Magasins à Prague

SHOPPING

UN NOUVEAU COMEX CHEZ FNAC DARTY

Un nouveau Comex chez Fnac Darty

Le nouveau groupe Fnac Darty remanie son comité exécutif, pour mener à bien son futur plan stratégique de développement.

Un Comex très masculin

Le groupe issu de la fusion entre le distributeur de biens culturels et de produits high-tech et celui de petit et gros électroménager a annoncé hier soir après clôture de la Bourse la refonte totale de son comité exécutif. Ce sont donc de nouvelles femmes et de nouveaux hommes qui vont désormais veiller aux destinées de Fnac Darty.

Ce changement d’ampleur se justifie, selon Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty, par la volonté de bénéficier des meilleures compétences pour mener à bien le nouveau plan stratégique, qui sera présenté le 5 décembre prochain.

Ce qui peut frapper tout d’abord, dans ce nouveau Comex, c’est la part de femmes qui le composent. À l’heure où les groupes se font de plus en plus les chantres de la parité et de l’égalité hommes-femmes, trois directrices seulement seront membres du comité exécutif. Il s’agit premièrement d’Élodie Perthuisot, qui occupera les fonctions de directrice commerciale. Elle sera en charge de l’ensemble des activités commerciales du groupe, en particulier de la définition des offres et de l’animation commerciale. La seconde femme est Frédérique Giavarini, et, comme souvent, elle sera en charge de la direction des ressources humaines. La troisième et dernière est Katia Hersard, directrice de France Billet, qui rapportera directement au directeur général du groupe, Enrique Martinez.

Des hommes de compétences

Les autres membres sont donc tous des hommes. Vincent Gufflet est ainsi nommé directeur des services, en charge de la définition de l’offre de services du groupe. Alexandre Viros occupera le poste de directeur Marketing et E-Commerce, avec la mission cruciale de développer les activités digitales du groupe, les pôles data, monétisation, fidélisation et le marketing digital.

Benoît Jaubert est le nouveau directeur Exploitation. Il s’occupera du réseau de magasins en franchise et intégrés, des activités BtoB et de la cuisine, et supervisera également les activités de Fnac Darty en Suisse et de BCC aux Pays-Bas.

Olivier Theulle sera directeur des opérations, couvrant les activités logistiques, livraison et SAV du groupe. Jean-Brieuc Le Tinier remplacera Matthieu Malige au poste de directeur financier et secrétaire général du groupe, et mettra au service du nouveau géant de la distribution spécialisée son expérience acquise chez Carrefour, Brico Dépôt et Korian. De son côté, Florian Ingen-Housz sera le nouveau directeur de la Stratégie et M&A, et assurera les fonctions de secrétaire du comité exécutif.

Les autres membres sont les directeurs des filiales internationales du groupe, qui vont piloter des aires géographiques : Marcos Ruao, directeur général de Fnac Espagne, qui coordonnera la zone ibérique, et Charles-Henri de Maleissye, directeur général Fnac Vanden Borre, qui supervisera la Belgique.

En revanche, le poste de directeur de la Communication et de l’Action culturelle est toujours à pourvoir, depuis le départ de Laurent Glépin.

https://www.fnac.com/

Résultat de recherche d'images pour "fnac"

L’enseigne Bastide Le Confort médical: un magasin de matériel médical ouvrira à la fin du mois

Résultat de recherche d'images pour "Bastide Le Confort médical magasin"

Thierry Delseries va ouvrir un magasin de vente et de location de matériel médical à l’enseigne Bastide Le Confort médical. Une activité complémentaire à celle, existante, de transport sanitaire.

Il n’y a pas que sur la route de Montauban où des activités commerciales s’installent. Au carrefour de l’avenue de Toulouse et de celle des Croates, un nouveau magasin s’apprête à ouvrir ses portes. Profitant de locaux récemment disponibles, Thierry Delseries et Sophie Freycinet ont décidé de donner une activité complémentaire à leur entreprise d’ambulances et de transport sanitaire en proposant la vente et la location de matériel médical aux particuliers et aux professionnels. «Nous avions le projet depuis plusieurs années. Il s’est concrétisé avec la libération des locaux attenants aux ambulances», explique Thierry Delseries, gérant de la nouvelle activité.

Ainsi, depuis un peu plus d’une semaine, l’enseigne Bastide voisine avec celle de Freycinet. Thierry Delseries a choisi de devenir franchisé de ce groupe en plein développement en 1977 par un Ruthénois, Guy Bastide. Aujourd’hui, plus d’une centaine de magasins s’affichent en France sous les couleurs de Bastide Le Confort médical», une société gardoise. Bastide, un nom qui parle aussi aux familiers de la voile, l’entreprise étant l’un des principaux partenaires du navigateur Kito de Pavant, qui s’apprête à prendre le départ, le 5 novembre, au Havre, de la 13e édition de la transat Jacques-Vabre.

«Le groupe cherchait à s’implanter sur Villefranche. Nous avions notre projet. Notre profil a plu aux responsables de l’entreprise. Cette franchise nous permettra d’être épaulés, de dispenser des conseils pertinents et de proposer de bons produits à des prix avantageux grâce à une importante centrale d’achats», explique Thierry Delseries.

Ce dernier a rénové le local libéré, aménageant une surface de vente de 130 m², complétée par des pièces techniques. Le nouveau magasin, pour lequel Thierry Delseries a recruté un vendeur, doit ouvrir d’ici la fin du mois.

source: http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/11/2663129-magasin-materiel-medical-ouvrira-fin-mois.html

https://www.bastideleconfortmedical.com/

Résultat de recherche d'images pour "Bastide Le Confort médical magasin"

Résultat de recherche d'images pour "Bastide Le Confort médical logo"

Robert Clergerie dévoile son nouveau visage rue Saint-Honoré à Paris

Créée en 1981, la maison Robert Clergerie opère un lifting. Avec l’arrivée au printemps 2017 de Perry Oosting à sa présidence et de David Tourniaire-Beauciel à sa direction créative, la marque de chaussures de luxe a adopté un nouveau nom et remodelé son logo. Elle s’appelle désormais tout simplement Clergerie, éclipsant le prénom de son fondateur, avec l’ajout, dans une typographie plus petite et discrète, du mot Paris. Le logo se détache quant à lui en lettres noires épurées sur un fond blanc.

La nouvelle boutique de la rue Saint-Honoré à Paris – Clergerie

Cette image renouvelée de la maison passe également par une refonte de son site Internet et un nouveau concept de boutique, qui a été dévoilé à la veille de la Fashion Week parisienne, lors de l’ouverture du nouveau magasin porte-drapeau de la marque situé juste en face de chez Colette, au 326, rue Saint-Honoré.

Un design contemporain, jouant sur les contrastes de matières et de couleurs, a été choisi comme aménagement pour mettre en valeur les collections de Clergerie dans cette nouvelle boutique, dont une collection spéciale baptisée « 326 », mettant en avant une sneaker composée de matériaux différents et insolites.

Il s’agit de la deuxième boutique parisienne de la griffe, qui est déjà installée au 5 rue du Cherche-Midi, dans le 6ème arrondissement. Ce magasin sera d’ailleurs rénové pour adopter le même concept, comme l’ensemble du réseau composé de 15 boutiques en propre (France, Etats-Unis, Londres, Madrid, Genève, etc.), à compter de 2018.

 

En attendant, le chausseur s’apprête à inaugurer une nouvelle adresse sur la prestigieuse Madison Avenue à New York, qui se substituera à son autre magasin new-yorkais situé au 19 East 62nd Street. « Ces deux investissements dans des ouvertures majeures à Paris et à New York montrent notre engagement et notre confiance dans le développement de la maison Clergerie », souligne dans un communiqué Jean-Marc Loubier, PDG de First Heritage Brands, propriétaire de la marque.

Clergerie, qui met en avant son héritage made in France, notamment à travers ses ateliers situés depuis ses origines à Romans-sur-Isère, est en effet détenue depuis 2012 par la holding de la famille hongkongaise Fung, qui possède également Sonia Rykiel et le maroquinier Delvaux. Outre son réseau à l’enseigne, la griffe française est distribuée auprès de 300 clients wholesale à travers le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

http://326.robertclergerie.com/

Résultat de recherche d'images pour "robert clergerie logo"

Résultat de recherche d'images pour "robert clergerie st honoré"

La franchise Tom&Co continue de grandir dans les Hauts de France

Coordonnées du nouveau magasin franchisé Tom& Co: Centre Commercial Auchan Rue des Verdiers 59 115 Leers

​Tom &Co : une franchise en plein développement

Le point de vente franchisé de Nicolas Heyte constitue le 21ème magasin à voir le jour en France car rappelons le Tom & Co est une enseigne d’origine belge. Dans le Nord de la France, le réseau possède désormais huit points de vente dont 5 unités en propre détenues en propre à Englos, Fâches Thumesnil, Douai, Petite Forêt, à proximité de Valenciennes, Bruay la Buissière et trois unités franchisées situées à Leers, Bergues et Hazebrouck.

