Monthly Archives: mai 2013

Desigual, le petit Zara hippie, accélère en France.

Par Jessica Berthereau
20 juil. 2013

La marque veut doubler sa présence dans l’Hexagone.

Depuis son siège flambant neuf à Barcelone, la marque espagnole Desigual affiche une ambition simple : « Placer un article Desigual dans chaque armoire. Etant donné qu’il y a 7 milliards d’habitants sur la Terre, nous avons encore de la place pour croître ! », explique aux « Echos » Manel Jadraque, le nouveau directeur de la marque connue pour ses vêtements bariolés et son esprit hippie. Depuis dix ans, Desigual s’est développé à une vitesse phénoménale : son chiffre d’affaires a été multiplié par 90, pour atteindre 700 millions d’euros en 2012.

Son succès est visible en France, où les ventes ont augmenté de 20 % en 2012, à environ 120 millions d’euros. L’Hexagone est son deuxième marché dans le monde. « Notre objectif est d’arriver à 100 boutiques en propre en trois ans [contre 50 actuellement et 9 en 2010, NDLR] et d’augmenter de 20 % nos points de vente dans les magasins multimarques et les corners », annonce Manel Jadraque.

Ce rythme effréné d’ouvertures porte évidemment les ventes. A surface comparable, la progression du chiffre d’affaires « est légèrement positive, de l’ordre de 2 %, ce qui est déjà un succès dans un marché où la consommation est en recul », estime Manel Jadraque.

Bien plus petit que Zara ou Mango, ses concurrents, Desigual est déjà présent dans 108 pays. L’année dernière, il a débarqué en Asie – où il fait fabriquer 80 % des articles – et prépare actuellement son développement en Amérique latine. « Notre croissance est basée sur trois éléments : le produit, qui reflète l’âme du fondateur, sa vision positive de la vie et sa volonté d’être différent, l’expansion internationale et notre stratégie commerciale multicanale », résume Manel Jadraque.

Des collections en pleine diversification

Entre ses 330 boutiques en propre, sa présence dans 8.000 magasins multimarques et dans 1.800 grands magasins (corners), Desigual est distribué dans plus de 10.000 points de vente. « Soit plus qu’Inditex [maison mère de Zara] », souligne fièrement Manel Jadraque.

Cette stratégie multicanale lui permet d’écouler facilement ses collections, en pleine diversification. Après avoir lancé une ligne pour enfants et des accessoires il y a quatre ans – deux segments qui pèsent déjà 25 % des ventes -, Desigual s’est engagé dans les chaussures et la décoration en 2012. Une nouvelle catégorie, la parfumerie, « sera lancée en décembre 2013, peut-être en France », révèle Manel Jadraque.

Chaque nouveau segment a vocation à représenter au moins 10 % des ventes dans les trois ans. De quoi alimenter la progression du chiffre d’affaires en 2013, prévue à 20 %.

www.desigual.com

 

DeSerres ouvre un nouveau magasin à Surrey en Colombie-Britannique

SURREY, C.-B., le 9 mai 2013 /CNW Telbec/ – DeSerres, la chaîne de magasins centenaire canadienne qui se spécialise dans la vente de matériel pour artistes et de loisirs créatifs, vient d’ouvrir un nouveau magasin à Surrey – le 31e au Canada et le 3e en Colombie-Britannique – dont elle célèbre aujourd’hui l’ouverture officielle. Ce nouvel établissement propose un tout nouveau concept d’aménagement épuré et innovateur qui donnera lieu à une expérience de magasinage unique et propice à la création. Cet investissement de plus de 1,8 million de dollars entraînera la création d’une quinzaine d’emplois au sein de la collectivité. L’ouverture de ce nouveau magasin s’inscrit dans le plan d’expansion de l’entreprise, qui projette de bâtir un réseau de quelque 40 magasins au cours des prochaines années. Le nouveau magasin DeSerres est situé au 7635, King George Blvd à Surrey en Colombie-Britannique.

Le concept d’aménagement innovateur et inspirant de ce magasin, déployé sur une superficie de 10 000 pieds carrés, met en évidence la vaste de gamme de produits destinés à répondre au besoin de chacun d’exprimer sa créativité qui réside en chacun de nous. Surrey, reconnue comme la ville ayant la croissance la plus rapide au Canada et pour le dynamisme de sa population, a été identifiée comme un emplacement de choix pour un nouveau magasin DeSerres au style plus contemporain. Une célébration spéciale destinée au grand public pour marquer son ouverture débutera aujourd’hui pour se terminer dimanche, le 12 mai.

