Category Archives: Afrique

Guinée: Km36 : un nouveau marché de 496 places et 79 magasins inauguré

Le nouveau marché du Km36 dénommé, le marché de la «réconciliation nationale M’Mamy Camara» a été inauguré ce samedi 24 mai en présence d’une délégation de la Première Dame de la République, conduite par Hadja Fatoumata Condé épouse du président de l’Assemblée nationale et de Madame Hadja Binta Bah épouse de Bah Ousmane. Une initiative du groupement Guinée Mali de la localité.

Souhaitant la bienvenue aux invités, la présidente du groupement Guinée-mali, Mme M’Mamy Sylla a dit « cette cérémonie est si historique pour le Km 36 quant on sait que depuis des années le Km36 n’avait pas un marché digne de nom ». Elle a par la même occasion, saluer les efforts des membres de son groupement ; des efforts ayant permis d’obtenir auprès des autorités préfectorales et communales, cet ancien magasin de semences et autres outillages agricoles du temps de la 1ère République, pour en faire un nouveau marché. Avant de préciser que ce nouveau marché compte 496 places et 79 magasins pour un coût global de 2592.200.000GNF ; sa construction a duré deux mois. Mme Sylla a signalé que la réalisation de cette infrastructure se place dans la cadre de la réconciliation nationale, de la paix sociale dans le milieu des femmes de la préfecture de Coyah en général et du Km 36 en particulier. Enfin, elle a au nom des femmes du Km 36, dit leur engagement à soutenir la réélection du Pr Alpha Condé en 201, au regard de ses efforts envers la femme guinéenne, depuis son élection en 2010. Dans leur discours réponse, la délégation de la Première Dame a remercié ces femmes pour cette initiative, avant de les inviter à davantage œuvrer en faveur de la consolidation de la paix et l’unité nationale entre les femmes du Km36, d’une part et celle de toute la préfecture de Coyah, de l’autre. Balla Yombouno, envoyé spécial

www.guinee24.com

Carrefour ouvre un nouveau magasin au Maroc

Carrefour annonce que son partenaire franchisé, le groupe Label’Vie, a ouvert le 5 septembre 2013, un magasin Atacadao au Maroc, situé dans la ville de Casablanca.

L’Atacadao « Bouskoura » est d’une surface de vente de 7.700 mètres carrés. Le magasin est destiné principalement aux épiciers, mais est également ouvert au public.

Le groupe Label’Vie détient à ce jour, 9 Atacadao au Maroc : Casablanca Ain Sebaa, Fès, Oujda, Tanger, Rabat, Marrakech, Agadir, Fquih Ben Salah et Casablanca Bouskoura.

D.M. – ©2013 www.boursier.com

Le deuxième distributeur mondial et numéro un européen, Carrefour et le groupe marocain Label’Vie ont signé un accord de franchise exclusif sur le territoire marocain, indique vendredi le groupe français dans un communiqué.

« Grâce à cet accord, les consommateurs marocains bénéficieront très prochainement du concept de distribution alimentaire Carrefour, un modèle qui a fait ses preuves dans le monde entier », se félicite le groupe, qui prévoit le développement d’hypermarchés sous l’enseigne Carrefour dans le Royaume.

Le premier hypermarché sous enseigne Carrefour, d’une surface de vente de 5500 m2, ouvrira ses portes prochainement à Rabat-Salé.

« Avec plus de 30.000 références, 250 employés et 600 places de parking, ce tout nouvel hypermarché permettra de donner la mesure des bénéfices importants apportés au consommateur marocain par la collaboration entre les deux groupes », ajoute le communiqué cité par plusieurs médias.

Carrefour est devenu en quarante ans un leader de la distribution dans le monde. Deuxième distributeur mondial et premier distributeur européen, il développe quatre formats principaux de magasins alimentaires : les hypermarchés, les supermarchés, le maxidiscompte et les magasins de proximité.

