zoé Confetti restent toutefois présents : (Zoé décore !, Zoé reçoit !, Zoé fête !, Zoé déguise !) avec exactement la même profondeur de gamme de produits mais moins de coloris par exemple. On y retrouve les mises en situation comme dans les grands magasins.

Une volonté d’expansion partout en France

La franchise de vente de décoration de table et accessoires de fête annonce son intention de poursuivre son expansion et ouvrir d’autres magasins ZOE CONFETTI sur des surfaces de vente allant de 600 à 800 m² dans des zones de chalandises de 50 000 habitants à fort trafic. Le test de Tonneins pourra être dupliqué s’il donne les résultats intéressants.

A découvrir les réseaux de franchise de commerce spécialisé qui recrutent et à visionner des vidéos sur les franchises de commerce spécialisé

http://www.zoeconfetti.fr/

Hermès va implanter à Paris sa marque chinoise Shang Xia

07.02.12 

Hermès va ouvrir à Paris, fin 2012, une boutique de sa marque chinoise Shang Xia créée de toutes pièces il y a un an et demi.

La boutique parisienne de Shang Xia ouvrira rue de Sèvres, dans le 6e arrondissement, juste en face du nouveau magasin de la rive gauche ouvert par Hermès fin 2010.

Le sellier de luxe avait lancé cette marque en septembre 2010, avec comme objectif de valoriser les savoir-faire du pays dans le tissage, les objets, bijoux et autres arts de la table.

Feutres de cachemire et tressages en bambou

Alors que le luxe rime en Chine avec les grandes marques européennes, qui voient leurs ventes exploser dans le pays depuis quelques années, Hermès, qui aime être là où on ne l’attend pas, a choisi de créer une marque faisant appel à un artisanat unique mais en passe de tomber dans l’oubli.

Shang Xia propose ainsi des feutres de cachemire, des tressages en bambou, des porcelaines ultra fines, ou des bijoux de jade aux anneaux taillés dans la masse, sans coupe, qui constituent une véritable vitrine de l’artisanat chinois.

http://www.shang-xia.com/en

MOBILIER DE FRANCE : Des nouveautés pour la franchise de meuble

9/10/11

La franchise de meubles Mobilier de France, créée ne 1925, est spécialiste de l’ameublement et de l’aménagement d’intérieur. La franchise d’ameublement, qui comptera 90 magasins en France fin 2011, poursuit son développement avec l’ouverture de 6 nouveaux points de vente. L’enseigne présente également le magasin d’Arras (62) au nouveau concept et le nouveau catalogue 2012.

De nouvelles ouvertures
La franchise d’ameublement poursuit son développement et a ouvert / ouvrira des magasins à Clermont Ferrand le 15 septembre, à Limoges le 6 octobre, Cebazat (63), à Gap début novembre, à Rodez le 15 octobre et à Arras le 5 août.

Un nouveau magasin au nouveau concept
La région Nord Pas de Calais (magasin d’Arras) s’enrichit d’une cinquième franchise de meubles d’une surface de 1000 m², dans un bâtiment neuf et contemporain, élevé sur 2 niveaux. Le magasin offre au rez-de-chaussée, sur 700 m², un assortiment composé de 15 séjours et 20 salons ainsi qu’un corner « Simmons Relaxation ». Au sous-sol, sur 300 m², sont présentés 13 literies, des banquettes et un espace Celio. Outre un cloisonnement aux couleurs variées et tendances, le magasin a bénéficié des évolutions du concept comme la suppression des allées au profit d’un parquet unique, moderne et résistant.

Le catalogue 2012 vient de paraître, du pratique au contemporain
« Le plus beau est à l’intérieur. Parce que votre intérieur ne ressemble à aucun autre. Il est le reflet de votre personnalité, de vos goûts, de vos envies, de vos choix… Du salon, en passant par la salle à manger, jusqu’à votre chambre, dressing inclus, votre intérieur raconte votre histoire. Votre style de vie est unique. Chez Mobilier de France, vous trouvez le style qui vous correspond, contemporain ou naturel, jusqu’aux accessoires qui donnent la touche finale à votre décoration toute personnelle. »

Conseil déco et aménagement sur mesure
A partir de plans ou simplement des dimensions d’une pièce, il est possible de visualiser son projet 3D en adaptant les configurations, les couleurs et les revêtements des meubles et de l’espace de vie avec un réalisme saisissant.

http://www.mobilierdefrance.com/

IKEA annonce la date d’ouverture de son nouveau magasin d’Ottawa

La nouvelle succursale d’Ottawa ouvrira ses portes le 7 décembre

OTTAWA, le 14 oct. 2011 /CNW/ – L’attente de la population d’Ottawa prendra bientôt fin : IKEA a annoncé aujourd’hui que le lancement tant espéré de son plus vaste magasin au Canada aura lieu le 7 décembre 2011. IKEA Ottawa, qui était auparavant le plus petit magasin de la chaîne, sera désormais le plus grand : sa superficie s’élève maintenant à 398 000 pieds carrés et deux fois plus de produits y seront proposés. De plus, les clients du nouveau magasin profiteront d’un stationnement deux fois plus grand, de caisses trois fois plus nombreuses et de trois salles de toilette familiales supplémentaires.