Créée en 1991, l’enseigne Tom & Co regroupe actuellement plus de 150 magasins en Belgique, en France et au Luxembourg dont 95% sont développés en franchise.

source: Mélanie Kessous observatoiredelafranchise.fr

https://www.tomandco.fr/
Résultat de recherche d'images pour "tom & co logo"
Résultat de recherche d'images pour "tom & co magasin"

Les magasins Hema mis en vente par le fonds britannique Lion Capital

Résultat de recherche d'images pour "hema magasin"

Malgré une situation déficitaire persistante, le propriétaire britannique de la chaîne néerlandaise espère attirer les acheteurs par les perspectives de croissance à l’étranger.

Solidement implantée en France où elle exploite 55 magasins, la chaîne néerlandaise Hema est en quête d’un nouveau repreneur. Lefonds d’investissement britannique Lion Capital, propriétaire de l’enseigne depuis dix ans, a annoncé son intention de la vendre avec ses 720 points de vente dans 7 pays européens, dont 534 aux Pays-Bas.

C’est la deuxième tentative du genre, après la cession ratée de Hema au leader néerlandais de la distribution Ahold en 2011. L’opération intervient au moment où le distributeur néerlandais a creusé sa perte nette au premier semestre, à 41,5 millions d’euros, contre un déficit de 24,3 millions un an auparavant. Hema, qui emploie 11.000 salariés, n’a enregistré que deux exercices bénéficiaires depuis 2007, et encore perdu l’an dernier 26 millions d’euros.

Stratégie de conquête

Cette situation précaire provient d’une stratégie de conquête de l’Europe menée tambour battant sous la houlette de Lion Capital. En dix ans, la chaîne néerlandaise a fortement étendu son rayon d’action à des pays limitrophes (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni) après la Belgique et le Luxembourg. Le nombre de magasins a dans le même temps plus que doublé. Le chiffre d’affaires des six premiers mois de 2017 a encore progressé de 4 %, à 570,4 millions d’euros.

Néanmoins, le groupe reste pénalisé dans le financement de son expansion à l’international par le poids de son endettement. Et son marché domestique génère encore 80 % de son chiffre d’affaires. « L’expansion de Hema à l’étranger a été menée aux dépens d’investissements aux Pays-Bas. A mon avis, le rachat du groupe va nécessairement se traduire par une réduction du parc de magasins aux Pays-Bas », anticipe Cor Molenaar, consultant spécialisé du secteur de la distribution.

Succès aux allures de feu de paille ?

Le succès rencontré par l’enseigne sur ses nouveaux marchés, comme la France, suscite aussi des interrogations. En l’état, nombre de banquiers examinant le dossier de cession veulent s’assurer que la croissance d’Hema n’a pas les allures d’un feu de paille, lié à la nouveauté du concept aux yeux des consommateurs sur ses nouveaux marchés. Credit Suisse, banque-conseil pour le compte de Lion Capital, est chargé d’éclairer les éventuels acheteurs.

source: https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/030649001727-les-magasins-hema-mis-en-vente-par-le-fonds-britannique-lion-capital-2118857.php

https://www.hema.fr/

Résultat de recherche d'images pour "hema logo"

Résultat de recherche d'images pour "hema magasin"

ASICS a inauguré son nouveau concept store

Résultat de recherche d'images pour "asics magasin flagship"Cette semaine, ASICS a inauguré son nouveau flagship store à Paris. Un concept de magasin qui fait vivre une véritable expérience aux visiteurs, qui peuvent désormais découvrir les deux marques ASICS et ASICS TIGER sous un même toit.

ASICS, le groupe japonais fondé en 1949 par Kiachiro Onitsuka, a inauguré cette semaine son troisième magasin parisien. Ouvert début juillet 2017 dans le cadre de son plan de développement Retail pour la région EMEA, il est le premier en France à regrouper les deux marques : ASICS, sa dimension performance, et ASICS TIGER, sa dimension lifestyle, sous un même toit.

Un concept inédit…

L’interaction digitale est une composante très importante de ce tout nouveau magasin. En effet, ce concept store est tourné vers l’innovation et la technologie (écrans digitaux interactifs, Motion ID, informations sur les produits dispensées d’une manière innovante). Il s’imprègne également de la philosophie de la marque « un esprit sain dans un corps sain » à travers les différentes activations sportives à venir au cœur de la boutique.

Une inauguration réussie…

Pour célébrer cette inauguration qui s’est déroulée jeudi, ASICS s’est associé à Open Minded. Des contenus exclusifs (vidéos, playlists musicales, animation japonaise…) et la présence de trois DJs parmi les plus en vogue du moment étaient au programme. Les Français Matou et AZF, ainsi que l’américain Terrence Parker, ont en effet offert une prestation live inédite. Pour le plus grand bonheur de toutes les personnes présentes à cette inauguration…

source: http://www.sportmag.fr/business/business-asics-a-inaugure-son-nouveau-concept-store/

http://www.asics.com/fr/fr-fr/

Résultat de recherche d'images pour "asics logo"

Résultat de recherche d'images pour "asics magasin"

Calvin Klein dévoile ses nouveaux flagships de Düsseldorf et Shanghai

Truffés d’innovations technologiques, décorés selon une esthétique moderne et minimaliste, l’expérience des consommateurs semble être le cheval de bataille des deux concept-stores « multimarques » ouverts par Calvin Klein à Shanghai (Chine) et à Düsseldorf (Allemagne).

Calvin Klein continue de se développer à l’international. La marque, propriété exclusive de PVH Corp. qui l’a achetée en 2003, poursuit ses investissements afin de développer sa présence et sa visibilité sur ses marchés les plus importants. « Nos nouveaux magasins de Shanghai et de Düsseldorf reflètent l’engagement de Calvin Klein : nous souhaitons proposer à notre clientèle internationale une expérience de consommation inoubliable, appuyée par l’innovation technologique, ainsi qu’une image de marque inégalée », explique Steve Shiffman, directeur général de Calvin Klein.

Dans les deux magasins, la technologie digitale a pour objectif de susciter l’implication du client avec les produits, au-delà de leur présence physique. Par exemple, des murs interactifs guident les visiteurs sur les tailles des denims, en lieu et place d’un simple portant à roulettes, et les informent des derniers arrivages de nouveaux produits en magasin. Au magasin de Shanghai, on trouve aussi une table équipée d’un écran, qui diffuse les dernières parutions presse, les défilés des collections et des mises à jour de sa présence sur les réseaux sociaux.

Les deux magasins sont de tailles différentes – celui de Shanghai, le plus spacieux des deux, mesure 550 mètres carrés et propose des produits des marques CK Calvin Klein, Calvin Klein Jeans et Underwear, et Calvin Klein Performance. Le magasin de Düsseldorf s’étend sur 325 mètres carrés et ne distribue que les jeans, les sous-vêtements et les maillots de bain de la marque américaine. L’un comme l’autre sont décorés selon une esthétique minimaliste et contemporaine, avec des touches de couleurs sur certains éléments, comme les rideaux et les tapis.

Parallèlement, Calvin Klein a renouvelé son accord de licence mondiale avec le lunetier Marchon Eyewear pour la conception, le développement, la production et la distribution des lignes de lunettes de soleil et de vue de ses marques Calvin Klein 205W39NYC, Calvin Klein et Calvin Klein Jeans. Le premier accord avait été souscrit en 1992. Le nouveau contrat pluriannuel est « à long terme », indique un communiqué de Marchon, sans donner de détails sur la durée.

Les ventes globales de Calvin Klein, réparties sur 110 pays, ont dépassé la barre des 8 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) en 2016.
Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

SOURCE / fashionnetwork.com

https://www.calvinklein.fr/

Résultat de recherche d'images pour "Calvin Klein MAGASIN Düsseldorf"

L’EAU VIVE S’IMPLANTE À AUBIÈRE

Résultat de recherche d'images pour "eau-vive magasin"

La franchise L’EAU VIVE

Réseau de magasins BIO depuis 1979
Magasins de proximité commercialisant des produits d’origine BIO

Le réseau de magasins de proximité de produits d’origines BIO, L’Eau Vive, poursuit son expansion en France et inaugure une nouvelle implantation située à Aubière, dans la zone commerciale sud-ouest de Clermont-Ferrand.
Ce nouveau magasin est piloté par Raphaël Houdin, qui inaugure son deuxième point de vente et le 60ème pour le réseau.

Le point de vente profite d’une forte visibilité et d’un flux important. Il couvre une surface de 700m² de vente. On y trouve la gamme S4 de l’Eau Vive, un rayon de plus de 170 références, un test de vrac liquide, du fromage prédécoupé et un coin snacking.

Cet établissement se distingue par la qualité de son aménagement, son aération ainsi que la couleur choisie et la facilité de circulation. Il propose également plusieurs produits locaux.

L’entrepreneur opère désormais avec une équipe de 6 personnes.

source: http://www.pointfranchises.com/news-franchise-pointfranchises-482011-l-eau-vive-s-implante-a-aubiere.html

www.eau-vive.com

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "eau-vive magasin"

Inauguration du nouveau Supercentre Walmart de Longueuil : Premier prototype au Québec 


  • Le nouveau magasin Supercentre de Longueuil a ouvert ses portes le 28 septembre.
  • Ce prototype, le cinquième au Canada, offre de nombreuses innovations pour permettre une expérience de magasinage renouvelée, axée sur la commodité.
  • La nouvelle succursale introduit la nouvelle technologie « Scannez et payez », une première au Québec.