Le groupe compte plus de 15.000 magasins exploités en propre ou en franchise. Son activité se développe sur trois grands marchés : l’Europe, l’Amérique latine et l’Asie. Présent dans 30 pays, il réalise plus de 54 % de son chiffre d’affaires hors de France.

http://www.carrefour.com/fr/actualit%C3%A9s/maroc-ouverture-du-3%C3%A8me-hypermarch%C3%A9-carrefour-%C3%A0-f%C3%A8s

CFAO : les revenus s’envolent de 14,8%

L'activité automobile représente 61% des revenus de CFAO. © Sylvain Cherkaoui/JA

Le groupe panafricain de distribution spécialisée a connu une forte croissance en 2012, dans tous ses segments d’activité. TTC, qui détient désormais 97,81% du capital de CFAO, annoncera avant le 17 mars le retait ou le maintien du groupe à la bourse parisienne.

Mise à jour du 21/02/2013 à 14h39 : les chiffres d’affaires Automotive et industries-équipements-services ont progressé de 15,7% et 16,4% en 2012, et non de 6 et 6,6% comme précédemment indiqué par erreur.

Grande année 2012 pour CFAO : le groupe de distribution panafricain a atteint l’année dernière 3,585 milliards d’euros de chiffre d’affaires, un montant en hausse de 14,8% par rapport à 2011. « Les excellents résultats de CFAO en 2012 ont été réalisés grâce à l’engagement formidable de toutes nos équipes, à la poursuite de la dynamique des marchés africains sur lesquels notre croissance a été de près de 20% et la confiance renouvelée de nos clients », s’est réjoui dans un communiqué diffusé le 21 février Alain Viry, président du directoire du groupe présent dans 32 pays africains et 7 Collectivités territoriales françaises d’Outre-mer. Le résultat opérationnel courant a progressé de 13,3%, à 290,3 millions d’euros. Le résultat net part du groupe, en revanche, a reculé de 5,8%, à 114 millions d’euros. Cela est dû à la forte hausse des charges financières, en raison du recours soutenu à l’endettement au dernier trimestre de l’année pour couvrir les besoins en fonds de roulement. La baisse s’explique aussi par les coûts liés à l’offre publique du japonais Toyota Tsusho Corporation (TTC) sur CFAO (11,4 millions d’euros). Sans cette dernière charge, au caractère exceptionnel, les bénéfices de CFAO auraient légèrement progressé, de 1,1%.

En Algérie, l’augmentation des ventes (dans l’automobile) a atteint 30% en 2011 et 40% en 2012.

Performance partagée

La performance opérationnelle est partagée entre tous les secteurs d’activité de CFAO. Les ventes de la division Eurapharma (distribution de médicaments) se sont envolées de 12,1%, notamment grâce aux récentes acquisitions réalisées dans le domaine : le nigérian Assene Laborex, l’algérien Propharmal et le danois (vendant en Afrique) Missionpharma. La division Automotive (automobile), qui constitue la colonne vertébrale du groupe, a progressé de 15,7%. Le pôle Industries, équipement et services a quant à lui vu ses revenus augmenter de 16,4%, principalement en raison de la croissance soutenue des ventes de boissons et de produits plastiques ainsi que des ventes d’engins, ces dernières ayant été multipliées par deux.

Vers l’Amérique latine ?

Au niveau géographique, la croissance a été tirée en partie par l’Afrique subsaharienne anglophone (+11,5% à périmètre et changes constants) et surtout par le Maghreb (+32,4% à périmètre et changes constants). En Algérie, l’augmentation des ventes (dans l’automobile) a atteint 30% en 2011 et 40% en 2012.

En 2013, le groupe s’attend à nouveau à une bonne année, la croissance  prévue en Afrique subsaharienne restant soutenue. « En Algérie, après la forte croissance des années passées, nous partons d’un principe prudent, avec une augmentation moins forte », a précisé le management du groupe au cours d’une conférence téléphonique tenue le 21 février. CFAO prévoit un doublement de ses investissements dans Eurapharma en 2013. CFAO a par ailleurs précisé que TTC, qui détient désormais 97,81% du capital, annoncerait avant le 17 mars, « sans doute début mars », le retrait éventuel du groupe de la bourse parisienne, où il était entré fin 2009 après le désengagement partiel de son actionnaire précédent, le français PPR. Concernant le nouvel actionnaire de référence, CFAO note que « l’alliance stratégique formée en décembre 2012 entre CFAO et TTC a pour principal objectif d’accélérer le développement de CFAO en Afrique et d’élargir l’horizon de ses activités ». Au cours de la conférence téléphonique, Alain Viry a précisé que CFAO pourrait ainsi envisager des développements en Amérique du Sud et en Amérique centrale, écartant à priori de nouveaux développements en Asie (CFAO est présent au Vietnam), terrain d’action priviligiée de TTC. Ajoutant que « l’Afrique reste la priorité ».

