Monthly Archives: décembre 2015

La NBA ouvre son nouveau magasin géant à New York

Afficher l'image d'origine

Dernière mise à jour Le 21/12/2015 à 09:04 – Publié le 21/12/2015 à 09:04

Ce lundi, la NBA ouvre une enseigne de plus de 2300 mètres carrés au cœur de New York. Un temple à la gloire du basket américain.

Quatre ans que les supporters NBA attendaient ce moment. En 2011, juste après le conflit entre joueurs et propriétaires, la ligue de basket avait fermé son grand magasin de la 5e avenue, remplacé par une boutique beaucoup plus petite.

Ce lundi marque le grand retour du NBA Store dans sa version la plus démesurée. Au coin de la 5e et de la 45e à Manhattan, ce sont trois étages et plus de 2300 mètres carrés qui attendent les amoureux de la balle orange.

Plus qu’un magasin

Dans ce lieu, tous les produits dérivés possibles et imaginables seront disponibles. Les chaussures ont aussi une place de choix.

Mais les concepteurs sont allés plus loin. Les écrans placés dans le magasin pourront répondre dans sept langues aux besoins des clients. Des écrans seront aussi là pour diffuser les stats et highlights des dernières rencontres, et même des matchs en direct. Un espace pour jouer à la console ou prendre quelques tirs est également là, tandis que quelques éléments rappellent les grands moments de la NBA.

Pour les plus pressés, la personnalisation d’un maillot est possible en une quinzaine de minutes.

Aucun risque pour la NBA

En plus de récupérer un lieu à sa gloire, la NBA ne risque rien. Car c’est le géant de la vente en ligne Fanatics qui gère le lieu, les stocks et les employés. Les vendeurs sont d’ailleurs équipés de tablettes pour permettre aux clients de commander des pièces qui ne seraient pas disponibles et de les recevoir chez eux.

La NBA n’a plus qu’à attendre de voir tomber sa part sur les ventes. Elle devrait être conséquente !

 

Afficher l'image d'origine

La première des 40 coopératives non lucratives ouvre à Sderot – Une chaine de supermarché veut fournir une alternative à bas prix pour les communautés pauvres du nord et du sud

Le président de l'agence juive, Natan Sharansky, dans le nouveau magasin Tzarchaniyat Ha’Ir (CityMart) à Sderot, le 21 décembre 2015. (Crédit : David Shechter pour l'agence juive)

Le président de l’agence juive, Natan Sharansky, dans le nouveau magasin Tzarchaniyat Ha’Ir (CityMart) à Sderot, le 21 décembre 2015. (Crédit : David Shechter pour l’agence juive)

le premier supermarché coopératif à bas prix d’Israël a ouvert dans la ville du sud israélien de Sderot.

Le Tzarchaniyat Ha’Ir, ou CityMart, a ouvert lundi.

La chaîne est une initiative à plusieurs millions de dollars de l’agence juive, la fédération UJA de New York, la fédération juive du grand Washington, le réseau d’investisseurs d’Israël et de donneurs privés.

Un deuxième magasin est prévu à Arad, une ville du nord du désert du Néguev, plus tard ce mois-ci. L’initiative a pour objectif d’ouvrir 10 nouveaux magasins par an dans les quatre prochaines années.

Les coopératives devraient fournir une alternative à bas prix pour les communautés en difficulté socio-économique de la périphérie nord et sud d’Israël.

Elles ont été inspirées par les manifestations sur le prix du cottage en 2011 en Israël, qui a vu des milliers de personnes dans tout le pays vivre dans des tentes et manifester, en réaction aux prix élevé des biens de consommation et de l’immobilier. Le cottage, un produit de base israélien qui était vendu à plus de 2 dollars par pot, est devenu le symbole du mouvement.

CityMart opérera comme une entreprise sociale non lucrative, dont les gains permettront d’ouvrir des magasins supplémentaires, d’abaisser encore les prix, et de favoriser des activités communales et un changement social.

Des magasins d’Edmundston défient la loi en ce premier jour des soldes d’après Noël

Quelques magasins de la région d’Edmundston au Nouveau-Brunswick ont décidé d’enfreindre la Loi sur les jours de repos de la province et d’ouvrir leurs portes en ce jour de soldes du lendemain de Noël.

En effet, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador, contrairement à la majorité du reste du Canada ainsi qu’aux États-Unis, les magasins n’ont pas le droit d’ouvrir leurs portes le 26 décembre.

Au Nouveau-Brunswick, ceux qui contreviennent à la loi sont passibles d’une amende de 140 $ à 2100 $ pour une première infraction.
Certains entrepreneurs du Nouveau-Brunswick voient en cette journée une occasion de faire de bonnes affaires et ouvrent leurs portes malgré l’interdiction.

« On a notre faible taux de change vis-à-vis le dollar américain et encore là on est à proximité de la frontière américaine, on a beaucoup plus d’Américains qui viennent nous visiter, qui viennent magasiner chez nous dernièrement, donc eux aussi [ont] les mêmes règlements qu’au Québec, soit d’avoir la possibilité d’être ouvert […]. Donc, on veut leur donner la chance aussi de venir dans notre magasin pour magasiner », explique Jim Rice, propriétaire d’un magasin de meubles d’Edmundston.

M. Rice croit d’ailleurs qu’il est temps de revoir le règlement. « Les anciennes lois, je pense que c’est le temps qu’on commence à regarder à changer ça », dit-il.

Des amendes plus dissuasives ailleurs en Atlantique

La pénalité est beaucoup plus salée pour les entrepreneurs de Terre-Neuve-et-Labrador qui oseraient enfreindre la loi sur la fermeture des boutiques de cette province. Celle-ci prévoit que toute personne qui contrevient à la loi devra payer une amende d’une fois et demie le montant des ventes de la journée.

En Nouvelle-Écosse, la loi prévoit une amende minimum de 50 000 $ et maximum de l’équivalent de la somme des ventes de la journée.

À l’Île-du-Prince-Édouard, l’amende maximum est de 10 000 $.

Ouverture partielle du magasin hors taxes Galleria 63 à Yeouido

SEOUL, 28 déc. (Yonhap) — Hanwha Galleria Timeworld Co., filiale du groupe Hanwha, a partiellement débuté les activités de son nouveau magasin hors taxes Galleria 63 au 63 Square, dans le quartier de Yeouido, à Séoul.

Hanwha a déclaré que sa nouvelle boutique présentera environ 370 marques et près de la moitié d’entre elles seront des marques coréennes. La société a fait savoir qu’elle fait des efforts à l’heure actuelle pour accueillir plus de marques de luxe étrangères.

L’ouverture officielle de ce magasin aura lieu en juin 2016. Le 63 Square, où le magasin hors taxes se situe, est l’ancien plus haut building du pays. Hanwha a dit qu’il projette de continuer ses efforts pour développer Yeouido comme un nouveau centre touristique.

Le groupe a indiqué que le magasin hors taxes prévoit des ventes annuelles de 504 milliards de wons (430,4 millions de dollars) l’année prochaine et 3.000 milliards de wons en 2020.

La semaine dernière, une joint-venture entre Hotel Shilla et Hyundai Development, HDC Shilla, a également partiellement ouvert un nouveau magasin hors taxes, Shilla I’Park, à Yongsan, où se trouve une grande gare ferroviaire, entre les principaux endroits touristiques situés au nord et sud du fleuve Han, avant une ouverture totale en mars prochain.

Afficher l'image d'origine