Category Archives: aéroport

Aéroport de Toulouse-Blagnac rénove sa zone duty-free

L’aéroport de Toulouse-Blagnac, actuellement en travaux, agrandit sa surface dans le but d’accueillir unenouvelle grande zone commerciale de produits détaxés.

Les passagers découvriront de nouvelles enseignes, de nouveaux magasins et restaurants, mais devront également changer quelques petites habitudes. Un nouveau duty-free, exploité par le concessionnaire suisse Dufry, verra le jour en avril 2018.  Cet espace  s’étendra sur une zone de 1 800 m2 avant l’embarquement. Il proposera toute la gamme traditionnelle de produits détaxés, mais également une zone destinée aux produits de l’Occitanie, comprenant un rayon d’épicerie fine, de vins mais aussi de parfums et de produits cosmétiques locaux. « C’est un beau projet que nous engageons avec Dufry. Le challenge est de donner une nouvelle dimension à l’offre commerciale pour nos passagers », a déclaré Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Un nouveau bar de dégustation ouvrira dans le même temps et les amateurs d’Airbus pourront également en profiter avec un espace spécialement dédié à l’avionneur européenne (vente de produits dérivés, maquettes…). Au niveau des portes d’embarquement, sept boutiques verront le jour, toujours en avril 2018. Il s’agira principalement de magasins de mode, de souvenirs et de produits dérivés de la région (aéronautique, conquête spatiale…).

Des travaux concernant les halls d’embarquement vont également modifier les différents accès. A partir de 2018, la plupart des magasins existants autour des halls A, B et C fermeront et laisseront place à de nouvelles enseignes. L’aéroport compte installer entre autre de nouveaux restaurants. Le hall A sera lui agrandit avec une nouvelle jetée de 2500m2 qui accueillera, dès avril 2018 également, cinq nouvelles portes d’embarquement, réservées à des lignes low cost.

source: http://www.air-journal.fr/2017-09-30-aeroport-de-toulouse-blagnac-renove-sa-zone-duty-free-5188357.html

http://www.toulouse.aeroport.fr/passagers/boutiques-services/boutiques

Le Hall D bénéficiera d’une nouvelle surface commerciale traversante (©Cardete et Huet)

Les vieux halls de départs vont changer

La fermeture de la zone d’accès aux embarquements du Hall B marquera le début de la rénovation de cette ancienne partie de l’aéroport. À partir de mars 2018, la plupart des magasins existants autour des halls A, B et C (dont Spirit of Toulouse) n’existeront plus. Ils vont fermer pour laisser la place à de toutes nouvelles enseignes. L’aéroport projette d’installer dans cette partie un autre nouvelle surface commerciale, avec magasins et, surtout, de nouveaux restaurants. Ici aussi, une consultation est en cours pour choisir les restaurateurs lauréats. L’aéroport promet cependant « qu’il y aura du choix et des prix identiques aux restaurants du centre-ville ».
En plus de l’arrivée des commerces, les travaux se poursuivent aussi au niveau du Hall A. Ce hall s’agrandit avec une nouvelle jetée de 2500 m2 qui accueillera, dès avril 2018 également, cinq nouvelles portes d’embarquement, réservées à des lignes low cost.

 

 

Hermes holds first sale in China as frugality drive bites

http://www.wantchinatimes.com

A Hermes outlet at Beijing Capital International Airport.

Fashion house Hermes broke its in-house rule on Tuesday when it held a discount sale for the first time in China. Other luxury brands may follow their lead as the government’s anti-corruption frugality campaign has dealt a heft blow to their sales, leaving them with excess inventory, reports our Chinese-language sister paper Want Daily.

The rule of no sales and of not selling at shopping malls went out the window when Hermes held a sale at the Hyatt Regency Hangzhou in eastern China to clear unsold stock accumulated over the past two to three years. Most of the items available were men and women’s clothes and shoes, which carried discounts of 20%-50%.

Other brands including Ferragamo, Boss and Armani look set to follow suit with discount sales near their own outlets at department stores in mid-May, including last year’s collections.

A senior executive at a department store in Hangzhou said luxury brands have been struggling this year as plunging sales have pushed up their inventory. The brands would rather lose face than lose their business, the executive said.