 

Un nouveau magasin HA sur la route de la Marsa

publié le 17/04/2012

La chaine des magasins HA vient d’ouvrir un nouveau point de vente sur la route de la Marsa au bonheur des Tunisiens qui accordent de plus en plus d’attention au rapport Qualité/ Prix.

Un nouveau magasin HA sur la route de la Marsa

HA situé sur la route de la Marsa, en face de l’ambassade des USA, dans un beau et vaste espace à 3 niveaux, et ouvert toute la semaine.

Ce nouveau magasin est habillé du dernier concept HA lancé dans les magasins HA depuis 2011; un concept qui se révèle extrêmement approprié à la requête croissante des marchés internationaux de la mode grâce à un positionnement et à un modèle de business à succès.

Ainsi HA, pionnier du prêt à porter à petits budgets, donne l’opportunité aux habitants de la banlieue Nord et des quartiers voisins de mieux découvrir  les collections qu’offre l’enseigne HA sans pour autant perdre le temps dans les embouteillages .

Ce magasin est né avec la nouvelle conception HA ; Mode mais à petit prix.

Désormais, avec son nouveau concept, ses nouveaux produits avec son rapport Mode-Qualité à des prix toujours imbattables ; c’est ce dont tous les tunisiens ont le plus besoin en ces temps sensibles.

Pour découvrir toutes les nouveautés HA, Rendez-vous sur notre page Facebook : Hamadi Abid.

http://www.facebook.com/ha.hamadiabid

Un nouveau magasin HA sur la route de la Marsa

 

Développement des magasins franchisés en Algérie

Azadea inaugure Mango au centre commercial de Bab-Ezzouar

Par : Nabila SAIDOUN

Le groupe Azadea a inauguré, la semaine passée, son premier magasin Mango au prestigieux centre commercial de Bab- Ezzouar, faisant pénétrer les Algériens dans l’univers tout nouveau et raffiné de la marque espagnole Mango. Très appréciée par les Algériens tout comme la marque Zara qui s’installera bientôt en Algérie, Mango arrive à satisfaire une clientèle adepte de la simplicité qui ne sacrifie pas pour autant à l’élégance. C’est d’ailleurs ce qui est ressorti du défilé organisé exceptionnellement à l’adresse des médias et quelques privilégiés pour dévoiler en primeur la collection printemps-été 2012. L’occasion aussi et surtout de faire part du développement des magasins franchisés en Algérie et les ambitions d’Azadea de s’implanter aussi bien à Alger à travers plusieurs boutiques (El-Biar, Dély-Ibrahim etc.) mais également dans d’autres villes de l’intérieur à commencer par Oran dans un proche avenir.
“L’occasion nous a été donnée, une fois de plus, de tirer de la fierté de faire profiter le client algérien de l’agrément d’une aventure exclusive pour ses achats. Nous savons que les Algériens aiment la mode et les belles choses et nous voulons leur offrir une collection de haut niveau”, a déclaré Sobhi Bakir, le responsable de l’exploitation en Algérie. Mango, qui est une marque espagnole lancée en 1984 à Barcelone, s’est développée jusqu’à devenir, à présent, la deuxième plus grande société textile d’exportation avec plus de 1 200 magasins dans plus de 90 pays et dont 28 sont exploités et gérés par le groupe Azadea au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le cheminement de Mango repose, pour l’essentiel, sur son concept, son personnel et son système logistique unique. Le groupe Azadea, quant à lui, est la première société de vente au détail dans le segment de la mode et du style. Il exploite plus de 40 concepts dominants de franchise dans le monde à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