Selon Marc DeSerres, président de DeSerres et membre de troisième génération à la tête de l’entreprise familiale, « nous avons créé un nouveau concept de magasin pour desservir notamment les jeunes familles de la région et permettre à chacun de satisfaire sa soif d’apprendre, de créer et de découvrir. Nous espérons que DeSerres deviendra pour les gens de Surrey et des environs l’endroit idéal où ils pourront puiser leur inspiration à même la variété de produits offerts sur nos rayons pour les parents aussi bien que les enfants. Après tout, on naît tous artistes ».

DeSerres répond aux besoins de toute une variété de clients qui s’intéressent aux beaux arts et aux arts graphiques, en plus d’avoir développé une solide niche de produits destinés aux enfants avec une vaste sélection de jouets et de jeux créatifs, lesquels représentent son domaine d’activité dont la croissance est la plus rapide. Reconnue pour l’expertise de son personnel, DeSerres propose une expérience de magasinage unique en offrant à sa clientèle des conseils à valeur ajoutée afin de mieux les guider parmi une gamme de plus de 40 000 produits. M. DeSerres et son équipe d’acheteurs parcourent le monde afin de trouver des produits uniques et achètent directement auprès des fabricants afin que les clients bénéficient du juste prix.

À propos de DeSerres
Depuis plus de 100 ans, DeSerres met tout en oeuvre afin de rapprocher les gens de leur créativité. Destination incontournable, DeSerres est le plus important détaillant au Canada de matériel pour artistes et loisirs créatifs, jeux et jouets, encadrements et produits de décoration variés. Un vaste réseau de fournisseurs internationaux et une gamme de 40 000 produits contribuent à positionner l’entreprise comme l’un des chefs de file dans son domaine. Chaque magasin est une véritable boîte à idées et propose une expérience de magasinage unique où les clients sont invités à apprendre, découvrir et partager leurs passions. Moteur de la créativité au Canada, DeSerres poursuit son expansion à travers le pays et comptera dorénavant 31 succursales, en plus de son magasin virtuel DESERRES.CA.

SOURCE DeSerres

www.deserres.ca

Tamburi Investment Partners S.p.A. : TIP acquires a stake in the ROCHE BOBOIS GROUP

04/29/2013

TIP acquires a stake in the ROCHE BOBOIS group

Today, in Paris, Tamburi Investment Partners S.p.A. (« TIP » -www.tipspa.it) acquired almost 20% of Furn-Invest SAS, holding company of Roche Bobois group, the world leader in the creation and selective distribution of high level, design and luxury furniture and home furnishing products.

The group has the largest worldwide chain of high quality furniture stores, with a presence – direct and / or through franchising – currently consisting of 335 stores located in prestigious shopping areas, with a relevant presence in the most important towns of the main countries. The stores are

267 in Europe, 27 between the United States of America and Canada and 41 in South America,

Africa and Asia.

The group also includes the Cuir Center chain, the leading distributor, within the French market, for
leather furniture products, operating through a network of 86 stores – direct and / or through franchising – positioned on a market segment complementary to the one of Roche Bobois.
In 2012, the aggregate turnover of the group (including franchised stores) has been of more than Euro 530 million, while the consolidated turnover – which includes only the direct sales – has been of approximately of Euro 250 million.
The control of the Roche Bobois group is owned by the founding families Roche and Chouchan, who have been in contact with TIP for a long time; almost all of the stake acquired by TIP was owned by the private equity funds Middle Market Fund 2 (managed by Azulis Capital), Siparex SPF III Middle Market (managed by Sigefi), BNP Paribas Developpement and Natio Vie Developpement 3.
Objective of the agreement among the families Roche, Chouchan and TIP – in full agreement with the top management – is to accelerate the process of development, mainly in new cities, also in emerging countries where the luxury goods market is particularly dynamic; given the relevant potentiality of the brand, the proven quality and the high level of products’ design, it is a mutual ambition to increase the growth of revenues, also through new stores openings, of which 17 are already planned in 2013.

TIP executed the transaction through a special purpose vehicle, as already happened in many other investments (Prysmian, Interpump, Printemps, Intercos, Be), in order to organize a further club deal.