MONTRÉAL, le 28 sept. 2017 /CNW Telbec/ – Walmart Canada a inauguré ce matin son tout nouveau Supercentre de la Montérégie, situé au 1999, boulevard Roland-Therrien, à Longueuil. L’événement marquait du même coup l’arrivée du tout premier prototype de magasin au Québec qui offre de nombreuses innovations dont le Scannez & Payez et le service de cueillette d’épicerie.

« Nous sommes très heureux de proposer aux habitants de la Montérégie un nouveau type de magasin, le tout premier au Québec, qui leur permettra de vivre une expérience de magasinage plus rapide, fonctionnelle et agréable. Ce magasin démontre parfaitement la façon dont nous écoutons nos clients et souhaitons continuellement améliorer et bonifier notre offre afin d’être à l’avant-garde dans le domaine du commerce de détail », a déclaré Cyrille Ballereau, vice-président aux opérations de Walmart Canada.

Une expérience de magasinage complètement repensée et renouvelée
La succursale de Longueuil sera le premier magasin au Québec à accueillir la technologie Scannez & Payez. Ce service permet aux clients de prendre un lecteur à codes-barres portatif dès leur arrivée en magasin. Les clients peuvent ensuite procéder à leur magasinage en scannant au fur et à mesure les articles qu’ils souhaitent acheter. Leur facture est détaillée instantanément sur le lecteur portatif, leur permettant ainsi de respecter leur budget. Au moment d’arriver à la caisse, il ne reste plus qu’à procéder au paiement.

De plus, le Supercentre de Longueuil offre maintenant un tout nouveau service de cueillette d’épicerie. Dès aujourd’hui, les clients peuvent effectuer leur épicerie en ligne et aller récupérer leurs achats au magasin au moment de leur choix. Les emplettes auront été préalablement emballées par un associé spécialement formé pour sélectionner les meilleurs produits. Un commis viendra ensuite charger l’épicerie directement dans la voiture du client lors de son arrivée en magasin.

Toujours dans l’objectif d’être à l’écoute des clients et de leurs besoins, de nombreuses innovations ont été intégrées au magasin. L’offre de produits disponibles et l’aménagement du lieu ont entièrement été revus et perfectionnés. Le design de la succursale a également été renouvelé, notamment grâce à une nouvelle palette de couleurs modernes et une signalétique revisitée. Les caisses disposent également de tapis roulant à trois branches, facilitant ainsi l’utilisation de sacs réutilisables.

Guichet unique et offre alimentaire exceptionnelle
Le nouveau magasin propose un large éventail de produits, comprenant notamment l’électronique, la décoration, les articles d’épicerie et les vêtements, pour ainsi créer un guichet unique de produits offerts au bas prix de tous les jours. De plus, en tant que Supercentre, la succursale offre une gamme complète de fruits et légumes importés de première qualité, en plus de fruits et légumes du Québec auxquels s’ajoute une sélection élargie de produits biologiques. Parmi les viandes fraiches, on trouve le bœuf Angus 100 % canadien, le poulet, le porc et la saucisse de marque Maple Leaf ainsi que le saumon canadien.

Fier partenaire d’Aliments du Québec depuis 2011, Walmart tient à encourager les producteurs et fournisseurs de la région et s’efforce quotidiennement d’offrir à sa clientèle des produits locaux frais, au plus bas prix.

« Aider notre clientèle à économiser chaque semaine est une priorité pour Walmart. Nous sommes donc très heureux de pouvoir proposer une offre complète de produits et d’aliments frais de qualité, permettant ainsi à nos clients de faire leurs achats quotidiens et leur épicerie à bas prix et au même endroit », a affirmé Valérie Clermont, gérante de la succursale.

Festivités
Les festivités d’inauguration se poursuivront ce samedi 30 septembre alors que le magasin sera l’hôte d’une grande fête qui aura lieu de 11 h à 15 h. Lors de l’événement, les enfants pourront se faire maquiller et les clients pourront profiter de spectacles de musique, en plus de savourer quelques rafraîchissements et recevoir des échantillons.

À propos du Supercentre Walmart de Longueuil

  • 185 associés, dont 100 nouveaux emplois créés
  • 143 000 pieds carrés de superficie
  • 55e Supercentre au Québec
  • Premier prototype de la province

À propos de Walmart Canada
Walmart Canada exploite un réseau en pleine croissance de plus de 410 succursales à l’échelle nationale et sert plus de 1,2 million de Canadiens chaque jour. En plus de ses succursales, le site Web de Walmart Canada, walmart.ca, est visité par 600 000 clients quotidiennement. Avec plus de 90 000 associés, Walmart Canada est l’un des plus grands employeurs du pays et est classé parmi les 10 marques les plus influentes au Canada pour une quatrième année consécutive. Le programme philanthropique de Walmart Canada est centré sur le soutien aux familles canadiennes dans le besoin et, depuis 1994, Walmart a amassé et fait don de plus de 275 millions $ à des organismes de bienfaisance canadiens. Vous trouverez d’autres renseignements sur la Compagnie à walmartcanada.ca, facebook.com/walmartcanada ethttp://www.twitter.com/walmartcanada.

SOURCE Walmart Canada

Renseignements : Mélodie Nobile, Morin Relations Publiques, melodie@morinrp.com, 438 889-6084; Alex Roberton, Directeur des affaires corporatives, Walmart Canada, (514) 210-7514

Agnès b.: un air de Paris à Hong Kong!

Publié par Laure-Anne Warlin, head of trends & insights chez Equancy

Alors qu’en France, la marque est plutôt discrète, à Hong Kong, rien à voir! Ses boutiques de vêtements sont nombreuses, mais aussi les cafés brandés Agnès b. et les fleuristes.

Plus encore qu’un flagship, c’est un tout nouveau genre de magasin que j’ai découvert. Un petit bout de Paris en pleine Asie! En plein milieu du très chic quartier de Tsim Tsa Shui, j’ai eu l’impression de me retrouver dans mon quartier fétiche du Marais. Tout est fait pour retranscrire l’essence de notre capitale dans un lieu physique protéiforme. Au milieu de la collection femme, j’ai retrouvé l’odeur des bougies de la maison parisienne Trudon. Vous savez, celle qui s’inspire de l’histoire de France avec ses bougies qui répondent aux doux noms de Trianon ou Chandernagor par exemple! C’était ma petite madeleine de Proust à moi de sentir ces odeurs familières.

J’ai aussi pu m’arrêter pour acheter un bouquet champêtre chez Agnès b Flowers… et même mes légumes bio de producteurs locaux au café Agnès b.! Parisienne un jour, parisienne toujours! Cerise sur le gâteau: la marque propose une boutique de chocolats 100% français: ô bonheur! Au final, il ne manque que des serveurs de mauvaise humeur pour être vraiment plongé à Paris!

Je trouve ça hyper pertinent que la marque ait retranscrit son univers en proposant ses produits, et en complétant l’offre avec des articles et des services complémentaires. On peut écouter les vinyles des plus grands classiques du rock – ce qui est totalement inédit parce qu’un tourne-disque a vraiment des allures de dinosaure pour les locaux! – ou encore s’asseoir dans un fauteuil moelleux pour feuilleter un livre de design ou d’art.

Emballée par cet endroit, j’ai cherché des concepts proches et j’ai appris que Muji venait aussi d’ouvrir une boutique sur un modèle assez similaire. J’ai voulu essayer de comprendre pourquoi ces magasins d’un nouveau genre rencontrent un tel succès à Hong Kong. Pour moi, il y a essentiellement 2 explications. La première: je pense que c’est le profil du consommateur local. Il y a un paradoxe: les Hongkongais aiment les choses extrêmement simples et sont en même temps excessivement exigeants.
Par exemple, ils ne font leur shopping que dans des malls et ils regroupent les boutiques par spécificité. Il y a donc le quartier avec les malls ultra-luxe, le quartier des fournisseurs informatiques, le quartier des sneakers, le quartier des poissons séchés et j’en passe! Ces concept stores nouvelle génération répondent à une logique identique: ils proposent à la fois un espace shopping complet, un espace de restauration et des services complémentaires tout en plongeant le client dans un univers spécifique qui lui permet de vivre une expérience shopping optimale. Banco donc pour les enseignes !

J’ai aussi compris que les avantages d’une telle boutique répondent à des logiques pragmatiques. Avec un tarif du mètre carré de près de 28.000€ par an à Causeway Bay ou à l’International Finance Center, beaucoup de marques se sont cassées les dents seulement quelques mois après l’ouverture de leur point de vente. Je me souviens du cas d’Abercrombie & Fitch: avec un mètre carré exorbitant à 50.000€, la marque a fini par mettre la clef sous la porte en février, soit à peine deux ans après l’ouverture de sa boutique. RIP Abercrombie ! À mon avis, le modèle des concept stores Agnès b. et Muji permet d’accroitre la rentabilité d’une boutique en proposant des services additionnels. C’est un nouveau business en somme.