http://shop.mango.com/catalog.faces?s=mujer&state=she_011_FR

Tunisie : Auchan entre dans le capital de Magasin Général

13-03-2012 : AfricanManager

C’est lors de la communication financière tenue, mardi 13 mars 2012, à Tunis, que la société Magasin général a annoncé officiellement le partage de 10% de son capital avec la société française de distribution, Auchan, un des acteurs majeurs des la distribution avec 616 hypermarchés, 759 supermarchés intégrés et 1633 magasins franchisés ou associés à travers le monde : « 10% est une part raisonnable pour Auchan afin de connaître l’entreprise de l’intérieur et une manière d’aller plus loin vers l’affinité de ses affaires », a indiqué Tahar Bayahi, PDG de Magasin Général. Une annonce qui laisse entendre que la chaîne de distribution française pourrait avoir une part plus grande dans le capital si elle y trouve les bonnes conditions qu’elle recherche. C’est une nouvelle étape qui s’ouvre avec la signature de cet accord avec cette entreprise dont le chiffre d’affaires a atteint 44 milliards d’euros et qui occupe la 12éme place dans le classement mondial de la grande distribution. L’accord prévoit en effet de former l’ensemble des collaborateurs de l’enseigne Magasin général soit en France soit en Tunisie. Au sujet de la situation du Magasin général, Bayahi a indiqué que cela ses performances s’expliquent par la confiance que les partenaires et les clients témoignent à l’endroit de l’entreprise: « Les quatre dernières ont été certes rapides, passionnées et parfois très difficiles mais c’est une période très riche en expériences et émotions. La confiance qui a démarré sur un coup de fil par deux grands promoteurs, à savoir, Bayahi et Ben Ayed a donné lieu à une grande aventure qui s’appelle « Magasin général ». C’est à partir de la confiance que les choses ont été faites », a-t-il ajouté.

Concernant les perturbations qui ont suivi la Révolution, le responsable a indiqué que le conflit social est très dur, mais l’entreprise a réussi à tenir la route sans problèmes.

Bayahi n’a pas laissé passer cette occasion sans rendre hommage à Abdessalem Jerad, ex-secrétaire général de l’UGTT pour la confiance et le soutien au groupe Magasin général : « La confiance nous a permis de trouver et accueillir un bon nombre des groupes de distribution. L’essentiel est de traduire les paroles du conseil de l’administration de la société en actes ». Rappelons à ce propos que, Saïd Aidi, ex-ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a rejoint depuis le début de l’année en cours le Conseil de l’administration de la société : « j’ai accepté de rejoindre le conseil sur la base de confiance et j’espère que l’enseigne se spécialisera de plus en plus en matière de professionnalisme de distribution », a-t-il déclaré.

Quand au responsable du groupe Auchan, il a fait savoir que le groupe souhaite nouer d’autres partenariats dans le monde hormis Tunisie : « la société Magasin général nous a encouragé à faire des affaires et les conditions sont là pour participer au succès de cette enseigne tunisienne. Cet engagement de partenariat serait plus fort s’il y avait une prise de participation capitalistique. Nous sommes très intéressés par cette participation au capital du MG».

Il y a lieu d’indiquer dans ce cadre que l’accord signé entre les deux groupes de distribution est un accord conclu sous réserve des autorisations nécessaires. Il prévoit, outre la prise de participation initiale de 10% au capital de la société, une assistance technique pour l’ensemble des métiers de la grande distribution, une démarche commune sur la Libye devant permettre une implantation au plus tôt, c’est à dire dés que les conditions le permettront.

A une question sur l’échec de l’enseigne Auchan au Maroc, le responsable a indiqué que l’entreprise a quitté le pays avec une plus-value : « Ce n’était pas dans notre projet d’affaires de quitter ou de rester au Maroc. Mais en Tunisie, il y de très bonnes bases. On est confiant en notre avenir en Tunisie et on va réussir nos affaires », a-t-il affirmé.

Maroc: Hyper, Cash & Carry, hyper-Cash, ce que deviendront les magasins Metro

 Il porteront tous l’enseigne Carrefour mais seront déclinés en trois concepts. L’unité de Sidi Maârouf devient un hypermarché, les sites de Salé, Marrakech et Agadir resteront des Cash & Carry.