Roissy-Charles de Gaulle parie sur le shopping grand luxe

nouvelle jonction très haut de gamme entre les terminaux 2A et 2C

L’aéroport Charles de Gaulle a inauguré mercredi un nouveau bâtiment qui fait la jonction entre les terminaux 2A et 2C. Cet espace de trois étages regroupe les contrôles de sécurité et une toute nouvelle zone de shopping grand luxe. Cette inauguration marque une étape importante dans la politique de modernisation de l’aéroport, qui tente de se mettre à la hauteur des standings internationaux.

L'architecture élégante de la nouvelle jonction se détache clairement des bâtiments vieillissants des deux terminaux. DR - LAC

L’architecture élégante de la nouvelle jonction se détache clairement des bâtiments vieillissants des deux terminaux. DR – LAC
Hermès, Ladurée, Dior, Prada, Gucci : la nouvelle jonction entre les terminaux 2A et 2C de l’aéroport Charles de Gaulle affiche clairement la tendance : le luxe !

Près de 69 millions d’euros auront été dépensés pour construire ce bâtiment de trois étages aux courbes extérieures harmonieuses, qui accueillera 5 millions de passagers par an.

En rez de piste, un espace de 3400 m2 est dédié aux contrôles de police et de sécurité.

Doté de 14 postes de police et 14 postes d’inspection et de filtrage, il a été pensé pour optimiser le temps de passage et gagner ainsi 10 minutes dans les contrôles.

« Une attention toute particulière également a été portée au confort et à l’acoustique » précise François Rubichon, DG délégué d’aéroport de Paris.

Lors de la visite, le lieu était effectivement assez calme, mais les passagers étaient assez rares.

Une fois les formalités accomplies, direction le premier étage, une zone de 2300 m2 où le shopping parisien est mis à l’honneur. Dès l’entrée, le passager traverse le plus grand magasin de l’aéroport d’une superficie de 1300 m2.

A droite, le rayon parfumerie, avec Channel, Guerlain et l’Occitane en bonne place. A gauche, le tabac, l’alcool et la gastronomie. On trouve même une bouteille de Romanée-Conti à près de 32 000 euros.

Première étape vers une modernisation de l’aéroport

La boutique Hermès avec le superbe lustre qui renforce l'image luxueuse de la nouvelle galerie. DR.LAC

La boutique Hermès avec le superbe lustre qui renforce l’image luxueuse de la nouvelle galerie. DR.LAC
Des produits de luxe très français pour séduire la clientèle BRIC.

A la sortie du magasin, une vaste galerie accueille 12 boutiques et 2 restaurants. C’est l’Avenue, baptisée ainsi en référence à l’avenue Montaigne.

« Nous souhaitons donner aux voyageurs l’impression de traverser une rue de luxe, avec les plus belles marques qui ont fait la renommée de la France dans le monde » explique Mathieu Daubert, le directeur des commerces et aéroports de Paris.

Effectivement, les plus grands sont là : Hermès et Dior en passant par la charmante boutique Ladurée. Gucci et Bulgary (deux marques Italiennes) sont également présentes pour la première fois dans l’aéroport.

Le troisième étage, encore en construction, sera consacré aux salons VIP des compagnies aériennes. Un espace de 3300 m2 est déjà réservé par Emirates, Cathay Pacific, American Airlines et Etihad.

Quant à Air France, elle conserve son propre salon et n’a pas souhaité s’installer ici.

Inauguré officiellement mercredi mais opérationnel depuis une dizaine de jours, ce nouveau bâtiment marque une nouvelle étape vers un vaste projet de réaménagement des deux terminaux, qui s’achèvera au deuxième semestre 2013.

Le 2A offrira dès la fin de l’année une salle d’embarquement rénovée et une nouvelle salle de 1000 m2 au niveau des arrivées.

Avec les espaces récupérés sur les contrôles et la sécurité, les deux terminaux vont également accueillir des nouvelles boutiques, plus accessibles à toutes les bourses.

Mais aucun nom n’a encore été dévoilé. Pas sûr que Zara vienne de sitôt s’installer à Charles de Gaulle…