Personnellement, je crois énormément en ce nouveau genre de magasin plus complet où il est bon de prendre son temps, de découvrir une marque mais aussi ses inspirations et ses coups de coeur. Le shopping, c’est quand même un hobby!

http://www.agnesb.eu/stores/hong-kong-/hong-kong

Aéroport de Toulouse-Blagnac rénove sa zone duty-free

L’aéroport de Toulouse-Blagnac, actuellement en travaux, agrandit sa surface dans le but d’accueillir unenouvelle grande zone commerciale de produits détaxés.

Les passagers découvriront de nouvelles enseignes, de nouveaux magasins et restaurants, mais devront également changer quelques petites habitudes. Un nouveau duty-free, exploité par le concessionnaire suisse Dufry, verra le jour en avril 2018.  Cet espace  s’étendra sur une zone de 1 800 m2 avant l’embarquement. Il proposera toute la gamme traditionnelle de produits détaxés, mais également une zone destinée aux produits de l’Occitanie, comprenant un rayon d’épicerie fine, de vins mais aussi de parfums et de produits cosmétiques locaux. « C’est un beau projet que nous engageons avec Dufry. Le challenge est de donner une nouvelle dimension à l’offre commerciale pour nos passagers », a déclaré Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Un nouveau bar de dégustation ouvrira dans le même temps et les amateurs d’Airbus pourront également en profiter avec un espace spécialement dédié à l’avionneur européenne (vente de produits dérivés, maquettes…). Au niveau des portes d’embarquement, sept boutiques verront le jour, toujours en avril 2018. Il s’agira principalement de magasins de mode, de souvenirs et de produits dérivés de la région (aéronautique, conquête spatiale…).

Des travaux concernant les halls d’embarquement vont également modifier les différents accès. A partir de 2018, la plupart des magasins existants autour des halls A, B et C fermeront et laisseront place à de nouvelles enseignes. L’aéroport compte installer entre autre de nouveaux restaurants. Le hall A sera lui agrandit avec une nouvelle jetée de 2500m2 qui accueillera, dès avril 2018 également, cinq nouvelles portes d’embarquement, réservées à des lignes low cost.

source: http://www.air-journal.fr/2017-09-30-aeroport-de-toulouse-blagnac-renove-sa-zone-duty-free-5188357.html

http://www.toulouse.aeroport.fr/passagers/boutiques-services/boutiques

Le Hall D bénéficiera d’une nouvelle surface commerciale traversante (©Cardete et Huet)

Les vieux halls de départs vont changer

La fermeture de la zone d’accès aux embarquements du Hall B marquera le début de la rénovation de cette ancienne partie de l’aéroport. À partir de mars 2018, la plupart des magasins existants autour des halls A, B et C (dont Spirit of Toulouse) n’existeront plus. Ils vont fermer pour laisser la place à de toutes nouvelles enseignes. L’aéroport projette d’installer dans cette partie un autre nouvelle surface commerciale, avec magasins et, surtout, de nouveaux restaurants. Ici aussi, une consultation est en cours pour choisir les restaurateurs lauréats. L’aéroport promet cependant « qu’il y aura du choix et des prix identiques aux restaurants du centre-ville ».
En plus de l’arrivée des commerces, les travaux se poursuivent aussi au niveau du Hall A. Ce hall s’agrandit avec une nouvelle jetée de 2500 m2 qui accueillera, dès avril 2018 également, cinq nouvelles portes d’embarquement, réservées à des lignes low cost.

 

 

Sail Plein Air bientôt à Chicoutimi – Canada

Résultat de recherche d'images pour "Sail Plein Air inc magasins"Ouverture en 2018 Une centaine d’emplois créés Un investissement de 12 M $ Un choix incomparable d’articles et de vêtements pour le plein air, la chasse et la pêche LAVAL, QC,-

SAIL Plein Air inc, chef de file québécois d’articles et de vêtements pour le plein air, la chasse et la pêche, est heureux d’annoncer qu’un nouveau magasin ouvrira ses portes à Chicoutimi en 2018. D’une superficie de 50 000 pieds carrés, ce nouveau magasin SAIL entraînera la création d’une centaine d’emplois et nécessitera un investissement de 12 millions de dollars.

« Nous sommes très fiers de venir nous implanter à Chicoutimi et de le faire avec des collaborateurs et des partenaires locaux, a déclaré Norman Décarie, président et chef de la direction de SAIL Plein Air inc. Le magasin SAIL de Chicoutimi proposera le même éventail de produits qui fait la renommée de la chaîne et adaptera son offre en fonction des activités les plus populaires dans la région. En plus de ses prix et de son offre de produits, il se démarquera également par un service exemplaire. » SAIL, « la plus grande destination plein air », a pour mission d’offrir le plus grand choix de produits des meilleures marques à des prix plus que compétitifs. Dans cette optique, outre son choix exceptionnel de vêtements de plein air, chaque magasin est une véritable salle d’exposition en mettant à disposition entre 20 et 50 modèles de tentes entièrement montées (variable selon la saison), 40 modèles d’embarcations (kayaks et canots principalement), 3 500 paires de raquettes à neige, 1 550 modèles de cannes à pêche, 500 modèles de bottes et de chaussures de plein air et bien d’autres produits indispensables pour pratiquer vos loisirs en étant bien équipé et confortable. En tout, c’est quelque 500 000 articles dans chacun des magasins SAIL! Chaque succursale compte plus de 100 employés et SAIL investit de façon importante dans la formation de son personnel. Parmi ces employés, on retrouve des professionnels de chasse et de pêche, des guides d’expédition, des spécialistes de kayak et de marche nordique, des adeptes de course et de raids de haut niveau. Ainsi, dans l’un ou l’autre des départements, le consommateur peut compter à coup sûr sur l’expertise d’un spécialiste ou d’un passionné de plein air et bénéficier de ses conseils. À propos de SAIL Plein Air inc. Entreprise canadienne fondée il y a plus de 40 ans, SAIL Plein Air inc. dirige ses opérations depuis son siège social situé à Laval, au Québec. L’entreprise emploie environ 1 600 personnes à son siège social et dans ses magasins du Québec et de l’Ontario. SAIL Plein Air inc. possède cinq succursales au Québec et six en Ontario. L’entreprise prévoit poursuivre sa croissance en ouvrant de nouvelles succursales dans les deux provinces, de même qu’en poussant le développement de ses activités de commerce électronique. L’entreprise détient également l’enseigne Sportium, qui compte trois succursales, à Saint-Hubert, à Laval et à Québec, ainsi que son propre site transactionnel. Tout comme la marque SAIL est reconnue pour son expérience client unique, Sportium se positionne comme chef de file en matière de vêtements de performance et d’équipement de sport, offrant un service spécialisé aux consommateurs. SOURCE Sail Plein Air inc.

source: http://www.lelezard.com/communique-14767912.html

https://www.sail.ca/fr/

Résultat de recherche d'images pour "Sail Plein Air inc magasins"

Résultat de recherche d'images pour "Sail Plein Air inc magasins"

Sephora: 2 nouveaux flagships  en Espagne

Sephora continue le déploiement de ses nouveaux concept stores en ouvrant deux nouveaux flagships en Espagne.  Au design innovant et hyper connectés, ces deux magasins proposent une expérience beauté inédite et un service client encore plus poussé pour donner vie à la philosophie de la Maison : ‘ Play, Share & Shop ‘ ‘ indique le groupe.

Comme pour les deux magasins pilotes français, ces nouveaux concept stores intègrent une Trend zone proposant une sélection de produits, un Beauty Hub offrant des conseils personnalisés, un Beauty Board et des Beauty Classes pour apprendre à se maquiller.

Le groupe souhaite étendre ce nouveau concept en Europe en l’adaptant à chaque pays.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

http://www.sephora.fr/

Résultat de recherche d'images pour "sephora  espagne"

 Comment les magasins se réinventent?

par Business / Avec la Marketplace

D’aucun se sont risqué à prédire la fin des magasins physiques. Mais c’était sans compter sur la formidable capacité de mutation d’enseignes qui ont su tirer profit de la toile et de leur imagination pour rester attractives.