metro Maroc

Les magasins Metro changeront bientôt de nom pour porter celui de Carrefour. Après le rachat en novembre 2010 par Label’Vie des 8 hypermarchés que détenait au Maroc le géant allemand de la distribution MCCM (Metro Cash & Carry Morocco), la reconversion sera entamée dans les semaines qui viennent et c’est le magasin de Sidi Maârouf qui devrait étrenner la nouvelle identité visuelle. Le groupe marocain attend seulement l’autorisation des autorités pour opérer les changements qui, selon le management de Label’Vie, seront radicaux. «L’idée est de le transformer en un hypermarché moderne», explique Riad Laissaoui, DG adjoint du groupe.
Contrairement au projet initial, tous les magasins Metro ne deviendront pas des hypermarchés. S’ils porteront tous le nom de Carrefour, leur mutation se fera selon trois concepts. Ainsi, il y aura des hypermarchés classiques. Cette expérience commence par l’unité de Sidi Maârouf qui deviendra un concurrent direct de Marjane installé dans la même zone. Le nouveau centre sera complètement réaménagé pour accueillir une galerie commerciale avec des boutiques et «une trentaine d’enseignes internationales qui ne sont pas encore installées au Maroc», souligne la même source. Pour s’adapter à la clientèle de particuliers qui sera nombreuse, l’hypermarché sera doté de trois niveaux de parkings. On précise par ailleurs que le magasin restera ouvert malgré les travaux qui seront simultanément menés jusqu’à l’achèvement des changements finaux prévus pour le deuxième semestre de l’année prochaine.
Le deuxième concept consiste à réserver à certains magasins la formule qu’ils avaient au départ du temps de MCCM, des Cash & Carry, exclusivement aux professionnels. «Nous avons estimé qu’il n’y a aucune raison de changer le système tant qu’il marche très bien dans certaines unités», juge M. Laissaoui. Aussi, les magasins de Salé, Agadir et Marrakech ne subiront pas de grands changements, «hormis quelques réaménagements au niveau de l’identité visuelle bien évidemment, les dispositions des rayonnages et quelques autres détails».

2 000 emplois directs et indirects seront créés

Le troisième concept est une combinaison des deux premiers pour donner naissance à des hyper-Cash destinés aux professionnels et aux particuliers. La formule consiste en une association de l’hypermarché et du hard discount en offrant peu de services et une multitude de références vendues à un prix dégressif en fonction des volumes achetés.
Un magasin sera ultérieurement choisi pour abriter la première fois au Maroc cette formule (magasins-entrepôts) qui connaît un grand succès en Amérique Latine. Le groupe marocain profitera ainsi de l’expérience de son partenaire Carrefour, notamment au Brésil.
Les changements opérés au niveau des concepts ont amené le management du groupe à revoir à la baisse le budget d’investissement consacré à l’opération de reconversion. «Au début, on comptait transformer les huit magasins en hypermarchés et l’opération devait coûter 300 MDH. Mais le fait de garder la formule de Cash & Carry pour certaines unités a permis de faire l’économie de quelques dizaines de millions», explique le DGA du groupe.
Par ailleurs, des emplois seront créés dans les nouveaux magasins Carrefour. Aux 1 400 personnes employées par Metro s’ajouteront environ 2 000 emplois directs, dont 700 postes supplémentaires dans les magasins du groupe en raison du changement du système de gestion et 1 300 personnes qui seront recrutées de manière directe, notamment par les enseignes installées dans les galeries commerciales et les parkings.

Le groupe dispose de 105 000 m2 de surface de vente   

La conclusion de cette opération permettra au groupe Label’Vie de renforcer sa position dans le segment des hypermarchés. Suite à l’opération de rachat des unités de MCCM, il compte désormais 10 unités contre 23 pour Marjane et 11 pour Aswak Assalam. A cela s’ajoutent 33 supermarchés Label’Vie. Au total, la surface de vente du groupe atteint actuellement 105 000 m2.
Et le réseau ne cesse de s’élargir. Jeudi 14 juillet, un nouveau Label’Vie devait ouvrir ses portes à Rabat, précisément au quartier populaire Hay Al Manal. La réalisation de ce supermarché d’une surface de vente de 1 500 m2 a nécessité, selon les responsables du groupe, un investissement de 40 MDH. D’autres projets sont en cours, dont un hypermarché Carrefour en plein centre-ville de Fès. D’une superficie totale de 40 000 m2, le centre commercial sera édifié sur quatre niveaux. L’ouverture est programmée pour novembre 2012. Avec un projet similaire à Oujda, le groupe vise ainsi un total de 13 hypermarchés à l’horizon 2013.