« Les employés du magasin IKEA d’Ottawa sont impatients d’accueillir leurs clients dans un magasin plus beau et plus spacieux », a déclaré Isabelle Auclair, directrice du magasin IKEA d’Ottawa. « Il ne reste que 55 jours avant l’ouverture, et l’enthousiasme est de plus en plus palpable. »

Le magasin IKEA d’Ottawa invite les résidants de la capitale fédérale et des environs à partager cet engouement et à visiter le plus grand magasin IKEA au Canada à l’occasion de l’ouverture officielle de l’établissement. Des activités de divertissement et des cadeaux sont au programme de la cérémonie d’ouverture officielle, qui commencera dès 8 h 20. Le maire de la ville, Jim Watson, et le conseiller municipal Rick Chiarelli seront présents.

Le nouveau magasin est situé dans un lieu facile d’accès, au centre commercial Pinecrest, à seulement quelques magasins de l’endroit où se situe la succursale actuelle. Celle-ci fermera ses portes le 4 décembre.

IKEA
IKEA, important détaillant de meubles et d’accessoires de maison, compte 321 magasins dans 38 pays partout dans le monde. Chaque année, 565 millions de personnes visitent les magasins IKEA. IKEA Canada regroupe 11 magasins fréquentés par plus de 21 millions de personnes annuellement. L’an dernier, le site Web IKEA.com a attiré 711 millions de visiteurs. Depuis sa fondation en 1943, IKEA a pour philosophie d’offrir un vaste éventail d’articles d’ameublement, esthétiques et fonctionnels, à de si bas prix que le plus grand nombre pourra les acheter. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le site

www.ikea.ca

 

But aimerait afficher sa nouvelle identité à Paris

La chaîne de magasins de meubles, qui fait face à la concurrence féroce de Conforama, a opéré une véritable révolution copernicienne. Elle aimerait maintenant prendre position dans la capitale.

La chaîne de magasins de meubles But poursuit un redressement qu’elle aimerait aujourd’hui parachever en prenant position à Paris. Et ce malgré la concurrence féroce que lui oppose Conforama, son rival historique. Pour l’exercice clos fin juillet, son président, Régis Schultz, a annoncé, mardi, des ventes TTC de 1,8 milliard d’euros, pour 213 magasins (143 intégrés et 63 franchisés), contre 1,5 milliard un an auparavant. Le chiffre d’affaires de l’entité économique But (l’activité des magasins intégrés plus les ventes aux franchisés) a, elle, baissé, à 1,05 milliard, contre 1,15 milliard. Mais l’enseigne a perdu 7 magasins franchisés repris par Conforama, qui a essayé de lui en prendre une quinzaine au total. Cette bataille féroce a donné lieu à des contentieux judiciaires.

Pour Régis Schultz, qui a dû investir une bonne part de ses 40 à 50 millions de cash flow afin de contrer les attaques de son concurrent, l’essentiel est de voir la part de marché de But retrouver en 2010, avec un taux de 10%, le niveau qu’elle avait en 2005, année ayant marqué le début de son déclin. Dans un marché estimé en hausse de 4% à fin juillet, l’objectif est d’atteindre les 10,3% fin 2011 et de consolider ainsi une position de numéro trois du secteur, derrière Ikea et Conforama.

Une offre renouvelée à 80%

Afin de parvenir à ce résultat, But a opéré une véritable révolution copernicienne. De chaîne de magasins ringards proposant des meubles de style pseudo-rustique, l’enseigne s’est transformée en un réseau proposant du design et des articles de décoration à petits prix. Au cours des trois dernières années, 120 points de vente ont été refaits et l’offre renouvelé à 80%. Le meuble représente 60% des ventes, avec une montée de la cuisine, et les produits blancs (électroménager), 22%. Progressivement, les petits articles de décoration (8 %), en libre-service, supplantent les produits techniques (10%), ancien vecteur de trafic aujourd’hui en chute libre.

Forte de cette remise à niveau , cette enseigne «de sous-préfecture», selon l’expression de son président, veut monter à Paris avec un concept de 1.500 m2 et un offre démultipliée par l’utilisation de bornes informatiques. Une façon d’afficher sa nouvelle image avant la vente que les propriétaires, le fonds Colony Capital et la banque Goldman Sachs, ne manqueront pas d’opérer à moyen terme.

PHILIPPE BERTRAND
 
http://www.but.fr/