Avec Internet et le e-commerce, les comportements d’achat des consommateurs ont profondément évolué au point que certains prédisaient la fin des magasins physiques. Mais c’était sans prévoir la formidable capacité de mutation d’enseignes qui ont su tirer profit de la toile et de leur imagination pour rester attractives. Retour sur quelques exemples marquants. Allier réel et virtuel et développer le web-to-store Ne pas opposer internet et les magasins « physiques » mais au contraire utiliser leurs complémentarités ; cette stratégie n’est pas nouvelle mais elle s’est enrichie au cours de ces dernières années. Pour certaines enseignes cela s’appelle le web-to-store, suivant l’idée que le client commence bien souvent ses recherches sur internet puis finalise ensuite ses achats en magasin. Récipiendaire du Janus du commerce 2015 pour son nouveau design magasin, la coopérative d’opticiens Optic 2000 s’est également attelée suivant cette logique à la valorisation de sa vitrine internet.  L’enseigne a fait de la proximité une de ses priorités. Premier réseau d’opticien en France, les 1200 points de vente répartis sur l’Hexagone permettent à presque 80% de la population française de mettre moins de quinze minutes pour aller de chez eux à un magasin de l’enseigne. « La vente sur Internet représente seulement 1% du marché de l’optique en France. Elle ne dépasse pas les 4% aux Etats-Unis où les magasins sont plus éloignés des domiciles. Or 85% des Français disposent d’un magasin Optic 2000 à moins de quinze minutes en voiture de chez eux », détaille ainsi Yves Guénin (1). En 2015, l’enseigne avait lancé une application mobile-to-store. En choisissant d’accueillir le digital dans son réseau physique, l’opticien a voulu concurrencer directement le e-commerce en favorisant la venue de clients en magasin « Grâce à une technologie […] permettant de géolocaliser les utilisateurs […], Optic 2000 ambitionne de « faire entrer les clients en magasin en les récompensant par des points fidélité, convertibles en cadeau ainsi que par des offres promotionnelles ciblées (2) ». Ces cadeaux offerts sans condition d’achat permettent, en plus de fidéliser leurs clients, « d’interagir avec [eux] pendant leur visite et de mesurer leur satisfaction en sortant du magasin » explique le Directeur Marketing chez Optic 2000. La stratégie web-to-store d’Optic 2000 ne s’arrête pas là. « Dans le secteur de l’optique, la complémentarité Internet/magasin est une évidence ». La pertinence d’une stratégie web-to-store se mesure, entre autres, à la fonctionnalité du site internet permettant d’attirer le potentiel client dans l’un des magasins de l’enseigne. L’Opticien préféré des Français (3) a mis en avant sur sa home page le « store locator » permettant géolocaliser la boutique la plus proche de soi. En plus d’une rapide présentation du magasin, il est possible de visualiser l’itinéraire pour s’y rendre aux heures d’ouverture indiquées. Réinventer le magasin « physique » pour en transformer l’utilité Le magasin « physique », dont on craignait que l’attractivité pâtisse de la concurrence du web, a tout au contraire saisit cette opportunité pour rebondir. Mais pour cela, il a fallu réfléchir à la plus-value réelle d’un magasin par rapport aux boutiques en ligne. Certains ont eu l’idée, comme Morgane Sézalory, de tout simplement réinventer le concept du magasin. Ce qui a fait le succès de la créatrice de la marque Sézane, c’est sa capacité à innover et à surprendre. Autodidacte, elle a commencé par créer sa ligne de prêt-à-porter exclusivement en vente sur internet. Après dix années sur la toile, elle eut l’idée en 2015 d’installer, dans le 2ème arrondissement de Paris, un « appartement », c’est-à-dire un magasin physique revisité façon Sézane. Ce showroom permet aux « modeuses parisiennes et shoppeuses fidèles à la griffe française (4) », de venir essayer les vêtements dans un lieu agréable. « Ce n’est pas une boutique, c’est plutôt une galerie. Nous voulons rester exclusivement digital, c’est le prolongement naturel de l’expérience web (5) » explique Morgane Sézalory. Car les achats réalisés, presque exclusivement à l’aide de tablettes disponibles sur place sont ensuite directement livrés chez les clientes. Ces dernières peuvent également profiter de ce lieu privilégié pour prendre leur temps sans acheter, recueillir les conseils des vendeurs, pour lire ou encore regarder un film. D’ailleurs, en partenariat avec les cinémas MK2, l’enseigne a imaginé une salle de cinéma où sont conviées les consommatrices les plus fidèles en exclusivité (6). Si cette formule plait aux habituées, le modèle économique de cette boutique tournée vers la relation client a aussi de nombreux avantages pratiques pour la marque : avec moins d’espace de stockage le chiffre d’affaires au mètre carré est, en comparaison des magasins « classiques », supérieur et les risques de rupture stock s’en trouvent limités. Mais le succès de Sézane repose surtout sur un constat partagé quant aux aspirations des consommateurs contemporains : une expérience-client différente, originale et si possible personnalisée.   Offrir une expérience ludique et sur-mesure grâce au magasin « physique ». « Notre enjeu est de faire en sorte que nos magasins ne soient plus simplement un lieu de vente, mais des lieux de communauté ». Les mots sont ceux de Thomas Dessallien, directeur digital de 123, appartenant au groupe Etam, mais le précepte est suivi à la lettre par le concept-store Nose.  Découvrir sa fragrance pour trouver le parfum idéal correspondant à notre caractère et notre peau, c’est tout simplement l’ambition de sept passionnés qui ont créé la parfumerie de niche Nose. « Il s’agit d’une véritable démarche artistique visant à piquer la curiosité olfactive qui sommeille en chacun de nous », explique Nicolas Cloutier, l’un des fondateurs (7) Il aura fallu trois ans de travail pour sentir et répertorier des flagrances du 18ème siècle à nos jours dans un programme informatique. Un algorithme a ensuite été imaginé pour prendre en compte plusieurs variables comme le sexe, l’âge, les parfums appréciés, le lieu d’habitation et définir ensuite ce qu’on appelle : « le profil olfactif ». Dans un magasin épuré sans publicité, un spécialiste vous proposera de réaliser gratuitement ce test à l’aide d’une tablette. Par la suite, cinq parfums correspondant aux résultats de l’étude seront proposés à chaque client, qui pourra les tester directement à la boutique ou, pour plus temps, chez lui grâce aux différents échantillons donnés. En cas de doutes, il est possible de réaliser un second bilan pour déterminer très précisément les fragrances les plus adaptées au profil de chaque client. Enfin, si le test est aussi réalisable sur internet, le charme est bien plus intense sur place. Le consommateur ne se déplace plus forcément pour acheter mais pour profiter d’un moment exclusif dans une « odeur de luxe ». Ce qui séduit dans ce concept, c’est le service et un produit « sur-mesure » et exclusif permettant aux clients de recevoir les conseils et les avis d’un expert. L’idée que chaque client est singulier et se verra proposer une fragrance quasi-unique, lui correspondant parfaitement, a tout pour convaincre des clients précisément en demande de produits uniques. Si le grand nez Mark Burxton n’a, pour l’instant, ouvert qu’une seule boutique, rue de Bachaumont dans le 2ème arrondissement de la capitale, il ne fait pas de doute que le concept a de l’avenir. En plus d’une certaine idée du luxe, il porte en lui les réponses aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui : unicité, originalité, personnalisation et… plaisir.

(1) http://www.marketing-professionnel.fr/tribune-libre/phygital-retail-demain-futur-distribution-201606.html

(2) http://www.lsa-conso.fr/avec-step-in-optic-2000-poursuit-sa-digitalisation,218370

(3) http://www.corebusiness.fr/Comment-Optic-2000-est-devenu-l-opticien-prefere-des-Francais_a383.html

(4) http://www.aufeminin.com/news-style/sezane-l-appartement-revient-avec-des-nouveautes-s1811401.html

(5) http://www.lsa-conso.fr/photos/e-commerce-sezane-ouvre-son-appartement-a-paris-diaporama,222762/l-appartement-sezane.1

(6) http://www.paulette-magazine.com/fr/article/l%C2%B4appartement-sezane-s-agrandit-et-devoile-son-offre-take-away/6464

(7) https://www.parisbouge.com/mag/articles/nose-le-concept-store-qui-a-du-flair-927

source: www.relationclientmag.fr – « Expérience client : comment les magasins se réinventent »

ARCHEA OUVRE UN NOUVEAU MAGASIN À ALBI

franchise ARCHEA
Résultat de recherche d'images pour "ARCHEA"
ARCHEA Dressings, bibliothèques, rangements sur mesurePremier réseau Français sur le marché du rangement et de l’aménagement sur mesure auprès des particuliers depuis plus de 30 ans

Le spécialiste de l’aménagement intérieur sur mesure vient d’ouvrir un nouveau magasin dans le Tarn. Implanté à Albi, sur l’avenue Gambetta, ce point de vente Archea présente la particularité d’être situé au cœur d’une importante surface de vente, regroupant plusieurs enseignes. H&H, Coco Maison et EcoCuisine côtoient ainsi l’univers d’Archea. Les consommateurs découvrent ainsi une large offre de meubles, décoration, cuisines et solutions de rangement dans cet espace.

Le réseau Archea, qui propose à la fois des systèmes de séparation de pièces, des lits rabattables ou encore des claustras japonais, poursuit ainsi le déploiement de sa marque en France.