In the transaction the sellers and the group has been assisted by Lincoln International for the financial advisory and by Cabinet Bredin Prat & Associes for the legal advisory. TIP has been supported by the Law Firm of Paolo Cerina and by Tamburi & Associati – Athema for the financial advisory.
Declaration of François Roche, Chairman of the Supervisory Board ofRoche Bobois Groupe: « We are very happy to join our forces with those of the Tamburi team. Roche Bobois has always had numerous and important roots in Italy: designers, franchisees, producers and today also a financial partner; this alliance has all and any possibilities to add a new, quite significant page, for the future of our Group ».
Declaration of Giovanni Tamburi, Chairman and CEO of TIP: « We are particularly proud to add to the many excellent companies already invested by TIP also one of the most famous brands in the world of the highest quality and design furnishing products. With the support and resources of TIP, Roche Bobois group could further accelerate its development and achieve even more significant results ».
Paris, April 29th 2013

TIP – Tamburi Investment Partners S.p.A. is an independent investment / merchant bank which invests in companies with « excellent » industrial and entrepreneurial characterists and is also engaged in the advisory activities. Currently holds, directly or indirectly, stakes in listed and unlisted companies including: Prysmian, Amplifon, Datalogic, Interpump, M&C, Be, Bolzoni, Noemalife, Servizi Italia, Monrif, Printemps, Intercos and, from today, Roche Bobois.

www.rochebobois.com

V and B Vins et Bières inaugure son nouveau magasin au Mans

Le 29 Avril dernier, un nouvel établissement est venu renforcer le réseau des magasins V and B Vins et Bières. Ce nouveau magasin situé dans la ville du Mans sera inauguré le 23 Mai 2013. Ne ratez cette inauguration pour rien au monde. Fidèle à sa tradition, V and B Vins et Bières vous réserve plein de surprises, avec des animations, des dégustations et d’autres festivités. Des boissons aux merveilleuses saveurs venues des 4 coins du monde seront au rendez-vous, à consommer bien sûr avec modération.

 

www.vandb.fr

Bientôt un nouveau magasin bio, « Nature et Santé » à Waremme

WAREMME – Le 1er juin, un espace de vente entièrement dédié au bio ouvrira sur le parking Saint-Eloy. Un projet né de l’association de deux enseignes.

Installé depuis quelques années du côté de Flémalle, le magasin «L’archipel» a décidé de prendre le large. Direction le parking Saint-Eloy, en face du Lidl, dans une surface de vente de 300 m2. L’opportunité était trop belle et une telle surface trop rare. Alors, avant qu’un grand magasin bio ne décide de venir s’implanter en terres waremmiennes, Luc Delchambre a donc sauté sur l’occasion.

«Ça a été très vite, presque sur un coup de tête. Même si ça a été mûrement réfléchi. Ce n’est pas facile de trouver une surface aussi grande. On s’en est vite rendu compte en cherchant un peu dans la région. C’est donc vraiment l’occasion qui a fait le larron, comme on dit.»

Mais pourquoi ce choix de ville? «Sur le conseil d’une de mes associées, Catherine Delannoy, une Waremmienne qui travaille à “L’archipel” comme naturopathe. Elle trouvait dommage qu’il n’y ait aucune enseigne bio dans cette ville. En plus, Flémalle va de mauvaise nouvelle en mauvaise nouvelle, les fermetures s’enchaînent. Et les revenus moyens sont plus faibles qu’à Waremme. Et consommer bio, ça reste cher.»

Voir la vie en bio

Avec le déménagement, c’est aussi la gamme de produits qui va s’étendre. Grâce aux mètres carrés gagnés bien sûr mais surtout grâce à un partenaire de choix : le magasin «Au rythme de la terre», actuellement situé rue des Fontaines. Une association de deux enseignes née du hasard. Mady Robert, gérante de «Au rythme de la terre», raconte. «Luc Delchambre est venu se présenter au magasin pour me parler de son projet. J’ai trouvé qu’il ne manquait pas d’aplomb mais qu’en même temps, c’était très honnête de sa part.»

Étant la seule à proposer du bio, Luc Delchambre ne voulait pas lui faire une concurrence déloyale. «Mais j’ai tout de suite adhéré à son idée.»