Chronologie : De l’hyper de Rabat en 1986 aux 43 magasins aujourd’hui

1986 : Ouverture du 1er Hyper à Rabat, route des Zaërs.
1987 : Ouverture d’un 2e point de vente à Rabat-Agdal.
1989 : 3e point de vente à Casablanca, Romandie II.
1995 : Acquisition d’un point de vente à Hay Riad.
1999 : Reprise du point de vente Hyper Shem’s à Agdal.
2001 : Naissance de la chaîne Label’Vie
2002 : Acquisition de la chaîne de supermarchés Superdiplo Maroc (SuperSol).
2004 : Ouverture du 8e magasin à Meknès.
2005 : Ouverture de trois magasins : 2 à Casablanca, et un à Settat.
2007 : Ouverture de deux magasins : à El Jadida et à Casablanca.
2008 : Le réseau passe à 19 points de vente et introduction en Bourse.
2009 : Extension de la chaîne avec 5 nouveaux magasins, signature d’un accord de franchise avec le groupe Carrefour et ouverture du 1er Carrefour à Salé.
2010 : Ouverture de 3 nouveaux supermarchés Label Vie et du 2e Carrefour.
Novembre 2010 : Acquisition de Metro Cash & Carry Maroc

Hakim Challot. La Vie éco

Gap ouvre ses premiers magasins au Maroc en octobre

La chaîne américaine de vêtements Gap investit le marché africain en ouvrant ses premiers magasins franchisés  à Casablanca, en octobre (au Caire en juillet) a annoncé le groupe mercredi.

« La croissance rapide du nombre de consommateurs en Afrique du Nord fournit un environnement idéal pour introduire Gap et Banana Republic sur le continent. »

Stephen Sunnucks, président de la branche internationale de GAP, dans un communiqué.

Pour son implantation en Egypte, Gap a passé un accord avec le groupe saoudien Fawaz Al Hokair, qui ouvrira la première boutique au Caire en juillet, puis deux autres dans la capitale égyptienne en octobre.

Au Maroc, la chaîne américaine a signé un accord de franchise avec le groupe Aksal pour ouvrir un Gap et un Banana Republic à Casablanca en octobre.

Gap proposait déjà depuis 2010 aux Egyptiens et Sud-Africains d’acheter ses produits sur son site de commerce en ligne.

Le groupe possède actuellement 180 franchises dans 25 pays. Outre l’Egypte et le Maroc, il prévoit de s’implanter en 2011 en Serbie et au Chili. L’objectif est d’atteindre 400 magasins franchisés en 2014.

La chaîne basée à San Francisco possède par ailleurs 3.100 boutiques en propre dans 90 pays.

AFP

L’américain WalMart à la conquête de l’Afrique

JOHANNESBURG (© 2011 Afriquinfos) – Les dirigeants de WalMart ont demandé à Mark Lamberti de conserver son poste de président du conseil d’administration du groupe sud-africain Massmart.
Mardi 21 juin 2011

 

L'américain WalMart à la conquête de l'AfriqueCC BY SA Jared C. Benedict. Magasin Wal-Mart au Texas

 

Wal-Mart a annoncé hier à travers un communiqué officiel avoir finalisé l’acquisition de 51% de l’entreprise sud-africaine Massmart.

Les américains ont payé 148 rands sud-africains pour chaque action du groupe, soit un total de 16,4 milliards de rands (1,7 milliard d’euros).

Walmart devra respecter l’accord établi par l’autorité de la concurrence sud-africaine qui avait approuvé fin mai cette méga-fusion. Les conventions collectives existantes seront maintenues pendant 3 ans et aucun licenciement ne sera entrepris pendant 2 ans.

Lors de son apparition face aux médias, Doug McMillon – Président de WalMart International et désormais membre du conseil d’administration de Massmart – a affirmé que des emplois seront créés, que les fournisseurs locaux seront soutenus et que les clients pourront faire des économies et ainsi vivre mieux.

L’entreprise américaine, spécialisée dans la grande distribution, s’introduit ainsi dans le marché africain pour la première fois. Massmart est le 3ème distributeur de biens de consommation dans le continent et affichait un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros pour l’exercice 2009-2010.

Massmart dispose d’un réseau de 288 magasins implantés dans 13 pays africains: Afrique du Sud, Nigéria, Ghana, Ouganda, Tanzanie, Zambie, Malawi, Botswana, Namibie, Mozambique, Swaziland, Lesotho et l’île Maurice. Le groupe est propriétaire des marques Game, Don Wired, Makro, Builders Warehouse, CBW, Builders Express, Builders Trade Depot, Jumbo et Shield.

Afriquinfos