Pour en savoir plus sur cette enseigne, n’hésitez pas à vous rendre sur sa fiche personnalisée

Sandrine Cazan, Point Franchises ©

http://archea.fr/

Résultat de recherche d'images pour "ARCHEA ALBI"

Hermès a mis un tigre dans son moteur

L’Asie, tirée par la Chine, a été la zone la plus dynamique du sellier au premier semestre. Le groupe va lancer en octobre son nouveau site d’e-commerce mondial.

source: www.lesechos.fr

L’Asie (hors Japon) a été le principal moteur d’Hermès au premier semestre. Le sellier a enregistré un bond de 14,3 % des ventes dans la zone, à près de 1 milliard d’euros, devant l’Europe et les Amériques. Une progression tirée surtout par la Chine . La maison a aussi bénéficié de l’agrandissement de magasins à Singapour, en Corée ou à Macao. « Notre croissance en Chine a toujours été forte, même lors de la mauvaise passe pour l’industrie du luxe, a indiqué le gérant du groupe Axel Dumas. Il y a une vraie dynamique ces derniers mois, portée par les résultats économiques du pays et ses programmes d’investissements ».

Une clientèle plus jeune en Chine

Le rebond des achats locaux, favorisés par la réduction des écarts de prix avec l’Europe, a finalement peu bénéficié au groupe, sa clientèle étant historiquement locale. « Ce qui change, c’est que nos clients sont de plus en plus jeunes », souligne le dirigeant.

En Asie, Hermès, dont le chiffre d’affaires total a augmenté de 10 % à taux constant sur six mois, à 2,7 milliards, va poursuivre sa politique tarifaire. La hausse des prix du fabricant des célèbres carrés évolue en fonction de son coût de revient. Ce qui s’est traduit ces dernières années par des augmentations dans la zone euro pour réduire l’écart avec le dollar. Au premier semestre, « l’effet levier lié à la croissance des ventes en volume a été supérieur à la perte de marges due à une hausse limitées des tarifs en euro », a souligné Eric du Halgouët, le directeur financier.

La rentabilité opérationnelle a atteint un plus haut à 34,3 % de ventes, soit 931 millions d’euros (+12,6 %). L’impact positif des couvertures de changes a aussi joué en faveur du sellier. Ce qui ne sera pas le cas en 2018, compte tenu de la hausse de l’euro. Ce phénomène risque de peser sur sa rentabilité. D’où son recul en bourse jeudi. Axel Dumas a précisé que malgré tout, Hermès ne relèverait pas ses tarifs dans la zone dollar en 2018.

Un nouveau site internet en octobre

Le groupe va poursuivre les ouvertures et rénovations de boutiques. 105 millions d’euros ont été investis, notamment pour un nouveau magasin en Chine cette année, et un navire amiral à Hong Kong en 2018. Mais cette rentrée va être marquée par le démarrage d’un autre canal de distribution. Le sellier lance en octobre son site de e-commerce aux Etats-Unis, son premier marché. Précurseur en 2001 sur la toile, Hermès a ensuite pris du retard. « Nous avons fait des tests cet été au Canada, tout s’est bien passé, a souligné Axel Dumas. Ce nouveau site fonctionne beaucoup mieux sur le téléphone mobile ». Plus simple, plus rapide, avec une offre enrichie, il sera disponible en Europe en 2018, avant l’Asie.

http://fr.stores.hermes.com/Asie/Chine/Shanghai/Hermes-Shanghai-Maison

La franchise Cafés Etienne ouvre un nouveau magasin à Lyon Confluence en mai 2017

le | Franchise restauration

Résultat de recherche d'images pour "Cafés Etienne"

Etienne annonce une seconde ouverture en franchise, qui interviendra après travaux, dès le moi de mai 2017. C’est à Lyon Confluence que le concept de coffeeshop à la française accueillera la clientèle à la recherche de saveurs rares et d’endroits cosy où prendre un bon café dans un cadre reposant.
A la tête de cette unité, on trouve Monsieur Jean Edouard Guillemard, qui a hâte de démarrer son activité. Celui-ci, âgé de 27 ans, a eu plusieurs expériences professionnelles comme manager à Disneyland Paris, puis Directeur Adjoint chez Pizza Del Arte. Son restaurant était situé juste en face du magasin Etienne de Lyon Carré de Soie, qu’il a rejoint avec comme objectif de devenir franchisé.

L’enseigne complète ainsi son maillage en région lyonnaise, après des expériences couronnées de succès suite aux inaugurations enregistrées dans les communes d’Avignon, de Béziers (centre commercial du Polygone), de Montpellier (centre commercial Grand Sud), de Laval (en centre ville pour la première fois), de Bayonne (centre ville) et Angers (Centre Ville). Sans oublier l’unité du Carré de Soie dont nous vous parlions plus haut, déjà dans la ville de Lyon, dont l’activité a débuté dès le mois de juillet 2014.

Concernant le point de vente qui nous occupe aujourd’hui, le bail a été signé le 8 févirer 2017 et les travaux sont prévus en deux temps : commencement le 6 mars prochain (pose de la dalle) puis gros oeuvre le 13 mars. La surface totale de ce Cafés Etienne est de 115 mètres carré plus une terrasse extérieure.

Cafés Etienne est à la recherche de candidats pour s’implanter partout en France, sélectionnant en priorité des personnes éprouvant une réelle attirance pour les articles nobles proches de l’univers du luxe, avec une première expérience dans ce domaine idéalement. Les franchisés ont une sensibilité commerçante, savent organiser leur planning et peuvent se lancer en solo ou bien en couple.

Coordonnées : 25 quai Antoine Riboud 69002 Lyon.

Rodolphe Hatchadourian

www.cafes-etienne.com

Résultat de recherche d'images pour "Cafés Etienne"

Résultat de recherche d'images pour "Cafés Etienne"

Fleuristes : et de 30 magasins pour CARREMENT FLEURS

Résultat de recherche d'images pour "carrément fleur"

C’est à Paris (75), dans le 20ème arrondissement, que l’enseigne Carrément Fleurs vient d’ouvrir un nouveau magasin, atteignant ainsi la barre symbolique des 30 points de ventedans son réseau.

Pour cette enseigne spécialisée dans la distribution de fleurs coupées et de compositions florales, ouvrir à Paris intra-muros est une première en franchise [Carrément Fleurs dispose également d’une succursale implantée dans le 4ème arrondissement NDLR]. A la tête de ce magasin, un nouveau franchisé : Julien Rabot.

L’enseigne Carrément Fleurs a été créée en 2006 et se développe aujourd’hui en franchise afin d’accélérer son développement. Le réseau compte à ce jour 30 boutiques en France et espère atteindre les 50 magasins d’ici 2018.

Résultat de recherche d'images pour "carrément fleur logo"

UN ACCOMPAGNEMENT COMPLET

Accompagnés pendant la recherche de financement et de local, formés six semaines dans le magasin pilote du groupe à Agen et assistés pendant toute la première semaine d’ouverture, les licenciés Carrément Fleurs disposent de nombreux outils d’accompagnement : un plan média important, un programme de fidélité très développé et un intranet leur permettant de piloter leur entreprise au quotidien, avec fiches techniques, statistiques communes, plan de communication. En outre, les redevances demandées, plus basses que la moyenne du marché, permettent aux licenciés Carrément Fleurs d’avoir « un retour sur investissement bien plus important », explique Bruno Pain, fondateur et gérant du réseau.


DES FRANCHISÉS IMPLIQUÉS

En plus d’être des commerçants, des managers et des gestionnaires, les candidats Carrément Fleurs devront « réellement s’investir dans leur entreprise », explique le fondateur. Ils devront également partager les valeurs de l’enseigne : ouverture d’esprit, partage et envie d’évoluer.


50 MAGASINS DANS 5 ANS

Le réseau, qui se développe en licence de marque depuis le 1er janvier 2012, compte actuellement sept magasins, et prévoit quatre ouvertures d’ici la fin de l’année. Huit projets sont déjà en cours pour 2013, et « l’objectif à 5 ans est d’atteindre les 50 magasins, et de devenir un challenger sur le marché », conclut Bruno Pain.

Créé en 2006, le réseau Carrément Fleurs repose sur un concept « best-cost », c’est-à-dire une gamme de produits très complète, des petits prix aux créations artisanales utilisant un véritable savoir-faire de fleuriste.

 http://carrementfleurs.com/
Afficher l'image d'origine

Intermarché : le magasin de Lentigny se réinvente

La franchise Intermarché, acteur incontournable de la grande distribution européenne, est présente avec 1 849 magasins en France.

L’enseigne qui bénéficie du soutien et avantages concurrentiels du puissant Groupement des Mousquetaires mise sur la modernisation de ses points de vente pour attirer et fidéliser les clients.

Tel a été le cas de l’Intermarché Lentigny (42) qui a bénéficié d’un agrandissement en plus de s’équiper d’une façade solaire. Une première pour un magasin dans l’hexagone.
Augmentation de la surface de vente

Réalisant 21,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires hors carburant en 2015, la franchise Intermarché est l’un des leaders de la grande distribution. Une position que l’enseigne compte bien consolider à travers, entre autres, la modernisation de ses magasins.