Que ce soit à Flémalle ou à Waremme, les deux magasins disparaîtront donc. Un peu de nostalgie mais pas de regret pour Mady Robert. «C’est une continuation et une fin en même temps. Car la retraite approche pour moi. C’est une façon aussi de ne pas laisser tomber ma clientèle. Je serai là pour faire la transition.»

L’un et l’autre apporteront non seulement leurs propres gammes de produits mais également des connaissances spécifiques. Dans quelques jours à peine, le projet sera enfin réalité. Une grande surface avec aussi bien de l’alimentaire, que des cosmétiques ou même des produits de jardinage. Objectif : plus besoin d’aller faire ses courses ailleurs. Ouverture prévue le 1er juin et le lancement de la Semaine du Bio.

www.bio-naturesante.com/

CUISINES AVIVA : Trois nouveaux magasins pour cette franchise de distribution de cuisines

Le 15/05/2013
Au cours du premier semestre 2013, le groupe Aviva a procédé à l’implantation de trois nouveaux points de vente, à Bastia, Lons le Saunier et Villefranche sur Saône. L’enseigne de distribution de cuisines développe les régions.

Participation à la vie économique des régions
Parti de la région Rhône Alpes, lieu de sa création, le réseau Aviva s’étend maintenant dans toute la France. Cette enseigne ouvre plusieurs magasins chaque année. Les points de vente de l’enseigne couvrent en moyenne une surface de 350 à 400 m² et permettent l’embauche d’un minimum de 2 à 3 employés.
Un nouveau candidat entrepreneur qui choisit de rejoindre la franchise Aviva pourra profiter d’un accompagnement annoncé comme permanent. Il devra faire une ‘immersion terrain’, avec obligation de générer du chiffre. Il sera alors prêt à ouvrir son propre magasin et ses chances de réussite et de rentabilité seront meilleures.
Le groupe Aviva a choisi de distribuer des cuisines de qualité à des prix abordables pour tous les consommateurs et toutes les catégories sociales. On trouve chez Aviva, des cuisines toutes équipées, à moins de 4 000 euros.
Le développement régional continue au cours de l’année 2013 avec quatre autres ouvertures programmées. Pour la première fois dans les régions d’Aquitaine et dans la Loire, et pour renforcer son implantation en Normandie et en région parisienne.
Ouverture de trois nouveaux points de vente au cours du 1er semestre 2013,
– Bastia : C’est le premier magasin de l’enseigne à ouvrir ses portes dans le département Corse. Christelle Chrétien a surtout apprécié, selon le communiqué, d’avoir des interlocuteurs, au sein du groupe, des spécialistes experts, à même de bien la guider, toujours à l’écoute. Les bons conseils facilitent le choix et les prises de décisions pour aller de l’avant, précise-t-elle. Ce nouveau magasin, ouvrant à la mi-mai, sur une surface de 450 m², propose 11 expositions.
– Lons le Saunier : Ouvert début avril, ce nouveau point de distribution de cuisines équipées est dirigé par Vincent Garde. Pour ce serial entrepreneur, il s’agit de son troisième magasin. Ce nouvel espace présente 11 expositions sur une surface de 299 m². Vincent Garde précise qu’il n’existe pas de diplôme pour apprendre à être un bon entrepreneur.
– Villefranche sur Saône : Hasan Aktas à ouvert un deuxième magasin, début avril, sous l’enseigne Aviva. Son nouveau magasin de 365 m² présente 12 expositions dont une avec structure avec salon intégré.
A propos de l’enseigne Aviva
La cuisine tient une place importante dans un foyer, et l’enseigne Aviva distribue un choix de cuisines au design varié et à des prix low cost. C’est Georges et Bernard Abbou qui ont créé le concept en 2000 en voulant rendre la belle cuisine accessible à tous (et suivant en cela largement le modèle créé par Ixina, NDLR)
Depuis sa création, le développement du réseau est régulier, avec une dizaine d’ouvertures chaque année, le maillage du territoire français se poursuit activement. Le point fort de l’enseigne est que le prix indiqué sur les cuisines présentées en magasin est le prix de vente réel comprenant meubles, électroménager, sanitaires et garanties.
Avec 12 ans d’expérience, le groupe Aviva exploitera 62 points de vente d’ici le mois de juin 2013 et le chiffre d’affaires pour l’année 2012 a été de 48,8 M€. Il y a actuellement près de 300 collaborateurs qui travaillent sous les couleurs de l’enseigne.
D’après un communiqué de presse de l’enseigne

www.cuisinesaviva.com/

Le plus grand magasin d’horlogerie au monde ouvre à Paris

Présenté comme « le plus grand magasin de montres de luxe au monde », Bucherer, un temple d’horlogerie haut de gamme s’étend sur 2200 m2 et ouvre le 15 avril à Paris.