Avec un agrandissement de 486 m² de la surface de vente etl’installation d’une façade solaire connectée et imprimée, c’est un nouveau magasin qui a été inauguré par Maxime SAVEREUX, PDG de l’Intermarché Lentigny (42). Inauguration à laquelle ont assisté Yves NICOLIN, député-maire de Roanne, Bernard SAINRAT, maire de Lentigny, Daniel FRECHET, maire de Commelle-Vernay et Florent MEES, PDG de l’Intermarché Saint-Chamond (42) représentant l’Union des Mousquetaires.
L’investissement de 1,9 millions d’euros a permis d’augmenter la surface de vente de 999 à 1485 m², d’installer une façade solaire connectée et imprimée, de doter le nouveau magasin d’un éclairage 100% LED et d’une station-service à l’éclairage autonome. A la clé, un meilleur confort d’achat pour les clients du magasin : élargissement des rayons, enrichissement de l’offre, mise en valeur des produits locaux et régionaux…

Une façade connectée

Conçue par WILEOS®, leader mondial en aérothermie solaire, la façade solaire permettra d’assurer 50 % des besoins en chauffage du magasin. Affichant de belles photos des environs de Lentigny à l’extérieure, l’installation communique aux clients, en temps réel, l’énergie produite et les kg de CO² économisés.
 

Et des emplois

La rénovation de l’Intermarché Lentigny s’accompagne de la création de 7 emplois dans les 6 prochains mois. Dans le détail, l’Intermarché Lentigny recrute 2 jeunes qui viennent de terminer leur contrat en alternance, embauche 2 nouveaux jeunes en alternance en BTS Management des Unités Commerciales ainsi que 2 à 3 personnes en CDD transformables en CDI.
www.intermarche.com

Quartier des Tissus ouvre un nouveau magasin à Villeneuve-sur-Lot

 

Partager sur TwitterPartager sur Google plus

Ouverture Quartier des TissusA

 

 

 

Il devait ouvrir en septembre, mais en raison de petits soucis administratifs, il a finalement ouvert en octobre : le nouveau magasin Quartier des Tissus de Villeneuve-sur-Lot accueille ses clients depuis le samedi 15 octobre au sein de la zone commerciale de Bias, au 905, avenue de Bordeaux.

Aux commandes, Cathy Lapeyronnie, ancienne commerciale, est une passionnée de couture. Epaulée par deux salariées, la nouvelle franchisée présente sur 400 m² un vaste choix de tissus de décoration, d’ameublement et d’habillement, des articles de mercerie, des accessoires, mais aussi des services comme la confection de rideaux. Des ateliers coutures devraient également bientôt faire partie des propositions du magasin

Cette ouverture permet au réseau Quartier des Tissus de recenser huit implantations en France, en majeure partie dans le Sud-Ouest, en plus de son site de vente en ligne.

Ouvrir un magasin de tissus avec Quartier des Tissus

Quartier des Tissus, qui vient de rejoindre les franchises recrutant en ligne sur les pages de Toute la franchise appuie son développement sur 15 ans d’expertise sur son marché. Ayant opté pour la franchise en 2012, l’enseigne permet de créer son entreprise à partir de 60.000€ d’apport personnel.

Le réseau estime le chiffre d’affaires réalisable après deux ans d’exploitation à 500.000€. Ame de commerçant, dynamisme, sens relationnel, talents de manager, motivation, détermination, mais aussi affinité pour le produits seront de réels atouts pour réussir avec Quartier des Tissus.

Pour en savoir plus sur le concept, ses conditions d’accès, et son fonctionnement, retrouvez la fiche personnalisée de Quartier des Tissus sur nos pages.

Laurence Theodore Jacquin, Toute la Franchise ©

Samsung lance un nouveau concept de magasin à Docks Bruxsel

source: metro

Le 20 octobre, le géant de la technologie Samsung a présenté un tout nouveau concept de magasin. Le Samsung Experience Store a en effet ouvert ses portes à Docks Bruxsel. Tout y est axé non seulement sur le service, mais aussi sur l’expérience. C’est ainsi que les clients pourront y expérimenter l’ensemble de la gamme mobile de Samsung.

Le nouveau centre commercial Docks Bruxsel dispose depuis le 20 octobre d’un concept de magasin novateur: Samsung y a en effet ouvert les portes de son Experience Store. L’entièreté de la gamme mobile, allant des petits accessoires et des casques aux smartphones haut de gamme et aux lunettes de réalité virtuelle, y est disponible.

L’Experience Store n’est pas un musée figé. Il est même hautement recommandé d’examiner, toucher et expérimenter! Les visiteurs peuvent ainsi bénéficier d’une démonstration de réalité virtuelle en 4D avec le Gear VR. En outre, l’Experience Store va aussi organiser «My Galaxy Workshops», des ateliers dans le cadre desquels les utilisateurs Samsung apprendront à se servir de leur smartphone à la perfection. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos sur le site du Samsung Experience Store.

Et si après vous être fait votre expérience personnelle avec le produit vous avez encore des questions, vous pouvez glaner explications et conseils auprès des experts présents. «Dans nos « experience zones », les visiteurs sont immergés dans nos toutes dernières technologies et expérimentent en live comment l’écosystème constitué d’appareils connectés peut leur faciliter la vie», explique Griet Brantegem, Retail Manager chez Samsung Belgique.

Chez Samsung, le service ne s’arrête pas après la vente. L’Experience Store est dès lors pourvu d’un service après-vente ultra rapide. Vous avez laissé tomber votre smartphone et l’écran est cassé? Pas de problème, même sans rendez-vous vous pouvez le faire réparer en moins d’une heure.

«Nous ne pouvons plus nous passer de notre smartphone, même pour une courte période. Et c’est la raison pour laquelle nous voulons pouvoir résoudre les problèmes des appareils de nos clients en moins d’une heure», précise Griet Brantegem.

Même l’emplacement du Samsung Experience Store a été soigneusement étudié. Docks Bruxsel n’est pas seulement central, il est aussi facilement accessible. Le nouveau centre commercial intègre aussi toutes les technologies numériques pouvant enrichir l’expérience shopping et loisirs.

À titre d’exemple, le Wi-Fi est gratuit dans tout le complexe, des points de retrait pour les commandes en ligne ont été prévus, vous pouvez toujours y consulter les horaires des transports en commun… Docks Bruxsel dispose même d’une app mobile hyper performante, donc on comprend tout de suite la raison pour laquelle Samsung y a ouvert son Experience Store!

http://www.samsung.com/fr/home/

Ouverture ce jeudi du 1er Samsung Experience Store de Belgique

L’expérience en boutique, nouveau Graal des marques

Le salon thé-restaurant Twinings ouvert librairie WH Smith accueillera auteurs rencontres public.

Les thés Twinings et la librairie WH Smith d’un coté, Johnny Walker et Whisky Shop de l’autre : comment les britanniques font maison commune à Paris pour mieux accueillir leurs clients.

L’union fait la force. Le co branding aussi. Pratique courante dans l’habillement, l’association de deux marques, ou le plus souvent d’une enseigne et d’un créateur, permet de rafraîchir l’image et de rajeunir la clientèle. H&M le prouve : ses collaborations avec des signatures du style ont fait beaucoup pour la crédibilité mode du géant suédois, désireux de sortir du cadre étroit du low cost. Mais le cobranding sert aussi à améliorer « l’expérience » en boutique, ce nouveau Graal du commerce.

Depuis la généralisation de la vente en ligne, marques et enseignes cherchent à valoriser autrement leurs réseaux « brick & mortar ». Travailler ce côté « expérienciel » consiste à élargir le rôle du magasin physique, en faire un terrain d’expériences agréables, amusantes, voire uniques. Les marques espèrent ainsi mieux fidéliser des consommateurs volages. Et celles qui n’ont pas pignon sur rue y gagnent un contact direct avec ces derniers sans le filtre de la (grande) distribution.

Pour s’adresser différemment à leur clientèle, deux piliers de l’art de vivre britannique, la marque de thés Twinings et le whisky Johnny Walker, se sont associés à un partenaire. La première ouvre un salon de thé dans la librairie parisienne de WH Smith tandis que le numéro un mondial du whisky (groupe Diageo) a installé un « salon » de dégustation au Whisky Shop de la place de la Madeleine.

Jouer la complémentarité

Pour le consultant Philippe Jugé, spécialiste des spiritueux et conseil de Whisky Shop, ces opérations de cobranding nécessitent que les marques « aient des valeurs communes, faute de quoi il y a danger de détérioration de l’une par l’autre ». Risque écarté dans les deux cas. La première marque mondiale de whisky a commencé à déployer ses salons de dégustation, Johnny Walker Houses, dans les aéroports asiatiques (Chine, Inde, Singapour…). En Europe, le premier a ouvert à celui de Schipol aux Pays-Bas. A Paris, pour le dixième du genre, la marque fait une incursion hors duty free en élisant domicile dans la première implantation française de Whisky Shop, place de la Madeleine. Cette enseigne britannique, entièrement dédiée aux blends, pure et single malts, compte déjà 22 boutiques outre-Manche. De son côté, Twinings cherche à valoriser ses nouvelles sélections de thés premium, Origin et Discovery. Un compagnonnage que suffirait à justifier « le long héritage historique commun aux deux maisons dont la création remonte au XVIIIe siècle », explique Céline Dersoir, directrice de la célèbre librairie anglaise présente à Paris depuis 1903.