Bucherer, un nouveau magasin d’horlogerie ouvre ses portes ce lundi 15 avril: il concurrencera Galeries Lafayette et Printemps, situés à deux pas, afin de capter les flux de touristes gourmands en produits de luxe, Chinois en tête.

Derrière ce mégastore se trouve le suisse Richemont, numéro deux mondial du luxe après LVMH et propriétaire de CartierPiagetJaeger-LeCoultreVacheron-Constantin, Van Cleef&Arpels et autre Baume&Mercier.

Richemont a racheté à la Société foncière lyonnaise les murs de l’ancien magasin Old England du boulevard des Capucines. Il a investi 70 millions d’euros (selon Business Montres) et a confié la gestion des lieux à la maison suisse Bucherer, fondée en 1888 à Lucerne, propriétaire de la marque Carl F. Bucherer et distributeur de grands noms de l’horlogerie.

« Nous avons une longue expérience de la vente de l’horlogerie de luxe et l’habitude des grands espaces de vente puisque notre magasin le plus important, celui de Lucerne, compte 1200 mètres carrés et peut accueillir jusqu’à 3000 clients par jour », indiquait le directeur général de Bucherer, Guido Zumbühl, dans une interview au Figaro vendredi.

23 marques de renom seront vendue sur 2200 mètres carrés et trois niveaux. « D’une montre à quartz à 200 euros jusqu’à une pièce unique à plus de 500.000 euros », les visiteurs pourront « découvrir en une heure quasiment tout ce que l’horlogerie suisse produit », selon Guido Zumbühl.

Cartier aura la part la plus belle, avec une boutique en propre. Les autres marques horlogères de Richemont côtoieront des TissotLongines et autres Blancpain du concurrent Swatch Group. Rolex sera de la partie, tout comme LVMH qui proposera des modèles Zenith et PPR/Kering qui présentera ses montres Girard-Perregaux.

Idem pour la marque allemande A.Lange&Söhne, qui connaît une deuxième vie depuis la réunification et la relance de la manufacture, et qui a ouvert en janvier son premier magasin en France, près de la Place Vendôme.

Girard-Perregaux, qui vend déjà ses modèles au Printemps mais pas aux Galeries Lafayette, a dit avoir choisi d’être présent chez Bucherer « eu égard aux liens de confiance tissés depuis de nombreuses années avec la maison » suisse. La marque disposera d’un corner de 20 mètres carrés au premier étage du magasin.

Tourisme de luxe

Pourquoi un tel temple horloger à Paris? Parce que Paris, capitale du luxe, est « en passe de devenir le premier marché pour la vente de montres en Europe », a souligné Guido Zumbühl.

Les touristes chinois, qui dépensent des fortunes en shopping à Paris et raffolent de belles montres, y sont pour beaucoup. On ne compte plus les autocars qui se succèdent chaque jour devant les grands magasins parisiens et les Chinois qui repartent, bras chargés de paquets aux sigles prestigieux.

L’an dernier, 1,1 million de Chinois ont visité la France, Paris en tête, et deux millions sont attendus à l’horizon 2020. Ils consacrent environ 60% de leur budget voyage aux achats, surtout de luxe, soit 1470 euros en moyenne par enseigne en détaxe, selon Global Blue, leader de la détaxe. Et les montants déboursés pour des montres sont souvent bien plus élevés que cette moyenne…

Au-delà des Chinois, le magasin Bucherer ambitionne de profiter de la riche clientèle touristique -Brésiliens et Russes compris- qui assure une part plus que substantielle des recettes des grands magasins parisiens.

Le directeur général de Bucherer promet que les clients pourront « circuler librement d’une marque à l’autre, sans pression ».

Mais Bucherer n’y coupera pas: comme les grands magasins voisins, il devra rémunérer les guides touristiques apporteurs d’affaires, au prorata des achats effectués par leurs clients…

http://www.bucherer.com/fr/startseite.html