Faire de la boutique un média

Chez Smith, l’arrivée d’un nouveau salon de thé Twinings (l’enseigne avait le sien jusque dans les années 1990), correspond à la volonté de la librairie d’utiliser le lieu pour créer des évènements et apporter du contenu sous une autre forme que les livres et les magazines papier dont les ventes baissent fortement. « Lectures à voix haute, rencontres avec les auteurs autour d’un brunch ou conférences scientifiques, l’éventail est large. On peut aussi juste venir lire son livre devant la cheminée », indique Céline Dersoir, qui ne manque pas d’idées d’animations. Elle prévoit aussi des cours d’anglais pour adultes, chaque lundi soir.

Mieux que ne le ferait un caviste classique, Whisky Shop donne une visibilité maximale à la marque Johnny Walker. « On est dans la logique qui a poussé les maisons de luxe et parfumeurs à louer des vitrines entières et à ouvrir des corners dans les grands magasins », observe Philippe Jugé.

Cibler la clientèle internationale

Ces ouvertures de lieux localisés au centre de Paris tiennent aussi au rôle éminent de la capitale française dans le tourisme mondial. « Le quartier de la Madeleine a l’avantage d’être au coeur du Paris épicurien, tout en étant très proche des maisons de luxe du faubourg Saint-Honoré ou de l’avenue Montaigne, passage obligé des touristes », relève ainsi John Beard, cofondateur de Whisky Shop, manifestement pas trop inquiet de la chute de la présence étrangère depuis les attentats.

@vleboucq   – www.lesechos.fr
Le salon Johnny Walker House permet de découvrir toutes les facettes de la marque. - The Whisky Shop Paris

Le salon Johnny Walker House permet de découvrir toutes les facettes de la marque. – The Whisky Shop Paris

La première marque mondiale de Whisky ouvre son premier salon de dégustation hors duty free, place de la Madeleine, au coeur de Paris. - The Whisky Shop Paris

Quirze Salomó : ‘Nostrum vise les 400 unités à 5 ans’

Résultat de recherche d'images pour "nostrum"
source snaking.fr
En inaugurant sa première unité parisienne, 5e adresse française et 3e franchise de ce côté des Pyrénées, Nostrum dispose maintenant de sa vitrine dans la capitale. Une installation emblématique rue du Pont Neuf dans le quartier des Halles qui marque aussi la volonté du groupe espagnol et de sa marque positionnée sur le Home Meal Replacement, d’accélérer. Entrée en bourse en 2014, la chaîne de restauration/retail économique qui comptait à fin 2015, 129 unités pour 23 M€ de CA a de grandes ambitions en Europe. Quirze Salomó, son PDG-fondateur détaille à Snacking.fr un plan de développement ambitieux qui vise 400 Nostrum à horizon 5 ans.

Comment est né Nostrum ?

Nostrum est une marque que j’ai créée avec mon père en 1998 d’abord à Barcelone puis nous l’avons diffusée partout en Espagne et comptons aujourd’hui près de 129 unités. Notre idée d’origine était simple et plutôt avant-gardiste : étant donné que les gens cuisinaient de moins en moins en dehors d’occasions plaisir, il fallait leur proposer des solutions repas économiques sur la base d’une cuisine familiale et simple. Tous nos plats sont fabriqués quotidiennement dans notre usine de 5000 m², agrandie en 2015, située à 50 kms de Barcelone à San Viçenç de Castellet. Nos recettes sont conçues par trois chefs de différentes écoles de cuisines  catalanes, françaises et italiennes sur la base d’un cahier des charges précis sans conservateur ni additif. Elles sont livrées chaque jour dans nos magasins selon des prévisions de vente et présentées dans des vitrines en libre-service à des tarifs très bon marché à 1€, 2€ ou 3€ pour tous nos clients fidèles qui ont la carte Fan’s Club. Un double affichage des prix permet d’ailleurs de comparer. Avec Nostrum, nous avons voulu faire la démonstration qu’il existait une alternative aux marques américaines pour manger rapidement mais sainement autour d’une offre très variée, paneuropéenne et dans laquelle chaque pays se retrouve. Notre panoplie de produits est d’ailleurs large depuis des salades, à une grande variété de plats, des croquettes, des sandwichs, des desserts, des crèmes glacées ou encore une offre boissons chaudes soignées à consommer sur place ou à emporter.

Quel est votre plan de développement ?

En dehors de l’Espagne où nous connaissons un développement rapide, nos ambitions sont aujourd’hui tournées vers l’Europe en général et la France en particulier où nous avons lancé depuis 2014, plusieurs pilotes en propre à Avignon et Montpellier et en franchise à Aix-en-Provence, Nice-Sophia-Antipolis et depuis le 6 octobre, à Paris, rue du Pont Neuf qui connaît un très beau démarrage. Ces différentes antennes nous ont démontré que les Français appréciaient notre concept positionné QSR (Quick Service Restauration) qui apporte une alternative saine à la restauration rapide d’aujourd’hui. Notre ambition à 4 ans, est de compter 400 établissements dont 250 en France. L’Hexagone a été découpé en 5 zones dont chacune sera portée par un master-franchisé régional qui a des objectifs d’une cinquantaine d’ouvertures d’ici 2020. La région Paris-Ile-de-France est aujourd’hui aux mains de Ahamad Azimi, le grand Ouest sous la responsabilité de  Soizic et Lionel  Bras qui ouvriront leur première antenne au premier semestre 2017 à Bordeaux et nous sommes en discussion avancée pour l’Est, le Nord et le Sud-Est.

Le modèle a-t-il évolué avec cette ouverture parisienne ?

Nous dupliquons notre modèle tel qu’il a fait ses preuves et l’adaptons à chaque fois selon la géographie du lieu. Conçu de manière modulaire, il se coule dans des surfaces qui vont de 75 m² jusqu’à 400 m² avec zone enfants ce qui correspond à notre tout nouveau projet de bâtiment solo. Les premiers exemplaires sont programmés au 2esemestre 2017 en Espagne et/ou en France pour des zones d’activité commerciale de périphérie. Pour autant, quelle que soit l’implantation, vous aurez toujours le cœur de l’offre Nostrum autour d’une vitrine en grab and go dans laquelle sont présentés nos produits, puis ensuite selon la place, un bar à « croquettes », un module paëlla, un Nostrum café, un module glaces ou encore une mini kitchen comme c’est le cas à Paris. En effet, les clients qui souhaitent déjeuner ou dîner sur place, peuvent transférer les produits dans une vaisselle en porcelaine mise à leur disposition dans un espace « cuisine » avec micro-ondes.

D’autres projet pour l’enseigne ?

Notre projet d’expansion s’accompagnera à chaque fois de la construction de laboratoires relais de fabrication pour les produits fragiles et ultrafrais en France comme à l’étranger alors que la plupart de nos références proviendront directement de notre usine barcelonaise. Nostrum qui a beaucoup parié sur le digital a lancé cette année à Barcelone et à Madrid, la livraison avec 3 offres de service : Nostrum Go, un service de livraison en 20 mn qui pourrait arriver prochainement en France, Nostrum Go Community pour les commandes groupées ou encore Nostrum Family pour le portage à domicile. Notre enseigne veut être une marque moderne inscrite dans son temps et même en avance sur son temps.

La nouvelle unité Nostrum parisienne tout en images

Nostrum Pont Neuf Quirze Salomo

https://www.nostrum.eu/

Résultat de recherche d'images pour "nostrum"

Nouveau catalogue Tom&Co !

 

La franchise Tom&Co, spécialisée dans l’alimentation et les accessoires pour animaux de compagnie, a mis en place un modèle d’accompagnement efficace lui permettant de développer son réseau.

Ce modèle repose, entre autres nombreux outils, sur la création de trafic aux magasins à travers l’édition d’un catalogue papier ou pdf.

La franchise Tom&Co, appartenant au groupe Delhaize, a sorti un nouveau catalogue ! A la clé, mise en valeur de l’expertise de l’enseigne à travers des articles utiles aux amis des animaux (astuces pour bien en prendre soin, focus sur des espèces exotiques, conseils pratiques…) mais également création de trafic pour les magasins franchisés à travers une présentation de quelques produits qu’ils proposent.

Pour faire des heureux chez ses clients comme dans son réseau, Tom&Co sort régulièrement des catalogues.

Nos compagnons à quatre pattes

Les chiens et les chats sont à l’honneur dans le catalogue Tom&Co qui présente des produits qui leur sont destinés : alimentation, mais également sacs de couchage, paniers ou encore litières.

L’expertise Tom&Co

Le catalogue Tom&Co est également l’occasion pour l’enseigne de prodiguer des conseils avisés à ses clients tout en leur rappelant qu’ils peuvent profiter de la même expertise dans les magasins.

Cette édition du catalogue donne notamment des conseils aux maîtres dépassés par l’agressivité de leur chien ou chat.

Tom&Co a également pensé aux amoureux des poissons en leur présentant un kit de démarrage Axolotl.

Et pour les amis des animaux exotiques, l’enseigne fait un focus sur le perroquet tout en faisant profiter les clients de son expertise via des trucs et astuces.

www.tomandco.fr